Des personnes innocentes illégalement jugées par le tribunal de la préfecture de Cangzhou dans la province du Hebei

Le tribunal de la préfecture de Cangzhou juge illégalement des pratiquants de Falun Gong et les envoie en prison, bien qu’ils soient innocents de toute activité illégale. Ci-dessous, plusieurs cas d’abus au sein du système judiciaire de la ville.

Une bannière protestant des procès illégaux de personnes innocentes


Le tribunal de la préfecture de Cangzhou

Procés illegal de M. Wang Jiasheng

Le 4 juin 2008, dans la préfecture de Cangzhou, province de Hebei, un pratiquant de Falun Gong, M. Wang Jiasheng a été illégalement arrêté alors qu’il clarifiait la vérité en faisant ses courses. La police locale a fouillé sa maison et arrêté son épouse, Mme Tang Jianying, à leur domicile.
Le couple a été détenu pendant plus d’un an dans le centre de détention de Cangzhou. Mme Tang Jianying s’est mise trois fois en grève de la faim pour protester de la détention illégale. Lorsque sa vie a été en danger, elle a été gavée.


Le parquet du district de Yunhe a inculpé le couple, utilisant des matériaux de clarification des faits pris à leur domicile comme "preuve "d’activité criminelle. Le tribunal a organisé le procès sans en informer les membres de la famille. M. Wang Jiasheng a été condamné à 10 ans et Mme Tang Jianying a écopé de 3 ans.


La mère de 70 ans de M. Wang Jiasheng a essayé de rendre visite à M. Wang à plusieurs reprises, mais n’a pas été autorisée à le voir. Elle a finalement été autorisée à le voir après qu’il a été condamné. M. Wang lui a dit qu’il voulait faire appel de la condamnation.


La mère de M. Wang a voulu soumettre son appel mais le tribunal et le centre de détention se sont renvoyé la balle. La mère âgée de M. Wang n’a cessé de se rendre d’un service à l’autre, en pleine chaleur de l’été.


Finalement, M. Wang Jiasheng a été envoyé dans la prison de Shijiazhuang. Lorsqu’il a refusé de s’acquitter du travail forcé, il a été brutalement battu. Il a fait une grève de la faim pour protester de la persécution. Il est toujours en prison à effectuer sa peine.

Le procès illégal de M. Wang Jijun

M. Wang Jijun a la quarantaine. Le 7 septembre 2009, les agents de la Division de la sécurité intérieure de la ville de Tangshan et du département de police de Yuhe l’ont arrêté. Il a été jugé le 23 novembre 2009 dans le tribunal du district de Yuhe. Sa famille a engagé un avocat qui a plaidé non-coupable en son nom.
Sous la direction du " Bureau 610 ", le tribunal a condamné M. Wang à quatre ans de prison pour avoir eu en sa possession trois CD et cinq fichiers sur son ordinateur.


M. Wang a fait appel auprès du Tribunal intermédiaire de la ville de Cangzhou. Le 11 février 2010, le tribunal a annoncé que la condamnation originale était maintenue.


Le 3 mars 2010, sans avoir averti sa famille, M. Wang a été secrètement transféré du centre de détention de la ville de Cangzhou à la Seconde division de la prison de Jidong, à Tangshan. M. Wang a fait une grève de la faim de protestation.

Procès illégal de M. Wang Xiaodong

En février 2012, le pratiquant M. Wang Xiaodong de la ville de Botou a été arrêté à son domicile, qui a été fouillé. Son enfant de sept ans et sa mère, septuagénaire, ont été laissés seuls chez eux.
Le 18 juillet, M. Wang a été condamné à 3 ans. Il a fait appel.


Reconstitution de torture: Chocs électriques


Zhang Zhanghong du tribunal a empêché l’avocat d’avoir accès au dossier de l’affaire. M. Wang a refusé de signer le procès illégal. Zhang Zhanhong lui a dit qu’il serait condamné qu’il signe ou non.


M. Wang Xiaodong a été envoyé dans la prison de Jidong, Tangshan, le 16 octobre.
(Voir: Wang Xiaodong, l'homme pour qui 300 voisins se sont portés garants, est à présent en prison dans la ville de Tangshan)

Procès illégal de M. Sun Yuqiang

Le 24 décembre 2012, M. Sun Yuqiang a été arrêté alors qu’il clarifiait les faits.
Le 7 mai 2013, le tribunal du canton de Cang a organisé un procès secret de M. Sun et l’a condamné à 3 ans. M. Sun a fait une grève de la faim de protestation.


M. Sun a voulu faire appel mais le tribunal l’a privé de son droit à engager un avocat. Le 17 juin 2013, M. Sun a été envoyé à la prison de Jidong, préfecture de Tangshan.


L’avocat de M. Sun a protesté contre la procédure et soumis une plainte puissante. Le tribunal a admis que le cas de M. Sun n’avait pas été traité correctement. Cependant, le tribunal a déclaré que le Bureau 610 local devait approuver le premier appel, en dépit des protestations de l’avocat.


L’avocat a fait une grève de la faim à long terme afin de protester de la persécution. Il a été gavé et sa santé a rapidement décliné. Du fait de ses problèmes de santé, la prison de Jidong voulait lui accorder la libération pour raisons médicales, mais le Bureau 610 local a retardé les choses avec toutes sortes d’excuses. M. Sun est toujours emprisonné.

Innocent People Illegally Tried in Cangzhou City Court, Hebei Province

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.