Des touristes quittent le Parti communiste chinois en Europe durant le Nouvel an chinois

Un nombre croissant de touristes chinois quittent le Parti communiste chinois (PCC) et ses organisations affiliées sur les sites touristiques à travers l'Europe. Des pays nordiques aux pays d'Europe centrale, le nombre de démissions du PCC n'a fait que croître ces dernières années. Dans certains endroits, le nombre de personnes qui choisissent de quitter le Parti dépasse les 100 en à peine deux heures.


Quitter le PCC permet aux Chinois de se dissocier des crimes commis par le régime communiste, qui est responsable de la mort de plus de 80 millions de Chinois depuis son arrivée au pouvoir.

Le mouvement, initié en 2004 avec la publication des Neuf commentaires sur le Parti communiste, a rapidement pris de l'ampleur. À ce jour plus de 155 millions de Chinois ont renoncé à leur affiliation au Parti et ses ligues de jeunes associés.

En plus des pratiquants de Falun Gong de langue chinoise, de nombreux pratiquants occidentaux ont rejoint l'effort pour aider les touristes chinois à démissionner.

Plus réceptifs à la vérité

Beaucoup de touristes chinois ont été fortement influencés par la propagande ignoble du régime chinois qui calomnie le Falun Gong et déforme la vérité. Discuter de l'actualité avec des pratiquants de Falun Gong les aide à voir les incohérences entre les diatribes du régime et les faits de la situation, ce qui leur permet de repenser objectivement à leur position.


En tout juste quelques heures, un touriste chinois a changé de refuser une copie des Neuf commentaires à quitter le PCC. Voyant comment les principaux responsables du PCC ont récemment été mis en examen ou même reconnus coupable de corruption devant les tribunaux a également aidé de nombreux touristes à accepter la vérité concernant le Falun Gong et ils ne croient plus aux mensonges du régime.


Des jeunes touristes essaient souvent de convaincre leurs amis de quitter le PCC et offrent même de distribuer des documents de clarification de de la vérité au sujet du Falun Gong

"Quitter le PCC" un certificat plus précieux que l'or

En raison du manque de sécurité financière en Chine, de nombreux touristes cherchent à investir dans l'or ou dans des montres suisses de luxe afin de préserver leurs gains de toute une vie.


Quand ils ont fini de faire leurs courses, les pratiquants les informent que quitter le PCC c'est assurer son avenir et plus important que d'investir dans de l’or et des montres. Beaucoup de ces touristes acceptent de quitter le PCC, ne voulant plus être associés au Parti qu'ils pensent être voué à l'échec.

Un touriste chinois: "Maître Li est vraiment grand !”

Un jour, deux touristes de la ville de Qingdao sont passés devant un pratiquant. Le plus âgé a demandé: "Qu'est-ce que vous allez me vendre?" Le pratiquant a répondu calmement: "Je ne vends rien. Je suis ici pour vous informer de la vérité afin que vous puissiez maintenir votre sécurité."


Le pratiquant a poursuivi: "Bien que j'ai payé pour ces documents clarifiant la vérité, je vous les offre gratuitement, de sorte que vous puissiez apprendre les faits, faire un choix entre le bien et le mal, et vous assurer un bon avenir. Libre à vous de les prendre ou de ne pas les prendre. C'est la fête du Nouvel An chinois, mais nous sommes ici en plein froid. Nous le faisons pour vous! "


Alors que l'expression sur les visages des deux hommes se détendait, le pratiquant a ajouté: "Vous devez savoir qu'il existe beaucoup de facteurs à risque en Chine. Par exemple, la forte pollution et la grippe aviaire existent seulement en Chine. Pourquoi? C'est parce que le PCC persécute de bonnes personnes comme les pratiquants de Falun Gong et ne permet pas aux gens d'être bons et gentils. Le Parti rencontrera la rétribution. Ne serait-ce pas dommage que vous finissiez punis par le ciel avec lui ? C’est pourquoi je promeut la vérité, afin que vous puissiez choisir d'être en sécurité."

Les deux hommes ont hoché de la tête en signe de compréhension et ont accepté de quitter le PCC et ses organisations affiliées de jeunesse, à savoir les Jeunes Pionniers et la Ligue de la jeunesse.


Plus tard, le même pratiquant a revu les deux hommes. Le plus âgé a dit aux autres touristes chinois: "Ce sont des élèves de Maître Li Hongzhi! Maître Li est vraiment grand ! "!

Un élève du primaire: "Le PCC est mauvais et le Falun Gong est bon !"

En démissionnant du PCC, certains adultes ne pensent pas qu'il soit nécessaire pour leurs enfants de quitter les Jeunes Pionniers ou la Ligue de la Jeunesse. Un parent a dit: "Nous n'avons pas à le faire pour le garçon. Il ne sait rien."


Le garçon a immédiatement répondu: "Comment je ne sais pas? Bien sûr que je sais! Je sais que Mao Zedong est mauvais, et que le PCC est mauvais. Je sais que le Falun Gong est bon!" Il a choisi de quitter les Jeunes Pionniers et a dit qu'il ne rejoindrait pas la Ligue de la Jeunesse.


Ses commentaires ont amusé ses parents et ses grands-parents. Tous les cinq ont quitté le PCC et ses organisations affiliées.

http://en.minghui.org/html/articles/2014/2/11/145334.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.