109 décès de pratiquants dans la ville de Weifang, le taux le plus élevé des villes-préfectures de Chine (3e partie de 3)

(Suite de la 1re partie et de la 2e partie)


V 20 pratiquants décédés après avoir été libérés dans un état critique

Ci-dessous les faits pour 15 d'entre eux

1. Mme Zheng Fangying

Mme Zheng Fangying

Mme Zheng Fangying, une pratiquante de Falun Gong de 54 ans de Weifang, s'est rendue le 2 décembre 2001 place Tiananmen pour déployer une banderole. Les policiers qui l'ont battue ont endommagé ses organes internes.

Après avoir fait une grève de la faim pendant 18 jours et sur le point de mourir, elle a été libérée et envoyée à la gare ferroviaire. Quand elle est arrivée chez elle, sa famille a vu que son bas-ventre était meurtri et que des signes de blessures lui couvraient tout le corps. Elle est morte trois jours plus tard.


2. M. Yang Weidong

M. Yang Weidong, 54 ans, un colonel retraité de l'armée était le directeur d'une clinique médicale au Fort Changshan et un employé de l'Institut de contrôle des médicaments de la ville de Weifang. Il était connu pour son honnêteté. Il avait auparavant souffert de nombreuses maladies, dont une maladie cardiaque grave, une bronchite sévère et des problèmes de vésicule biliaire. Toutes ont été guéries grâce à sa pratique du Falun Gong.

Le 19 novembre 1999, M. Yang est allé à Pékin faire appel pour le Falun Gong. Le 23 novembre, il a été détenu au poste de police de Chengnan dans la ville de Weifang et plus tard, condamné à 15 jours d'incarcération au centre de détention de la ville de Weifang.

En détention, sa santé s'est détériorée. Après cela, son unité de travail l'a emprisonné au Département de la santé mentale de l'Hôpital de réadaptation du district de Weifang où les gardiens affectés à sa surveillance lui ont interdit de faire les exercices de Falun Gong. Après quelques jours, les médecins ont vu qu'il était sur le point de mourir, alors l'hôpital a demandé à sa famille de venir le chercher.

Il est décédé le 25 décembre 1999, six jours après sa libération.


3. M. Chu Guilin

M. Chu Guilin, 56 ans, a été arrêté le 11 octobre 2005, pour avoir partagé des informations au sujet de la persécution du Falun Gong. Il a été condamné aux travaux forcés dans le camp de travaux forcés de Wangcun. Il a été libéré le 26 décembre 2006, dans un état critique, en conséquence des tortures subies. Il est mort six jours plus tard.


4. Mme Sun Yuqiu

Mme Sun Yuqiu, 58 ans, était une résidente du bourg de Jitai, ville de Shouguang. Le 22 décembre 1999, elle, son mari et une centaine de pratiquants de Falun Gong ont été arrêtés et détenus dans un bâtiment du gouvernement du bourg, parce que plusieurs pratiquants locaux étaient allés à Pékin faire appel et avaient été arrêtés.

Pendant les trois jours de sa détention, elle a été battue, contrainte à regarder sa fille menottée et exhibée dans les rues, et s'est fait extorquer 2 000 yuans. Peu de temps après sa libération, elle est tombée dans le coma et est décédée neuf jours plus tard.


5. Mme Liu Shuhua

Mme Liu Shuhua

Mme Liu Shuhua, 48 ans, a été condamnée aux travaux forcés à trois reprises. Elle a été torturée par de longues périodes en position debout, la privation de sommeil, l'abus sexuel, des coups et des injections de substances nocives endommageant le système nerveux lui causant de graves dommages mentaux.

Elle est morte le 25 janvier 2013, le jour de son 48e anniversaire, laissant dans le deuil deux jeunes enfants.


6. M. Wang Jihua

M. Wang Jihua, 40 ans, résident du village de Tishui dans le district de Mizhou, ville de Zhucheng, de la ville de Weifang, a été condamné aux travaux forcés dans le camp de travaux forcés de Wangcun dans la ville de Zibo.

Quelques jours plus tard, le secrétaire du parti du village a dit à sa femme, Li Lianghua, que son mari avait été envoyé à l'Hôpital N° 148 de la ville de Zibo. Quand elle l'a vu à l'hôpital, il était dans un état végétatif.

Il était très pâle, avec du sang séché dans les cheveux, de nouvelles et d'anciennes blessures sur la tête et quelques ecchymoses sur le front. Elle a demandé aux médecins et à la police comment un homme en bonne santé aurait pu finir dans cet état, mais personne ne lui a donné de réponse. M. Wang a été emmené chez lui le 20 avril 2002 dans le coma, et est décédé le 25 février 2004, à l'âge de 40 ans.


7. M. Ma Yunwu

M. Ma Yunwu

M. Ma Yunwu, 70 ans, enseignant à la retraite du lycée N° 1 de la ville de Qinzhou, a été arrêté et détenu au centre de détention de Qinzhou en 2000, lorsque M. Ma et son épouse étaient allés à Pékin faire appel pour le Falun Gong.

Un mois plus tard, il a été condamné aux travaux forcés dans le camp de travaux forcés de Changle. Après avoir été torturé de façon répétée, il a obtenu une libération conditionnelle pour raison médicale et est décédé chez lui en 2004.


8. M. Wang Yixin

M. Wang Yixin, 67 ans, était un résident du village de Guojia du bourg d'Ouest, district de Fangzi, ville de Weifang. Le 30 juin 2006, il a été arrêté par Song Changchun, vice-secrétaire du parti du bourg, et la police. Il a été torturé dans le complexe de l'administration de la voie ferroviaire du bourg pendant 40 jours. Il a été libéré seulement après avoir été grièvement blessé et il est décédé chez lui environ un mois après sa libération, à l'âge de 67 ans.

9. Mme Guo Ruixue

Mme Guo Ruixue, 50 ans, résidente du village de Dongnanjie, bourg d'Anqiu, ville d'Anqiu à Weifang, a été arrêtée pour avoir distribué des dépliants du Falun Gong.

Elle a été détenue et assaillie de chocs électriques avec des matraques électriques lui causant de l'incontinence, ainsi que des cloques sur le visage et les mains.

Elle a été libérée alors qu'elle était dans un état critique et est décédée à l'hôpital populaire de la ville d'Anqiu au cours de l'été 2001.


10. M. Jiang Bingren

M. Jiang Bingren, environ 70 ans, était à la retraite. Il vivait dans le village de Nanzai, bourg de Nanhe, canton de Changle, ville de Weifang. Après être allé faire appel pour le Falun Gong à Pékin en 2001, il a été condamné à trois ans de travaux forcés, mais a réussi à quitter le camp de travail 2 mois plus tard.

En janvier 2002, il a été de nouveau arrêté et détenu pendant plus de 70 jours. Il a été exhibé dans les rues par les autorités et roué de coups. Il ne s'en est jamais remis et est décédé en juillet de la même année.


11. M. Shi Fafu

M. Shi Fafu, 66 ans, résident du Bureau de la rue Duchang du village de Mengwa de la ville de Changyi à Weifang, a été arrêté par des policiers du poste de police de la rue Duchang et on lui a extorqué 10 000 yuans. Il a été emmené au camp de travaux forcés de Wangcun dans la ville de Zibo le 4 juillet 2006, et il est décédé le 14 novembre 2006.


12. M. Zhang Wenliang

M. Zhang Wenliang, un résident du village de Dongying, bourg de Jingzhi, ville d'Anqiu, a été arrêté plusieurs fois et condamné à la prison et aux travaux forcés. Il a été condamné à quatre ans par un tribunal de la ville de Kunming.

Après avoir été libéré, le Département de police de la ville de Qingdao l'a envoyé dans un camp de travaux forcés pendant un an et demi. Il est mort le 6 décembre 2008, à l'âge de 37 ans.


13. M. Man Shouzheng

M. Man Shouzheng, pratiquant de Falun Gong de la communauté de Jianguo, ville de Zhucheng, a été arrêté par les autorités de la ville de Zhucheng, sous les ordres de Mao Yulong de la division de la sécurité intérieure.

Alors qu'il était détenu dans le centre de lavage de cerveau, M. Man a été battu par Mao et d'autres et attaché à un banc du tigre. Les autorités lui ont frappé la tête contre le mur et lui ont lancé des coups de pied à la tête avec leurs bottes. Après plusieurs jours de torture, il a été emmené au centre de détention de la ville de Zhucheng pendant un mois, puis envoyé le 12 mai 2009 au camp de travaux forcés de Wangcun, pendant une année.

Le camp de travaux forcés l'a libéré à l'avance en raison de son piètre état de santé. Quand il a été renvoyé chez lui, sa famille a constaté qu'il ne pouvait ni parler, ni manger, et vomissait du liquide. Il est mort le 3 décembre 2010, à l'âge de 63 ans.


14. Mme Liu Qingmei

Mme Liu Qingmei, une résidente du village de Daxiepo, bourg de Shidui, ville d'Anqiu, a été condamnée à 12 ans de prison en 2003 par un tribunal local. La prison a refusé de l'admettre en raison de son hypertension artérielle.

En 2008, elle a été emprisonnée dans la prison pour femmes de la province du Shandong et torturée en étant dépouillée de ses vêtements et menottée dans les couloirs à la vue des détenus et des gardiens. Elle est devenue mentalement désorientée et a développé une paralysie partielle (incapable de marcher), de l'hypertension artérielle et une insuffisance rénale.

Elle est morte le 3 septembre 2013, à l'Hôpital d'Anqiu, à l'âge de 54 ans.


15. M. Zhao Yancheng

M. Zhao Yancheng, 74 ans, un résident du village de Qiaoxi, bourg de Qiaoguan , canton de Changle, ville de Weifang, a été condamné à trois ans de travaux forcés en octobre 2000. Il a été condamné à 12 ans de prison en octobre 2009, mais la prison a refusé de l'accepter en raison de son état de santé. Les autorités locales ont continué à le persécuter et à harceler sa famille jusqu'à sa mort le 21 mars 2014.


VI. 54 pratiquants sont morts en raison de l'impact de la persécution à long terme

Voici une liste partielle de l'ensemble des 54 cas.


1. M. Li Haishan

M. Li Haishan

Li Haishan, 61 ans, habitant de la ville de Zhucheng, ville de Weifang, a été arrêté le 25 février 2004 par les autorités de la division de la sécurité intérieure dirigées par Mao Yulong. Il a été interrogé et torturé dans un centre de détention temporaire, où il a été menotté les mains derrière le dos. Il a été attaché sur une chaise de fer et battu.

Il a été libéré après que sa famille ait payé 4 000 yuans, mais il ne pouvait pas se remettre de ses blessures et a subi une perte de poids importante. Il est mort pendant les vacances du Nouvel An chinois 2005.


2. et 3. M. Hao Shouzhong et son épouse, Mme Chen Ruixue

M. Hao Shouzhong, retraité de 83 ans, et son épouse, Mme Chen Ruixue, 70 ans, étaient tous deux résidents du village de Qianjizhuang, bourg de Jinjiang canton de Hanting, ville de Weifang. Le couple a commencé à pratiquer le Falun Gong en septembre 1997 et sont devenus en très bonne santé.

Ils ont fait appel pour le Falun Gong à Pékin à quelques reprises après que la persécution ait commencé en 1999, et ont été arrêtés et emprisonnés à plusieurs reprises. Après leur libération, les autorités locales ont continué à les harceler.

Mme Chen est décédée le 22 décembre 2002, à l'âge de 70 ans. M. Hao est mort deux ans plus tard à l'âge de 83 ans.


4. Mme Song Jinfang

Mme Song Jinfang, une résidente du village de Songjia, bourg de Nanliu (anciennement dans la ville d'Anqiu), district de Fangzi, ville de Weifang, a été arrêtée le 16 décembre 2000 pour avoir fait appel à Pékin pour le Falun Gong.

Elle a été emprisonnée et condamnée à une amende de 5 000 yuans. Sa pauvre famille n'avait pas l'argent, de sorte que les autorités ont saccagé son domicile et confisqué leur grain et le tracteur. Elle a fait une grève de la faim pour protester contre la détention illégale, et a été brutalement gavée et battue. Les autorités ont continué à la harceler et ont menacé sa famille après sa libération, jusqu'à sa mort le 30 novembre 2002, à l'âge de 36 ans.


5. M. Li Guangdong

Les huit personnes composant la famille de M. Li Guangdong, 65 ans, un résident du village de Zhangqiao, bourg de Luocheng, ville de Shouguang, Weifang, étaient heureuses, vivaient en harmonie et pratiquaient tous le Falun Gong.

En avril 2000, la plupart des membres de la famille ont été détenus pendant 5 jours et 5 nuits dans l'édifice gouvernemental du bourg, laissant la petite-fille de sept ans seule à la maison. Ses deux fils aînés, leurs femmes et le fils cadet ont été emprisonnés à l'Hôpital psychiatrique de Beiluo dans la ville de Shouguang pendant trois mois de la même année.

Plus tard, son fils aîné, M. Li Yiming, a été condamné à 12 ans et son fils le plus jeune, M. Li Yichang, à 8 ans d'emprisonnement. Suite à la souffrance des difficultés de la vie à cause du harcèlement des autorités locales et extrêmement préoccupé par ses deux fils, M. Li Guangdong est mort en juin 2004.


6. et 7. M. Guo Huiming et son épouse, Mme Cui Zhimin

M. Guo Huiming, 72 ans, et son épouse, Mme Cui Zhimin, 66 ans, étaient des résidents du village de Ze'erzhuang, Bureau de la rue Beiyuan, ville de Weifang. Après que leurs trois fils aient fait appel pour le Falun Gong à Pékin, la famille a souvent été harcelée et menacée, et leur domicile saccagé par les autorités locales.

Les préoccupations au sujet du sort de son fils pendant de nombreuses années ont fait leurs ravages sur M. Guo. Il est mort le 11 février 2003. Sa femme est morte un an plus tard.


M. Guo Huiming

Mme Cui Zhimin


8. M. Han Zhaohui

M. Han Zhaohui a fait appel pour le Falun Gong en décembre 1999, et a été arrêté et s'est fait extorquer 4 050 yuans. Après cela, les autorités l'ont mis sous surveillance et harcelé régulièrement. En 2001, ils l'ont menacé, et il a été contraint à quitter son domicile pour éviter davantage de persécution.

Il est décédé le 23 juillet 2001, à l'âge de 65 ans.


9. M. Wang Shuying

M. Wang Shuying, 73 ans, fonctionnaire retraité du gouvernement dans la ville de Changyi, ville de Weifang, a été arrêté et détenu à plusieurs reprises après que la persécution du Falun Gong ait commencé en 1999. Le directeur du poste de police local et le secrétaire local du parti l'ont menacé le 4 février 2002, sept jours avant le Nouvel An chinois 2002. Il était si bouleversé qu'il est tombé malade et avait beaucoup de difficulté à manger et à boire. Il est décédé le 22 février 2002.


10. M. Zhang Baiyong

M. Zhang Baiyong, un employé de l'usine de confection de Huaqiao de la ville de Changyi, est allé à Pékin faire appel pour le Falun Gong à deux reprises. Il a été arrêté, battu, et a écopé d'une amende de plusieurs milliers de yuans. Il a été un jour attaché à un arbre en plein soleil pendant environ 8 heures.

Il est décédé le 17 mars 2005, à 42 ans seulement.


11. Mme Ma Yuying

Mme Ma Yuying, 60 ans, enseignante à la retraite, était une résidente de la ville de Zhucheng. Elle a fait appel pour le Falun Gong en 2000. Les autorités locales ont estimé qu'elle s'était arrangée pour que d'autres pratiquants aillent à Pékin, alors ils l'ont arrêtée et ont filmé une réunion la critiquant à l'auditorium de la Société du commerce extérieur de la ville de Zhucheng.

Les autorités ont passé la vidéo sur la chaîne de télévision locale à de nombreuses reprises. Elle a également été soumise à une détention illégale et s'est fait extorquer 8 000 yuans. Elle est décédée en avril 2003.


12. Mme Li Chunhong

Mme Li Chunhong, 71 ans, vivait avec son fils dans la ville d'Anqiu. Les autorités ont arrêté son fils et sa belle-fille le soir du 20 juillet 1999. Plus tard, son fils a été condamné à quatre ans de prison et sa belle-fille à trois ans de travaux forcés.

En l'absence de revenus et également inquiète pour son fils et sa belle-fille, elle est morte le 12 décembre 2001.


13. Mme Li Huiling

Mme Li Huiling, 39 ans, une résidente de la ville de Changyi, ville de Weifang, a été arrêtée, détenue et battue à de multiples reprises après avoir fait appel pour le Falun Gong. Elle est morte le 28 octobre 2004.


14. M. Jiang Yimin

M. Jiang Yimin, 60 ans, résident du village de Jiangjia, bourg de Jitai, ville de Shouguang, a été détenu et torturé au Bureau judiciaire du bourg de Jitai pendant 20 jours en 2001. Il est décédé le 15 août 2003.


15. Mme Ji Xiiulan

Mme Ji Xiulan

Mme Ji Xiulan, résidente du village de Zhoutiange, Bureau de la rue Jiage, ville d'Anqiu, ville de Weifang, est allée à Pékin faire appel pour le Falun Gong trois fois. Son mari a été condamné aux travaux forcés en juillet 2000, laissant sa femme et leurs trois jeunes enfants sans ressources.

Mme Ji a souffert beaucoup de stress suite au harcèlement fréquent des policiers de la police locale, et sa famille s'est fait extorquer 40 000 yuans. Elle est décédée en mai 2003.


16. Mme Niu Guilan

Employée de l'Hôpital du bourg d'Atuo du canton de Changle, Mme Niu Guilan a été arrêtée plus de 10 fois et a été détenue dans un centre de lavage de cerveau de nombreuses fois. Sa famille s'est fait extorquer près de 30 000 yuans par le secrétaire du parti Yu Limin et Gao Lide du bourg d'Atuo et des dirigeants de l'hôpital. Elle est décédée le 18 juillet 2005.


17. Mme Wei Peixiu

Mme Wei Peixiu, 67 ans et retraitée de la Société Huayu ltd dans la ville de Changyi, a été arrêtée et battue par Yang Lizhi, le directeur de la commission des affaires politiques et juridiques du bourg de Liutong, et Wang Ruibo, directeur adjoint du bourg de Liutong. Elle a été contrainte à s'agenouiller sur des briques et s'est fait extorquer 5 000 yuans. Elle est morte le 1er septembre 2005.


18. Mme Zhang Zhihui

Mme Zhang Zhihui

Mme Zhang Zhihui, 43 ans, était une résidente du village de Lijiazhuangzi, Bureau de la rue Longdu, ville de Zhucheng à Weifang. Elle s'est rendue à Pékin faire appel pour le Falun Gong le 1er octobre 2000.

Après son retour à la maison, les autorités locales l'ont détenue à cinq reprises en l'espace de sept mois. En décembre 2004, elle a été de nouveau arrêtée par Xu Guangrong, un policier de la police locale, et torturée dans un centre de détention jusqu'à ce qu'elle commence à vomir du sang. Elle est morte le 21 octobre 2005.


19. Mme Liu Shuhong

Mme Liu Shuhong, une résidente du village de Hualongqiao, bourg de Hualong, ville de Shouguang, a été arrêtée à plusieurs reprises dès juillet 1999. En mars 2001, elle a été arrêtée chez elle et torturée dans l'édifice gouvernemental du bourg jusqu'à ce qu'elle perde connaissance.

Quand elle s'est réveillée chez elle après sa libération, elle était atteinte de troubles mentaux et est décédée plus tard le 20 juillet 2005, à l'âge de 35 ans.


20. Mme Li Yuxiang

Mme Li Yuxiang, qui vivait dans le complexe résidentiel de Wulibao de la Société du commerce extérieur de la ville de Zhucheng, était allée à Pékin quatre fois pour clarifier la vérité. Elle a été détenue et torturée à plusieurs reprises.

Ceux qui étaient impliqués dans son arrestation étaient des notables locaux, dont Cao Jinhui, Wang Zonghe et Wang Wei, tous du Département de police de la ville de Zhucheng.

Sa famille a été condamnée à une amende 15 600 yuans. Elle a été condamnée aux travaux forcés à deux reprises, où son état de santé s'est gravement détérioré. Elle est morte le 25 janvier 2005, à l'âge de 49 ans.


Version chinoise

Version en anglais :
109 Practitioner Deaths in Weifang City, the Highest Among Prefecture-level Cities in China

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.