Regarder en soi en disciple sincère

Aux premiers stades de la persécution, quelques compagnons de pratique et moi, avons senti qu’il y avait des interférences parmi nous. Lorsque nous discutions ensemble, nous nous sentions souvent perplexes, comme soumis à une pression indicible. Nos états d’esprit étaient agités et instables. Nous trouvions souvent des opportunités d’étudier le Fa et de discuter ensemble, et dans ce genre d’environnement, nous en sommes venus à comprendre l’importance de nous aider mutuellement. Cependant, nous étions encore poursuivis par la perversité. Chacun de nous voyait ses failles exploitées et nous étions persécutés par la perversité à différents niveaux. Chacun d’entre nous a expérimenté de nombreuses choses différentes.


Après avoir regardé en moi, j’ai découvert un cœur d’égoïsme profondément enfoui qui me bloquait. J’étais attaché à mon égo et je n’avais pas non plus beaucoup d’amis. Ce n’est qu’après avoir réalisé ces problèmes que j’ai découvert que de nombreuses choses étaient survenues parce que je n’avais pas bien cultivé.


Je suis toujours très emphatique lorsque j’interagis avec les gens ordinaires, décourageant les gens d’avoir affaire à moi. Parfois, les gens ordinaires me disaient que j’avais une grande endurance, ce qui ne faisait que m'embarrasser. Plus tard, j’ai réalisé qu’ils disaient que j’endurais de la même façon qu’eux – en utilisant les émotions humaines.


À un moment, je me suis senti particulièrement perplexe. J’ai regardé en moi et déterminé que je n’étais pas compatissant, m’amenant à me demander ce qu’était la véritable compassion. Le Maître compatissant a continuellement pris soin de moi, me permettant de voir ce qui me rendait sans compassion, et j’ai alors commencé à comprendre. Je devais sauver les êtres sensibles, mais sans réellement comprendre leur douleur, je ne pouvais pas comprendre combien ils sont réellement pitoyables. Qu’un pratiquant doive sauver les êtres sensibles ou reste attaché à l’égo et à l’intérêt personnel est une question de principe. Merci infiniment au Maître, votre disciple a finalement trouvé l’erreur de ses compréhensions.


Interagir avec les gens ordinaires a toujours été difficile pour moi et je finissais toujours par offenser les autres. Pour parler comme les gens ordinaires, j’avais de mauvaises aptitudes pour les relations humaines. Je veux sauver les gens, mais les gens n’aiment pas me répondre. Que puis-je faire à ce sujet ? Je ne pouvais pas comprendre les intentions des autres, ainsi, j’ai décidé que je pourrais aussi bien faire un effort pour me comprendre moi-même. Mais, en réalité, si j’avais bien étudié le Fa, j'aurai naturellement su comment regarder en moi et me cultiver moi-même.


J’ai appris comment percevoir les sentiments des autres. Chaque fois que je clarifiais les faits et que les autres ne voulaient pas écouter, d’abord, je commençais par endurer et ne me mettais pas en colère. Je cherchais mes propres problèmes ainsi que ce qui pourrait bloquer l’autre personne. J’ai commencé à réaliser en de nombreuses occasions, que c’étaient les forces anciennes qui me bloquaient et m’empêchaient de voir ce qui gênait les gens. Après avoir utilisé le Fa pour me corriger moi-même, j’ai alors obtenu la sagesse me permettant d’enlever tout ce qui préoccupe les gens de ce monde. En réalité, je me défais de ma propre préoccupation. Avec de puissantes pensées droites, il suffit de quelques phrases pour défaire la perversité empêchant les gens d’être sauvés.


Cependant, je ne trouve pas toujours mes propres attachements aussi facilement. Parfois, je me trouvais à errer pendant une longue période de temps, ce qui testait réellement ma force de volonté. Le Maître est compatissant et utilise divers moyens pour m’éveiller. Parfois, j’étais inconsciemment très borné, et il fallait plusieurs chutes avant que je ne le réalise. Cependant, lorsque, finalement, je m’éveillais, je comprenais ce que cela signifiait d’être compatissant à un certain niveau. En un éclair, le Maître ouvrait ma sagesse, me permettant de tout voir clairement. Je me mettais immédiatement à sangloter ; comme si c’était seulement de cette manière que je pouvais apprendre ma leçon. Je devrais être compatissant envers tous les êtres.


J’en suis venu à comprendre clairement les attentes, la compassion et la grandeur du Maître. Maître, votre disciple vous remercie


Version anglaise:
Looking Within as an Earnest Disciple

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.