Un media d’information d’Ukraine révèle l’interférence des diplomates chinois visant le Falun Gong

Dumskaya est un media en ligne basé à Odessa, troisième plus grande ville d’Ukraine. Il a récemment couvert l’interférence des diplomates chinois avec les activités du Falun Gong.


L’article publié le 23 juillet est accompagné de photos montrant la paisible méditation des pratiquants, ainsi que des posters dénonçant la persécution brutale en Chine. L’article concluait que les activités du Falun Gong en Ukraine ne devraient pas être réprimées.


Originellement écrit en Russe, la version française de l’article ci-dessous a été traduite de l’anglais.


" Les documents ont clairement montré que le Consulat Général de la République Populaire de Chine (RPC) a exercé des pressions sur les autorités de la ville d’Odessa et les services répressifs ukrainiens. Le but de ces diplomates chinois est d’entraver les activités du Falun Gong et même d’interdire le Falun Gong, une organisation publique officiellement enregistrée en Ukraine.»


" Le mouvement Falun Gong est apparu en Chine début 1990. Il s’agit d’une pratique spirituelle basée sur le qigong chinois avec des éléments liés au Bouddhisme, au Taoïsme et aux croyances populaires. Fondé par Maître Li Hongzhi, Falun Gong promeut les principes d’Authenticité-Bonté-Patience et offre cinq séries de puissants exercices. »


"Ce mouvement s’est rapidement diffusé en Chine et à l’étranger. Maître Li Hongzhi a reçu des récompenses du gouvernement de la RPC ainsi que des prix internationaux. Fin 1990, le nombre de pratiquants dépassait les cent millions. Du fait de sa popularité, le Parti communiste chinois l’a considéré comme une menace."


"Il y a exactement 15 ans, le parti communiste a interdit le Falun Gong, le 22 juillet 1999 et l’a qualifié de secte. Ceci a été suivi par une grave persécution, à la fois en Chine et à l’étranger."


" Même Odessa n’a pas été épargné. L’Association Falun Dafa locale, un groupe d’une trentaine de citoyens dont quelques chinois, ont organisé de temps en temps des activités pour éveiller les consciences [sur la persécution], en particulier en juillet de chaque année, à l’anniversaire de la persécution. Comme cela a été rapporté, le groupe a constamment subi des résistances, provenant du Consulat Général de la RPC et de son organisation associée—Le Centre Culturel Chinois de l’Université Nationale Mechnikov à Odessa."


" Le 16 juin 2014, le Consul Général de Chine a remis une note au bureau du maire. Ce document, nommé 030/2014 demandait au bureau du maire de mettre fin aux activités du Falun Gong. "


" Peut-être, devrions-nous rappeler au consul la Convention de Vienne sur les Relations Consulaires concernant cette question. Clairement, de tels cas s’étaient déjà produits. Dès 2010, le personnel administratif a confirmé qu’une représentation de Shen Yun, dont certains programmes révélaient la persécution du Falun Gong, a été annulée par la force, à l’insistance du personnel de l’ambassade de Chine" [Le texte était en gras dans l’article original]


" Le Consulat Général de la RPC a aussi envoyé une lettre aux Affaires Intérieures d’Ukraine, demandant d’interdire les futures activités du Falun Gong. Les diplomates ont déclaré que l’événement planifié le 15 juin était anti-Chine et qu’il interférerait avec le développement normal des relations Sino-ukrainiennes. "


" De plus, le Département des Relations Internationale du gouvernement de la ville a écrit, le 7 juillet 2014, une lettre au maire, demandant d’annuler les activités du Falun Gong pour la manifestation contre les officiels chinois… "


" Comme nous le savons, l’Ukraine garantit à ses citoyens la liberté de croyance, de religion et le droit à former des organisations sociales. Lorsqu’un tribunal ukrainien reçoit de telles plaintes de la part d’ agences étrangères, les autorités judiciaires se trouvent souvent dans une situation difficile. Cependant, selon la constitution, les autorités devraient être guidées exclusivement par le droit en Ukraine, et non par des lettres des autres pays. Nous devrions reconsidérer le ‘niveau de coopération avec la Chine’. Mais la question est, qu’est ce qui est le plus important : les droits des citoyens ukrainiens ou certaines demandes des consuls étrangers ? "


" Il devrait aussi être noté que, ni la municipalité ni la police ne peuvent interdire les activités d’une organisation non gouvernementale. La justice réside seulement dans la loi et le système judiciaire. Ainsi, une telle interdiction n’a pas de base légale. Mais les partenaires chinois ont refusé de lâcher cette affaire, ainsi, les autorités ukrainiennes sont devenues ceux entravant les pratiquants de Falun Gong. Selon l’article 170 du Code pénal, cependant, quiconque empiète sur les activités légales d’organisations publiques est passible de jusqu’à trois ans d’emprisonnement."


" L’Association Falun Dafa a demandé des rassemblements près du Consulat Général de la RPC, les 23 et 24 juillet. Il est estimé que les 30 membres de l’organisation participeront aux évenements." "Cependant, les autorités de la ville ont proposé d’interdire ces activités, parce que certains responsables judiciaires de Kiev auraient interdit certaines activités du Falun Gong "…


" Mais cette fois, les autorités judiciaires n’ont pas cédé. Après un examen attentif de la situation, y compris la situation politique instable, la nature apolitique de l’Association Falun Dafa et le nombre de pratiquants, ils ont décidé de ne pas interdire les activités. Les responsables ont aussi noté que Maître Li Hongzhi a été nominé à deux reprises pour le Prix Nobel de la Paix et qu’en 2001, le Parlement Européen a instamment demandé aux autorités chinoises de respecter les droits des gens à pratiquer Falun Gong."


Finalement, les pratiquants d’Ukraine et de Russie ont organisé des événements à Odessa, les 23 et 24 juillet, comme prévu. Ils ont fait la démonstration des exercices, déployé des affiches exposant la persécution brutale et recueilli des signatures appelant à mettre fin aux graves violations des droits de l’homme. De nombreux passants ont été impressionnés par la nature paisible du Falun Gong et ont signé les pétitions de soutien.

Version chinoise

Version anglaise :
Ukraine News Media Exposes Chinese Diplomats’ Interference of Falun Gong

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.