Ne pas pouvoir faire comme on le souhaiterait (力不從心)

Après que sa sœur Ban Zhao ait écrit une lettre touchante à l’empereur, Ban Chao, fidèle général vieillissant fut finalement autorisé à retourner chez lui de son service dans les régions occidentales afin de prendre sa retraite. (Flora Chung/Epoch Times)


L’expression chinoise “力不從心” (lì bù cóng xīn) signifie “ne pas pouvoir faire comme on le souhaiterait,” ou que la capacité de quelqu’un n’est pas à la hauteur de ses ambitions. Elle vient d’une histoire à propos de Ban Chao, racontée dans le “Livre de la fin des Han” (1).


Ban Chao (32–102) était un célèbre général et diplomate de la Dynastie Han orientale (25–220). En l’année 73, il fut envoyé par le second empereur de la Dynastie Han orientale dans les régions occidentales (l’Asie centrale).


Ban Chao fit de grandes contributions en jugulant un important ennemi national et en apportant la paix à plus de 50 pays voisins. Il rouvrit et assura les routes commerciales vers l’ouest ;


Le temps passant, en 88, le quatrième empereur de la Dynastie Han orientale monta sur le trône et Ban Chao continua en tant que gouverneur des régions occidentales. L’empereur et ses ministres le considéraient comme irremplaçable.


En raison de leur confiance en lui, Ban Chao demeura posté dans les régions occidentales pendant 30 ans, loyal à son devoir. En vieillissant, sans opportunité de retourner dans sa ville natale, Ban Chao eut le mal du pays.


Il écrivit de nombreuses lettres à l’empereur, demandant à prendre sa retraite, mais sans en obtenir la permission, ne recevant pour toute réponse que de creuses consolations. Voyant cela, sa sœur, Ban Zhao, une historienne et femme de lettre, écrivit directement à l’empereur.


“Parmi tous ceux servant dans les régions occidentales” écrivait-elle, “mon frère, Ban Chao, est le plus âgé, et il est faible et malade. Sa force de jadis l’a quitté.”

“Ses cheveux sont devenus blanc, ses mains tremblent, son audition est atteinte et ses yeux ne sont plus perçants comme avant. Il ne se déplace plus sans sa canne. »


“En cas d’une invasion ennemie, je crains que Ban Chao soit incapable de faire comme il le souhaiterait. Les intérêts de l’empire en subiraient l’impact, et la gloire et les accomplissements de Ban Chao pour ses fidèles services seraient réduits à néant. Quelle tristesse ce serait!”


Profondément touché par la lettre de Ban Zhao, l’empereur envoya finalement un édit impérial pour rappeler Ban Chao afin qu’il prenne sa retraite. Lorsque Ban Chao rentra à la capitale des Han orientaux, il avait 71 ans. Il mourût un mois plus tard.


Les gens conçurent par la suite l’expression " incapable de faire comme on le souhaiterait " à partir de son histoire.

Note :
1.Le livre de la fin des Han” (後漢書, hòu hàn shū) est une œuvre de l’histoire classique chinoise principalement compilée par Fan Ye (398-445). Elle couvre la période de la Dynastie Han de 6 à189 A.D.


Version anglaise :
Unable To Do as One Would Wish (力不從心)


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.