"La chance d’être une jeune disciple de Dafa "

"Mes professeurs disent que je suis une excellente élève, mes camarades de classe me considèrent comme une amie sincère, mes parents trouvent que je suis une vraiment gentille fille et mon jeune frère apprécie beaucoup sa sœur", a déclaré la fillette de 12 ans. Elle a ajouté après un instant : " Et tout cela parce que je suis une jeune disciple de Dafa. "


En dépit de son jeune âge, Sunny pratique le Falun Dafa depuis 9 ans déjà. Au début, elle suivait juste sa grand-mère et ses parents, mais elle est à présent capable d’agir d’elle-même selon les principes d’Authenticité-Bonté-Tolérance (Zhen-Shan-Ren).


Sunny étudiant un livre du Falun Dafa avec ses camarades de classe de l’École Minghui de Toronto

Sunny (au centre de la première rangée) pratiquant les exercices en groupe à l’École Minghui de Toronto en 2012

Sunny (1ère à droite de la deuxième rangée) a suivi l’École Minghui de Toronto en 2013

Apprendre à endurer

" Il m’a fallu longtemps pour apprendre comment faire les choses correctement" : a confié Sunny.


Elle se disputait toujours avec son frère, qui est de trois ans plus jeune qu’elle. Chaque fois sa mère lui disait : "Si tu essayais d’être plus tolérante? Après tout, tu es plus âgée que ton frère." Au début, elle n’était pas convaincue, mais le temps passant, elle a réalisé que c’était une des exigences requises d’un pratiquant. Alors elle s’est mise à pratiquer la tolérance sans hésitation.


Mais il y a eu des situations plus compliquées. Un jour, son frère est rentré de l’école en pleurant. Il a dit qu’un ses camarades de classe le malmenait souvent. Au lieu d’endurer passivement la situation, Sunny savait que si cela continuait, ça ne serait d’aucun bénéfice ni pour son frère, ni pour ce garçon. Donc un jour elle, elle est montée dans le bus scolaire de son frère et a demandé à l’autre garçon d’arrêter de le maltraiter.

"Le garçon a commencé à m’injurier", a raconté Sunny, " Mais je n’ai pas été perturbée et je lui ai calmement rappelé d’être une bonne personne et l’importance des bonnes manières." Après un moment, le garçon s’est arrêté et a été disposé à écouter. Assise près de lui, Sunny et son frère ont alors commencé à discuter avec lui. À la fin, le garçon s’est excusé et avec son frère, ils sont devenus de bons amis.


"Ce que j’ai appris de cet incident est que, si nous sommes capables de tolérer et d’être réellement bienveillant envers les autres, les autres changeront eux aussi", a dit Sunny.

Traiter les autres avec respect et patience

Grâce à la pratique du Falun Dafa, Sunny a rencontré de nombreuses opportunités lui permettant d’élever son xinxing. Voici un exemple.


Une de ses camarades de classe faisait souvent des erreurs dans ses devoirs à la maison. Sunny voulait l’aider, mais la fillette s’est mise en colère quand elle lui a indiqué ses erreurs. Une fois, elle a été tellement irritée qu’elle a dit à Sunny : "Si tu oses m’ennuyer encore, je te jette dans le lac." Sunny a eu peur et a arrêté. Quand elle l’a raconté à sa mère, celle-ci a dit : " Si tu veux vraiment l’aider, tu peux continuer à le faire, mais sois plus respectueuse et sincère et elle sera touchée."


Le lendemain, Sunny s’est excusée auprès de sa camarade : " Je suis désolée. Hier, Je n’aurais pas dû t’interrompre, j'aurais dû te laisser trouver la bonne réponse par toi-même." L’autre fille s’est également excusée, " c’est moi qui devrait être désolée. Je ne devrais pas rejeter ta gentillesse." Avec ça, elles sont à nouveau redevenues de bonnes amies.

Les relations avec une autre camarade de classe de Sunny ont été encore plus difficiles. Parfois quand elle était très heureuse, elle traitait Sunny comme sa meilleure amie. Mais il y avait également des moments où elle s’énervait et devenait agitée quand Sunny lui demandait pourquoi elle était malheureuse.


Sunny a plus tard appris que beaucoup de choses qui étaient arrivées au domicile de la fillette l’avait énervée, par exemple, son chien était malade, ses parents la critiquaient, et ainsi de suite. "J’ai ensuite essayé de lui parler d’une manière différente. Quand elle était malheureuse, je la réconfortais simplement sans lui demander de détails, ou je lui posais des questions un peu plus tard. Quand elle était contente, je parlais davantage avec elle et partageais sa joie."


"Ça a bien marché et nous sommes redevenues de bonnes amies", a dit Sunny. " J’ai également appris à aider les gens d’une façon qu’ils puissent apprécier. "

De bonnes manières et de bonnes notes

Beaucoup de filles de l’âge de Sunny portent des vêtements excentriques ou même provocants, certaines ont mauvais caractère et on peut les entendre utiliser un langage ordurier. Sa mère lui rappelle souvent de ne pas suivre cette tendance dégénérée. Résultat, Sunny s’habille plus modestement que ses amies adolescentes. Aussi, grâce à ses bonnes notes à l’école, tout le monde l’aime, de ses professeurs à ses camarades de classes.

Sunny a six professeurs. Le matin, elle dit bonjour à chacun d’eux et leur dit au revoir quand elle quitte l’école pour rentrer chez elle. Elle aime poser des questions, et ses professeurs apprécient beaucoup cela, parce que ses questions aident les autres élèves à en apprendre plus. Sunny est toujours l’une des trois premières élèves de sa classe. L’année dernière elle était troisième et cette année elle est passée seconde. Elle a également gagné de nombreux prix.


" Mon père n’est pas un pratiquant et était contre le fait que je pratique", a-t-elle dit. Après avoir vu sa santé s’améliorer et ses bonnes notes, il a changé d’avis et la soutient à présent.

Parler de Falun Dafa aux autres

Sachant que Sunny est une pratiquante, ses professeurs et ses amis lui posent souvent des questions à propos du Falun Dafa. Elle leur a dit que le Parti communiste chinois n’autorise pas les gens à croire en Authenticité-Bonté-Tolérance. Touchés, de nombreux professeurs et élèves la soutiennent dans ses convictions et espèrent que la persécution brutale prendra bientôt fin.


Durant les vacances scolaires, Sunny et son frère rejoignent les autres jeunes disciples de Dafa à l’école Minghui de Toronto, où ils lisent les livres du Falun Dafa, pratiquent les exercices, et partagent leurs compréhensions sur comment agir en accord avec les principes d’Authenticité-Bonté-Tolérance.


Une fois après le cours, sa professeure de musique l’a appelée et lui a donné quelques conseils sur comment s’améliorer en musique. Le temps d’arriver dans le réfectoire, elle a trouvé une longue file d’élèves attendant pour utiliser le four micro-ondes. " Ma première pensée a été de blâmer la professeure parce qu’elle m’avait fait prendre du retard sur le temps du repas. J’ai alors réalisé qu’elle avait essayé de m’aider et que je devrais apprécier cela", a dit Sunny.

Avec ces pensées, Sunny a patiemment fait la queue, sans aucun sentiment négatif. Sunny a dit : "La nourriture avait si bon goût. C’était un des meilleurs repas que j’ai jamais mangé. "


Version en anglais
“I Am Very Fortunate to Be a Little Dafa Disciple”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.