Sensibiliser au prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant lors d’une conférence internationale

La Société Internationale de Transplantation de Foie (ILTS) a organisé une conférence commune avec deux autres sociétés médicales à Londres, du 4 au 7 juin 2014. De nombreux participants à la réunion ont reçu une lettre à l’extérieur du centre de conférence les informant du prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant perpétré en Chine.


La lettre, intitulée " Il y a des questions concernant le prélèvement d’organes en Chine auxquelles les chirurgiens chinois doivent répondre" appelait les plus de 1000 professionnels médicaux de la transplantation assistant à la conférence à prêter attention à cette question sérieuse.


Outre la lettre ouverte, les participants à la réunion au Centre de Conférence de la Reine Élisabeth II, ont également reçu des copies d’une résolution passée par le Parlement Européen en décembre 2013 à propos du prélèvement d’organes en Chine.


La résolution montrait une profonde préoccupation face aux rapports persistants et crédibles de prélèvement systématique d’organes validé par l’état sur des prisonniers de conscience non-consentants en République Populaire de Chine, y compris un grand nombre de pratiquants de Falun Gong emprisonnés pour leurs convictions religieuses, et les membres d’autres religions et groupes ethniques minoritaires.


Les participants à la réunion qui parlaient chinois se sont aussi vus remettre des copies d’une action en justice accusant Zheng Shusen, un des représentants chinois à la réunion. Zheng a été impliqué dans la persécution de Falun Gong et les documents légaux ont été remis par Stuart, un pratiquant local.


Stuart, un pratiquant distribuant les matériaux clarifiant les faits à propos du Falun Gong, à l’extérieur du centre de conférence.

La dure vérité

Le nombre rapporté de greffes d’organes s’est considérablement accru après que la persécution du Falun Gong a débuté en 1999. Par exemple, seuls 78 cas de greffes de foies ont été rapportés entre 1991 et 1998, mais ce nombre est passé à 118 pour la seule année 1999. Il a continué à monter en flèche et a atteint les 4000 en 2005. Les greffes d’autres organes ont aussi augmenté dans des proportions équivalentes.


En dépit du rapide accroissement des opérations de greffes, le nombre de donations d’organes n’a pas augmenté. Beaucoup soupçonnent que le grand nombre de " donateurs" est lié à la persécution brutale de Falun Gong en Chine. Les preuves obtenues, y compris en particulier les rapports d’enquête de David Matas et de David Kilgour, et les rapports confirmés d’Ethan Gutmann, indiquent que le prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong en vie est une réalité.

Réponse des représentants chinois

Chen Xinguo et Chen Hong, deux autres représentants chinois, ont été tous deux directeurs adjoints de l’Institut de Recherche sur le Prélèvement d’Organes à l’Hôpital Général de la Police Armée à Tianjin. Chen a été impliqué dans plus de 800 greffes d’organes entre 2002 et 2006.


Lorsque Stuart a reconnu Zheng Shusen, il s’est approché et lui a tendu le document de l’action en justice, "Voici une information pour vous." Zheng ignorant ce dont il s’agissait, a accepté le document et y a jeté un regard. Il a semblé très nerveux et est immédiatement parti dans une voiture.


Certains représentants de la Chine étaient manifestement nerveux lorsque les pratiquants leur ont parlé des faits concernant le Falun Gong, mais d’autres voulaient en apprendre davantage et lire l’action en justice contre Zheng. Un pratiquant leur a expliqué " Veuillez cessez de faire de mauvaises choses. Nous espérons que vous cesserez de vous impliquer là dedans [le prélèvement d’organes sur des pratiquants de leur vivant.] Si vous cessez de mal agir, vous aurez un meilleur futur".

Version en anglais
Awareness of Organ Harvesting from Living Practitioners Raised at International Conference

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.