Aucune situation n'est désespérée pour un pratiquant de Falun Dafa

Mon mari était téméraire depuis l'enfance. Lorsque nous nous sommes mariés, il ne m'a pas dit qu'il avait une dette de jeu. En mai 1998, il est allé jouer au Mahjong et est resté dehors toute la nuit. Nous venions d'apprendre que j'étais enceinte, et son comportement m'avait tellement mise en colère que je ne pouvais pas dormir. Donc j'ai pris le livre de Falun Dafa que ma tante m'avait prêté.


Tout de suite, j'ai été attirée par les principes profonds contenus dans le livre. J'ai aussi trouvé des solutions aux choses que je ne comprenais pas dans la vie. Des larmes coulaient sur mon visage alors que je tenais ce précieux livre dans mes mains, et je me suis dit: C'est ce que je veux ! A ce moment, je me suis décidée à cultiver dans Dafa.


Avant de commencer à pratiquer, j'avais une arthrite sévère, une hernie discale lombaire, des problèmes gynécologiques, des migraines, et une main gelée. Tout a été guéri. J'ai pris sur mes économies personnelles pour payer la dette de mon mari. Il a vu alors la bonté de Dafa et a commencé à cultiver lui aussi. Il avait une tumeur à l'estomac, et puis elle a disparu. Il a également arrêté de fumer et de jouer. Nous étions sous la grâce salvatrice du Maître, conscients de notre chance de pouvoir obtenir le Fa.

Valider la grandeur de Dafa

Le 30 septembre 2009, je suis allée à Pékin faire appel contre la persécution du Falun Dafa. J'ai été arrêtée et détenue au centre de détention local où j'ai entamé une grève de la faim de protestation. Je faisais la méditation assise 30 minutes chaque jour. Parce que je paraissais pleine d'énergie, et que mon teint restait rose, la gardienne n'a pas essayé de me gaver.

Le médecin de la prison m'a examinée le 12e jour. Il a pris six pages de notes. Je lui ai demandé: "Qu'est-ce qui arrive à une personne qui ne mange pas et ne boit pas pendant 12 jours?" Il a dit: "En cinq jours, la personne aura besoin de soins d'urgence, et ses organes internes commenceront à dysfonctionner au bout de sept jours."


"Qu'en est-il de moi?," lui ai-je demandé. Il a répondu: "Vous n'êtes même pas déshydratée, vous marchez normalement et faites les choses comme d'habitude." Quand je lui ai demandé s'il pensait que Dafa était surnaturel, il a dit: "Oui." J'ai dit: "Alors, s'il vous plaît dites à tout le monde que vous savez que Dafa est vrai et extraordinaire." Il a dit qu'il le ferait. J'ai posé la même question à la policière de la prison pour femmes du centre de détention le lendemain. Quand je lui ai demandé de dire à tout le monde la vérité sur Dafa, elle a accepté.


Surmonter de nouvelles épreuves

La police a arrêté plus de dix pratiquants à mon domicile en 2001. Sous la pression, mon mari a écrit contre son gré la déclaration de garantie et a été libéré. Dès lors, il a renoncé à cultiver dans Dafa. Il s'est également laissé aller, et a recommencé à jouer. Plus tard, il a eu une maîtresse. Cela m'a rendu très triste de voir ce qui lui arrivait.


J'ai commencé à regarder à l'intérieur, comprenant que mon attachement à la sentimentalité était trop fort. Si ce n'était pas le cas, je n'aurais pas vécu cette épreuve. En tant que pratiquante, je dois tout traiter selon Authenticité-Bonté-Tolérance. Si je choisissais de quitter mon mari, il n'aurait probablement jamais une autre occasion de rencontrer une pratiquante car il communiquait rarement avec les autres pratiquants. Cette femme aurait également à assumer le karma pour ce qu'elle faisait. Dans mes rêves, je voyais cette femme tirer mon mari vers le bas.


J'ai choisi de mettre de côté mes émotions plutôt que de me confronter à lui, et j'ai continué à prendre soin de notre famille. Je lui lisais souvent les conférences de Fa du Maître. Après six mois, mes actions droites ont brisé l'arrangement de la perversité. Mon mari a fini par admettre son erreur et est revenu à la cultivation.


Je pensais : Quant à la maîtresse, puisqu'elle a rencontré un pratiquant de Dafa, elle doit avoir une relation prédestinée avec moi. Je voulais lui clarifier les faits. J'ai demandé à mon mari de l'inviter à la maison. Je l'ai traitée comme une invitée. Je lui ai également dit que c'était en raison de ma pratique de Dafa que je la traitais ainsi. Je lui ai parlé de la beauté de Dafa. Je lui ai également montré les mouvements des exercices.

Au début, elle était très nerveuse et effrayée, menaçant mon mari de se suicider. Puis elle s'est détendue, touchée. Elle a finalement dit: "Tu es vraiment merveilleuse. Je comprends maintenant que Dafa est merveilleux. Je vais le dire aux gens."


Cette femme avait auparavant donné 3000 yuans à mon mari pour qu'il joue. J'ai vendu mes bijoux de mariage et un autre objet de valeur, ce qui représentait le seul héritage de notre fils, et l'ai remboursée dès que j'ai su à propos de la dette. Mon mari était tellement rempli de regret qu'il a pleuré à plusieurs reprises et s'est excusé auprès de moi. J'ai dit: "Ne t'inquiètes pas. Tant que tu reviens, je suis heureuse." Quand ma belle-mère a appris cela, elle m'a félicitée les deux pouces levés. J'ai dit: "C'est uniquement parce que je pratique Dafa que je fais ce genre de choses. C'est Dafa qui m'a appris à penser d'abord aux autres."


Clarifier la vérité

Mon mari, mon fils et moi-même sommes allés dans de nombreux endroits pour accrocher des banderoles, distribuer des dépliants ou des copies des Neuf Commentaires sur le Parti communiste ainsi que des DVD de Shen Yun, parler aux gens et les aider à quitter le Parti.


Nous ne pouvons pas nous rappeler le nombre de documents que nous avons distribués ou combien de fois nous avons clarifié la vérité aux gens. Tout ce dont nous nous souvenons c'est que c'est notre responsabilité en tant que pratiquants de Dafa. Depuis, mon mari a été dans des camps de travaux forcés deux fois, et j'ai été arrêtée et détenue dans des centres de détention à deux reprises ainsi que dans des centres de lavage de cerveau à trois reprises. Cependant, notre foi en Dafa ne changera jamais.

Traduit de l'anglais de
No Situation Is Hopeless for a Falun Dafa Practitioner

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.