Les mots "Falun Dafa Hao !" sauvent vraiment

J’ai eu la chance de commencer à pratiquer le Falun Dafa durant l’été de l’année 1998, et me suis engagé sur le chemin de la cultivation. Je savais depuis longtemps que Dafa est bon, mais après avoir été témoin de ce qui est arrivé à ma femme et à ma sœur, j’ai finalement été convaincu. Les simples mots "Falun Dafa Hao, Zen-Shan-Ren Hao ! "(‘Falun Dafa est bon, Authenticité-Compassion-Tolérance est bon!’), sauvent vraiment des vies!


Ma femme s’est rétablie de ses maladies

Auparavant ma femme souffrait d’une spondylarthrite ankylosante, d’une cardiopathie rhumatismale et d’une anémie sévère. Elle passait chaque jour torturée par la douleur. Pourtant, juste en l’espace de quelques mois, juste après qu’elle ait commencé à pratiquer les exercices du Falun Gong, j’ai été témoin d’un changement physique radical qui s'est opéré en elle. Son visage a commencé à rayonner et son tempérament s’était amélioré. Elle est passée de se plaindre pour chaque petite chose à vraiment s’inquiéter pour les autres. Avec un cœur de reconnaissance envers Dafa et son pouvoir de guérison miraculeux, elle est entrée dans les rangs des pratiquants de Dafa.


Malheureusement, elle a été incapable d’abandonner la notion de "maladie", et après avoir pratiqué pendant seulement trois mois, elle a abandonné. Elle a échoué à saisir la vérité profonde de Dafa. Elle ne pouvait plus supporter la douleur physique, et est retournée à l’hôpital pour être soulagée. Les docteurs ont conclu que sur la base des connaissances médicales actuelles en Chine ils n'avaient aucun traitement à proposer à ma femme, mais seulement la maintenir en vie avec des traitements médicamenteux à long terme.


Pendant les dix ans qui ont suivi, ma femme est allée tous les mois à l’hôpital pour avoir ses médicaments.

Sans trop d’espoir, j’ai donné au printemps de l’année 2012 un talisman de Dafa à ma femme et l’aie supplié de quotidiennement réciter " Falun Dafa Hao ! Zhen-Shan-Ren Hao ! "

Six mois avaient passé quand j’ai soudainement remarqué et réalisé que ma femme n’était pas allée depuis un bon moment à l’hôpital chercher ses médicaments. Quand je lui en ai fait part, elle m’a dit franchement : "Je n’ai pris aucun médicament depuis maintenant six mois. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai sérieusement récité ‘Falun Dafa Hao ! Zhen-Shan-Ren Hao !’ "


Des larmes de gratitude ont immédiatement rempli mes yeux. Je savais dans mon cœur que c’était le résultat de la compassion de Maître.


J’ai dit à ma femme : "C’est notre grand Maître qui t’a offert le salut."


Jusqu’à aujourd’hui, ma femme continue de jouir d’une bonne santé.


Ma sœur sauvée après une tragédie médicale

Je suis allé rendre visite à ma sœur au cours de la première moitié de l’année 2013. J’ai été profondément choqué en voyant combien elle avait changé. Je ne pouvais pas croire que cette personne était ma sœur. J’ai appris qu’elle avait attrapé une forme sévère d’hyperthyroïdisme avec œdème systémique, des yeux larmoyants et une vision trouble.


J’étais assis à environ un demi-mètre en face d’elle, quand elle m’a dit : " Petit frère, je sais que c’est toi, mais je ne peux même pas voir tes traits. Tout est trouble."


Elle a commencé à me raconter son histoire. Ella avait suivi un traitement médical dans un hôpital de la ville. Les effets secondaires des médicaments faisaient larmoyer ses yeux et sa vue est devenue trouble.

Elle est alors allée voir un ophtalmologue qui lui a dit : "l’état de vos yeux est le résultat des effets secondaires négatifs d’un médicament. Il n’y a rien que je puisse faire. D’un côté, arrêtez le médicament et vos yeux n’empireront pas. De l'autre arrêtez le médicament et votre hyperthyroïdisme ne sera pas traité correctement. "

Puis elle est allée chercher un traitement dans un hôpital qui est spécialisé dans l’hyperthyroïdisme. Le dosage a été augmenté, ses yeux se détérioraient et tout le reste se dégradait.

Elle est ensuite allée à l’Hôpital Médical Universitaire de Zhanjiang, où les professeurs, après consultation, lui ont dit : "Nous ne pouvons que vous garantir que votre état actuel n’empirera pas. Il est impossible de vous rendre une santé physique normale. Cet hôpital ne peut vous prescrire d’ordonnance que pour un mois. Quand vous aurez fini l’ordonnance mensuelle, revenez pour un contrôle et nous vous donnerons des médicaments pour un autre mois. "


J’ai raconté à ma sœur comment ma femme avait guéri de ses maladies. Je lui ai donné une amulette de Dafa et lui ai appris à réciter sans arrêt : "Falun Dafa Hao ! Zhen-Shan-Ren Hao ! " Je lui ai dit : "Ça ne marchera que si ton cœur est sincère et pur. "


Environ deux mois plus tard, je suis retourné la voir. Elle semblait extrêmement heureuse. J’étais ravi que son état ait changé, c'était la nuit et le jour. Elle était revenue à son état de santé normal d’avant la maladie.

Elle m’a dit : "Falun Dafa Hao ! Zhen-Shan-Ren Hao ! ’ est vraiment miraculeux! Je l’ai récité chaque jour et chaque nuit. Plus je le récitais, plus je sentais mon corps devenir léger, et je sentais que j’avais plus d’énergie. Mon œdème a disparu. Mes yeux sont normaux. "


Quelques jours plus tard, elle est allée se faire faire un bilan complet. On lui a dit que tout était revenu à la normal. Mon cœur était rempli de gratitude envers notre grand et compatissant Maître.

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2014/5/25/1355.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.