Redresser une unité régionale en difficulté en adhérant à Authenticité-Bienveillance-Tolérance

Confronté à de nombreux problèmes à long terme dans le marché et à des vendeurs peu motivés, un nouveau directeur régional ressentait beaucoup de pression. Avant qu'il n'accède à ce poste, le vice-président avait promis de le soutenir pour en finir avec l'emploi de toute personne refusant de coopérer, afin de reprendre les choses en main le plus vite que possible.

Ayant confiance en Authenticité-Bienveillance-Tolérance, les principes qu'il suit en tant que pratiquant de Falun Dafa, le nouveau directeur s'est d'abord penché sur les problèmes humains, a progressivement gagné la confiance des vendeurs et a établi une équipe harmonieuse. En faisant ainsi, il n'a congédié aucun membre d'équipe existant.

L'équipe a été capable de surmonter les épreuves qu'elle rencontrait sur le marché. Le vice-président qui le trouvait à l'origine "indécis " a plus tard félicité le succès de sa reprise sans heurts.

Voici l'histoire de ce pratiquant.

***

Accepter le poste

La région A dans mon entreprise était connue pour ses "problèmes ". Cela comprenait la ville A et ses neuf cantons voisins. Comme elle était d'assez grande taille, le marché posait autant de difficultés qu'il avait de potentiel.


Avant que je sois nommé nouveau directeur, la région avait connu de fréquents changements de responsables. Le marché était en mauvaise posture et les membres de l'équipe ne s'entendaient pas bien entre eux.

Une vendeuse expérimentée a ouvertement déclaré avoir "détruit" nombre de mes prédécesseurs. Pendant nos rencontres avec les revendeurs, elle parlait souvent d’un ton moqueur et sarcastique, ce qui rendait la situation très embarrassante.

En raison des problèmes du marché et de l'environnement toxique de l'équipe, je ressentais beaucoup de pression. Avant de me transférer dans cette ville, le vice-président m'avait dit avec confiance : "Tu peux relever toute personne de ses fonctions si elle refuse de coopérer. Tu peux congédier qui que ce soit je l'approuverai immédiatement, quelle que soit la personne. "


J'ai pensé que ce ne serait probablement pas une mauvaise chose de licencier les personnes incorrigibles, mais je ne l'ai pas fait immédiatement. Les enseignements du Maître me sont venus à l'esprit :

" Il faut agir avec compassion avec tout le monde, si vous avez une compassion qui peut faire fondre fer et acier alors vous pouvez certainement bien le faire " (" Expliquer la Loi lors de la Conférence de Loi de l’Ouest des États-Unis au moment de la Fête de la lanterne de l’an 2003 ")

Je crois que tant que j'agis en respectant le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, toute situation s'améliorera.

Lorsque j'ai été illégalement détenu dans un camp de travail pour avoir pratiqué le Falun Dafa, j'ai vu à de nombreuses occasions des gens bouleversés par la bienveillance pure et sincère des pratiquants.

Ils admiraient et respectaient les pratiquants même s'ils les avaient un jour cruellement battus. Je pratiquais le Falun Dafa depuis plus de 12 ans. Dafa me donnait une ferme croyance et quand je rencontrais des difficultés, il agrandissait mon cœur et m'ouvrait l'esprit pour que je puisse traiter mes interactions avec autrui avec davantage de patience et de tolérance.

Mettre au point la stratégie

Je ne voulais pas changer de choses trop rapidement. Au lieu de cela, j'ai silencieusement observé la situation du marché et l'équipe.


Les difficultés étaient claires. Dans la région A, les produits de notre entreprise étaient vendus à leur prix de vente le plus bas. Certains magasins vendaient même les produits à des prix encore plus bas que le prix de détail. De plus, les magasins plaçaient nos produits dans des endroits obscurs hors de la vue des clients et ils ne recommandaient pas les produits aux clients sauf si ces derniers en faisaient la demande.

Nous avions aussi très mauvaise réputation auprès de nos clients et partenaires. Je me souviens avoir rendu visite à un client qui m'a mis dehors dès qu'il a entendu le nom de l'entreprise que je représentais.

Nos revendeurs de produits en avaient aussi assez de travailler avec nous. Pour certains, il semblait que la seule raison pour laquelle ils continuaient de garder nos produits étaient que les détaillants avaient des soldes dues en souffrance et qu'ils ne voulaient pas mettre une terme à la relation.

Je n'avais pas l'habitude de cela. Dans les autres villes où j'avais travaillé, les magasins offraient à nos produits beaucoup de visibilité dans les rayons et les produits étaient vendus à de bons prix. Pour la première fois de ma vie, j'ai compris l'expression : "C'est le jour et la nuit".

Je pensais que je m'étais très bien préparé pour le nouvel emploi. Cependant, lorsque j'ai découvert l'ignorance de certains vendeurs, la situation terrible dans les magasins et les défis du marché, j'ai senti un stress sans précédent, car tous ces problèmes semblaient trop difficiles.


Je me suis presque emporté à maintes reprises. Mais lorsque je me suis souvenu de l'enseignement du Maître :

" Vous devez éduquer les enfants avec la raison, c’est seulement ainsi que vous pourrez vraiment bien les éduquer." (Neuvième leçon, Zhuan Falun)


Je me suis calmé et j'ai pensé : " Je vais traiter les employés comme si je traiterai mes propres enfants. Tout d'abord, je devrais être rationnel et calme."


Avec un esprit paisible, j'ai pu réfléchir à la situation rationnellement. Je savais que j'avais suffisamment d'expérience ; raison pour laquelle le vice-président m'avait confié cette région difficile. Je savais aussi qu'une équipe harmonieuse serait nécessaire, sans quoi, tous nos efforts seraient ruinés dans les "luttes internes " et je deviendrais rapidement un autre nouveau gérant régional "brisé".

Même si certains des vendeurs d'expérience avaient une mauvaise attitude et beaucoup d'incompétences, ils étaient bien informés des problématiques du marché local, ce qui serait inconnu d'un nouvel employé. Si je pouvais les aider à capitaliser sur leurs forces, ils pourraient devenir de puissants assistants. Si je les licenciais simplement, je serais tout de même pris avec les problèmes de ce marché. De plus, engager de nouvelles personnes augmenterait significativement nos dépenses opérationnelles.

Mon premier objectif était d'identifier comment travailler avec les employés existants. C'est seulement après avoir résolu nos problèmes internes que nous pourrions résoudre les problématiques du marché. J'ai décidé de communiquer avec les vendeurs de bonne foi.


Gagner la confiance de l'équipe

J'ai profité de toute occasion, comme les sorties, les repas du soir et les réunions pour apprendre à connaître mon équipe dans un environnement détendu. J'ai tenté d'éliminer leur résistance avec la sagesse que m'a donnée Dafa et avec mon positivisme et mon sens de l'humour.

Lorsque nos interactions sont devenues harmonieuses et que le moment était propice, je leur ai indiqué gentiment les problèmes dans leur travail. Je leur ai visuellement montré des exemples de présentation de produits réussie, la façon de travailler avec les clients et les différences entre notre région et les autres. C'était un processus difficile, au cours duquel ma bienveillance et ma tolérance ont subi des tests extrêmes.

J'ai recueilli beaucoup d'histoires édifiantes sur Minghui et d'autres sites de Dafa. J'ai réalisé des présentations sur ces histoires et les leur ai présentées. Ils n'avaient jamais vu ces histoires auparavant et étaient très intéressées par elles.

Ces histoires ont élargi leurs horizons et ouvert leurs esprits. Lorsqu'ils étaient au milieu d'une dispute ou se discréditaient les uns les autres, je leur disais : "Tout le monde a ses propres forces et faiblesses. Travailler ensemble est notre chance de nous compléter les uns les autres. Lorsque nous voyons les faiblesses des autres, nous devrions les aider à compenser ces faiblesses avec nos forces et les aider à s'élever."


"C'est seulement de cette façon que notre équipe pourra miser sur nos différentes forces et que nous pourrons être beaucoup plus efficaces. La coopération réduit le stress au travail et créé un environnement plus positif. Nous bénéficierons de cette coopération en bien des égards."


J'ai remarqué que lorsque je leur parlais, ils semblaient le prendre à cœur et vraiment y réfléchir. Ils ont commencé à changer et à progressivement se libérer de leur lutte pour la renommée et les intérêts personnels. Ils ont commencé à apprendre à coopérer ensemble.

Mes collègues ont aussi appris que j’étais pratiquant de Falun Dafa, Ils ont observé que j’étais un directeur dédié avec une bonne éthique de travail. En utilisant les situations autour de nous, j’expliquais le principe de récompense ou de rétribution du bien et du mal, ainsi que le principe selon lequel pour gagner, il faut commencer par donner une part de soi-même. Mes collègues ont approuvé et accepté les principes que je partageais.

Avec le pouvoir limité de mon poste, j'ai fait de mon mieux pour les aider à compenser leurs lacunes et à assumer leurs responsabilités. Avec le temps, ils ont senti ma sincérité et ma bonne volonté, ont vu la façon avec laquelle je traitais les gens et ont compris que je voulais seulement ce qu'il y avait de meilleur pour eux. Leur résistance et leur rejet se sont progressivement atténués et ont finalement cessé.


Un événement réussi

Notre bon travail d'équipe a abouti à un événement promotionnel à grande échelle organisé dans notre supermarché local. J'ai invité la même vendeuse qui était fière d'avoir "détruit" beaucoup de mes prédécesseurs pour planifier l'événement. Elle nous a trouvé une place de choix et l'équipe a réussi à faire du marketing avec des clients qu'ils avaient en banque depuis des années. L'événement était très réussi avec beaucoup de passage et d'impact.

Dans la présentation de synthèse PowerPoint, j'ai reconnu les capacités et accomplissements de chaque vendeur et le très bon travail d'équipe. La dernière diapositive était une photographie de l'équipe prise sur place à la fin de l'événement. Chacun d'entre nous, plus d'une dizaine en tout, souriait sincèrement et joyeusement.

Cette présentation a plus tard circulé dans l'ensemble des entreprises en tant que pratique exemplaire. Nous étions tous fiers de notre équipe. La vendeuse principale a dit qu'elle avait beaucoup appris de moi.


Traiter les problèmes du marché

Avec la coopération des membres de l'équipe, nous avions une fondation pour gérer les problématiques du marché. Nous avons résolu les problèmes restants, dont les ajustements du prix de détail, la présentation en rayon et ainsi de suite et nous avons permis à nos revendeurs de recouvrer les mauvaises créances restées impayées depuis des années.

Les difficultés que nous avons rencontrées dans le processus peuvent difficilement s'exprimer en mots. Cependant, je ne me sentais pas aussi stressé qu'à mon arrivée, parce que nous étions en mesure de nous soutenir et de nous encourager les uns les autres. Pour chaque mesure prise, les membres de l'équipe trouvaient de bonnes suggestions, ce qui me permettait d'apprendre énormément. Grâce à nos importants efforts, nos ventes se sont améliorées radicalement.

Le vice-président est venu dans notre région pour faire une inspection. Il était content de ce qu'il a vu dans le marché. Il a dit qu'il était auparavant toujours fâché chaque fois qu'il inspectait la région A.

Il trouvait que j'avais efficacement stabilisé le marché avec l'équipe originelle et à un coût minime. Il avait autrefois dit que j'étais "indécis", parce que je ne licenciais pas l'arrogante vendeuse d'expérience, mais maintenant il me félicitait pour le succès de ma reprise sans heurts.

En raison de mon succès, il m'a plus tard transféré pour être le directeur de la région B. Avant de partir pour mon nouveau poste, mes collègues et revendeurs dans la région A étaient peu disposés à me voir partir. Ils ont dit que les deux années avaient passé trop rapidement, que c'était trop court et qu'ils pensaient que personne d'autre ne pourrait faire ce que j'avais fait.

Plus tard, lorsque je me suis souvenu de mes expériences dans la région A, j’ai senti qu'elles étaient exceptionnellement précieuses, parce que nous avions réussi après avoir traversé tant de difficultés. Lorsque je traversais la période la plus difficile là-bas, j’ai regretté d'être allé dans cette région problématique. Si je n'avais pas pratiqué le Falun Dafa, je n'aurais pas été capable de relever le défi.

Grâce au collègue qui me rejetait initialement, j'ai vu comment j'étais avant de commencer à cultiver et pratiquer. J'étais arrogant et n'avais aucun respect pour les autres. En réfléchissant sur moi-même, j'ai vu que j'avais beaucoup de mauvaises habitudes et pourtant je me tenais en haute estime à l'époque.

Il est très difficile de changer nos conceptions et habitudes formées au fil des ans. Cependant, Authenticité-Bienveillance-Tolérance m'a changé, a changé les gens autour de moi et mon environnement.

[Soumis au site Minghui pour la Journée mondiale de Falun Dafa 2014]

Version en anglais :
[Celebrating World Falun Dafa Day] New Manager Turns Around Troubled Regional Unit by Adhering to Truthfulness-Compassion-Forbearance

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.