Le pouvoir d’un cœur compatissant

J’ai enduré des moments difficiles et de nombreux revers durant 15 années de cultivation, mais je ne me suis jamais laissée dépasser par aucune épreuve. Ma ferme croyance en Dafa n’a jamais varié. Le Maître a purifié mon corps et guéri toutes mes maladies chroniques et je suis diligente dans l’étude du Fa (Ndt : Loi ou principes). Avec la protection du Maître, j’ai passé de nombreux tests et surmonté toutes sortes d’épreuves .Je suis comme une nouvelle personne parce que je pratique le Falun Gong.

Quand les gens mentionnaient qu’ils ne pouvaient pas croire que j’avais 70 ans, je profitais de l’occasion pour leur clarifier la vérité. Quand les gens me félicitaient pour ma gentillesse, je leur disais que j’étais une élève de Falun Gong. Plus d’une dizaine de personnes se sont mis à la pratique après m’ avoir écouté exposer les faits à propos de Dafa.

Je ne peux pas compter le nombre de personnes que j’ai aidées à quitter le Parti Communiste (PCC). Je suis incapable de me rappeler les détails sauf pour un exemple que j’ai gardé à l’esprit. Il s’agissait du mari d’une Pratiquante que j'appelerai A. Il était profondément empoisonné par le PCC. Je n’ai pas oublié comment il a fini par se retirer du Parti Communiste.

Tendre la main à une ancienne pratiquante

La pratiquante A avait la soixantaine et nous étions dans le même groupe d’Etude du Fa. Elle a été contrainte de signer une déclaration comme quoi elle arrêterait de pratiquer le Falun Gong au moment où la persécution a commencé en 1999. Son mari avait mon âge. Il avait rejoint le PCC dans les années 60 et il était connu dans notre région.


Je suis allée rendre visite à A par un jour pluvieux de l’été 2003 pour l’encourager à reprendre la pratique . Je lui ai donné un exemplaire de l' "Enseignement de la Loi lors de la Conférence de Loi de l’Ouest des Etats-Unis au moment de la fête de la Lanterne de l’an 2003" ainsi que d’autres livres de Dafa. Nous étudiions ensemble et nous nous encouragions mutuellement. Son mari nous a dit d’un air agacé :" Vos connaissances n’ont pas été utilisées comme il faut. Je n’ai pas une très haute opinion de vous. Pourquoi ne faites-vous pas quelque chose de plus utile ? Il doit bien y avoir une raison pour laquelle le Parti ne laisse pas les gens pratiquer le Falun Gong. Est-ce-que le Falun Gong vous donne à manger ? "


Tendre la main à un membre du Parti

J’ai calmement émis des pensées droites et lui ai clarifié la vérité. Je lui ai dit : "les pratiquants de Falun Dafa qui suivent les principes d'Authenticité-Bienveillance-Tolérance sont persécutés. L’auto-immolation de la Place Tiananmen était une mise en scène organisée par le régime de Jiang Zemin. "

Quand A et moi-même avons lu le Zhuan Falun, il nous a tourné le dos.

Nous avons continué à lire le Fa après le dîner le lendemain. Nous avons de nouveau lu le Zhuan Falun devant lui et une fois de plus, il nous a tourné le dos.

Après l’étude du Fa, je lui ai dit : "Je fais cela pour vous. "

Je lui ai lu les paroles du Maître :

La société humaine s’est développée jusqu’au point où nous en sommes aujourd’hui; réfléchissez, que deviendra-t-elle si cela continue? Peut-on permettre qu’elle existe indéfiniment de cette manière? Si l’humanité n’entreprend rien pour rétablir l’ordre, le Ciel s’en chargera. Chaque fois que l’humanité a subi une catastrophe, elle se trouvait dans un état semblable.(Zhuan Falun)

Il n’a pas dit un mot. En partant, je lui ai dit de nouveau : “Je me soucie vraiment de votre futur. Sinon, je ne vous importunerais pas si tard dans la nuit. " A était embarrassée et elle m’a dit : "Je suis désolée. Mon mari est irréfléchi, parfois. Il ne veut pas que je pratique Dafa car il craint que je sois arrêtée. "

Je l’ai encouragée : “En tant que disciples de Dafa, nous sommes différents des personnes ordinaires. Nous devons écouter le Maître. Votre mari est un homme chaleureux et il aime aider les autres. Cela fait si longtemps que le PCC lui a empoisonné l’esprit. Nous avons encore l’opportunité de le sauver avant la fin de la rectification de la Loi. »

J’émettais des pensées droites pour nettoyer sa dimension à chaque fois que je le rencontrais. Notre coordinnateur lui a envoyé des lettres. D’autres pratiquants l’ont appelé pour lui clarifier la vérité.


Des pratiquants aident la famille

La famille de A a dû faire face à une série de tribulations au cours de l’été 2006. Son mari a eu un accident de la route et il a été blessé à l’œil. La famille a été frappée par la mort subite de leur truie et de ses 14 porcelets. Et le parent qui surveillait la maison quand ils étaient à l’hôpital est mort dans leur cour.

Les compagnons de pratique l’ont aidée financièrement et consolée. Ils sont allés voir le mari plusieurs fois à l’hôpital. Ils se sont aussi occupés de la ferme malgré toutes leurs occupations. Ils ont dit plusieurs fois au mari que les gens étaient bénis seulement s’ils savaient que "Falun Dafa est bon et que "Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. "

Trouver un terrain d’entente

Le mari a fini par dire du bien de Dafa, même si parfois il fronçait les sourcils et gardait le silence. Il m’a dit : " J’ai eu une jeunesse difficile. Mes parents n’avaient pas les moyens de m’acheter des vêtements chauds pour me protéger du froid l’hiver. Si je disais quoique ce soit ils se moquaient de moi. " Quand il a évoqué le passé, il s’est mis à pleurer. Puis il a récité plusieurs paragraphes tirés des "Oeuvres choisies" de Mao Tsé-toung. Nous avons parlé des antidroitiers et de la Révolution Culturelle.

J' ai dit: “Les temps durs de notre enfance étaient le résultat de trois années de guerre civile. L’amertume que nous avons connue dans les années 60 provenait d’une dette à payer suite au climat de haine né entre la Chine et les Soviétiques. Ironiquement, ces trois années de catastrophes créées de main d’homme, le PCC les a attribuées à des déastres naturels "Je lui ai dit de lire les Neuf Commentaires sur le Parti Communiste. Nous nous sommes bien entendus au cours de cette visite.


La persévérance est récompensée

Nous lui avons rendu visite durant l’automne 2007, après qu’on lui ait enlevé sa plaque métallique à l’hôpital. Nous lui avons donné un DVD intitulé : "Voyager entre Ciel et Terre sous le vent et la pluie." Il a souri et m’a dit sincèrement : " Merci. J’ai l’impression que j’ai toujours beaucoup à dire quand je vous vois. Soeur ( un titre respectueux réservé à une femme mariée), j’aimerais vous parler si vous êtes disponible." Il s'était finalement éveillé et avait quitté le PPC.

Dans la seconde moitié de l’année dernière, pour des raisons de sécurité, nous avons quitté notre site d’étude du Fa pour aller chez la Pratiquante A. Son mari nous préparait toujours le thé et disposait des sièges à notre intention. Quel agréable changement !

Il m'a fallu beaucoup de temps pour convaincre cette personne de quitter le PPC. Mais notre Maître compatissant chérit chaque vie dans l’univers. Il nous a déjà préparé le chemin. C’est à nous qu’il revient de décider à quel point nous serons sérieux et déterminés. Nous pouvons faire fondre une pierre tant que notre coeur est compatissant.

C’est là mon niveau de compréhension pour le moment.


Version anglaise
The Power of a Compassionate Heart

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.