Les gens recherchent les documents de clarification des faits du Falun Gong

Je suis né dans la région montagneuse au Sud de la Province du Liaoning et j’ai maintenant 60 ans. Ma famille a toujours été pauvre et bien que mes 11 frères et sœurs aient tous souffert du froid et de la faim, ma vie a été la plus pénible de toutes.

Depuis mon enfance, j’étais très fragile et je souffrais de nombreuses maladies. A l’âge de six ans, j'ai développé une paralysie du nerf facial. Je ne pouvais pas contrôler mes mouvements faciaux quand j’avais des crises. Une plaie suppurante s’est développée au niveau de l’os de ma hanche et c’était incurable. Ma famille n’avait pas d’argent, si bien que je n'ai été scolarisé que pendant quatre ans.

A l’âge de douze ans, j'ai du faire du travail de ferme dans une équipe de production. À 16 ans, on m’a diagnostiqué une entérite irréversible et j’avais la diarrhée une fois par semaine. Aucun médicament n’était efficace. J’avais le visage émacié, le teint cireux. Quelques années plus tard, on m’a diagnostiqué une hépatite A mais je n’avais pas les moyens de payer le traitement. Quand j’ai atteint l’âge de 38 ans, ma santé s’était beaucoup dégradée. Je suis allé à l’hôpital et on m’a diagnostiqué une cirrhose. Finalement, je n'ai plus pu travailler du tout. Je pouvais seulement rester au lit. Je souffrais beaucoup du foie. Toutes mes espérances de vie étaient anéanties. Il ne me restait plus qu’à rester couché et à attendre la mort.


Falun Dafa m’a donné une nouvelle vie

En automne 1998, j’étais chez moi dans un état critique et en proie à de terribles souffrances. Un jour, mon neveu est venu me rendre visite et m'a dit : "Mon oncle, tu as une chance d’être sauvé. Il y a une pratique appelée Falun Gong qui peut guérir les maladies et c’est gratuit. " Je me suis senti immédiatement réconforté et j’ai écouté attentivement sa présentation du Falun Gong. En écoutant ses paroles, j’ai ressenti une chaleur au niveau des oreilles et j‘ai entendu un grondement sourd, pourtant il n’y avait pas d’usine dans notre village. Mon neveu m’a dit : " Maitre Li Hongzhi est en train de purifier ton corps ! " Il n’y a pas de mots pour exprimer combien j’étais heureux ! J’attendais désespérément la mort et voilà que j’avais de l’espoir.

Ensuite, je suis allé chez mon neveu pour apprendre les exercices. Je m’inquiétais car il faisait froid chez lui. Comment pourrais-je supporter ce froid quand chez moi je grelottais sous deux couettes ? À minuit, j’ai eu le dos très chaud, si chaud que je pouvais à peine le supporter. Je me suis réveillé et j’ai demandé à ma sœur (qui est aussi pratiquante ) de m’expliquer. Elle m’a répondu que le Maître était en train de s’occuper de moi. Je me suis senti détendu puis je me suis rendormi.

Après avoir appris les exercices chez ma sœur, je les ai pratiqués sur un point de pratique avec d’autres pratiquants. Je transpirais de partout et les gouttes de sueur dégoulinaient sur mon visage. Après 7 ou 8 jours, je me suis senti léger. Toutes mes maladies avaient disparu !

J’étais reconnaissant d’avoir reçu le Zhuan Falun et je l’ai apporté chez ma jeune sœur. Elle aussi était en mauvaise santé et la maladie lui causait des souffrances dans tout le corps. Elle avait dépensé beaucoup d’argent pour se faire soigner mais en vain. Je lui ai parlé du pouvoir miraculeux de Dafa. Après avoir vu les changements étonnants survenus chez moi, elle m’a écouté sérieusement et a commencé à pratiquer. Bientôt ses maladies ont disparu aussi et elle a continué à pratiquer même si elle subissait de fortes pressions. Il y avait à cette période quatre pratiquants dans la famille et les autres parents connaissaient tous la vérité et soutenaient notre pratique du Falun Gong. Nous sommes aujourd’hui en bonne santé et avons une vie familiale harmonieuse.


Changements subits et draconiens en Chine

Juste au moment où je nageais dans le bonheur de pouvoir cultiver dans le Fa , l’ex dirigeant chinois a lancé la persécution le 20 Juillet 1999. Toutes les médias du régime ont commencé à attaquer Dafa 24 h sur 24 sans discontinuer. Je ne pouvais pas croire ce qu'ils racontaient. Je savais que le gouvernement du Parti trompait les gens en usant de fraudes.

J’étais très préoccupé et je ne savais pas quoi faire. Finalement, je suis allée chez ma sœur pour parler : des innocents sont induits en erreur et manipulés. Nous ne devrions pas rester cachés chez nous, nous devrions faire connaître la vérité aux gens, faire savoir que Falun Gong est bon, que le Maître est innocent et que Falun Dafa est une Loi juste. J’ai pris beaucoup de documents de Dafa, y compris des imprimés de clarification de la vérité et des CDs quand je suis retourné chez moi. À cette période, il y avait beaucoup de postes de contrôle et la police nous surveillait étroitement. J’ai supplié le Maître de me protéger et de me fortifier, et j’ai ressenti un fort champ d’énergie.

Je sentais que le Maître était à mes côtés et me protégeait, si bien que je n’avais pas peur et je suis rentré chez moi sain et sauf. Après être renté chez moi, j’ai partagé mes expériences avec mes compagnons de pratique en leur disant que nous devrions faire connaître la vérité aux gens et valider la bonté de Dafa. Nous devions leur dire que Maître est innocent et que Falun Dafa est juste. Mes compagnons de pratique et moi, nous avons rapidement distribué les documents.


Une nuit en 2005, je suis allé dans un village voisin pour poster des autos-collants avec ma fille, et des gens m’ont dénoncé. J’ai été arrêté et emmené au poste de police, où les policiers ont essayé de me forcer à dire d’où provenaient les documents. Ils m’ont battu et essayé avec insistance de me forcer à leur révéler l’identité de celui qui m’avait donné les documents. Je n’ai rien dit si bien qu’ils ont continué à me battre et à me gifler le visage mais je n’ai pas dénoncé mes compagnons de pratique en dépit du fait que j’ai été roué de coups toute la nuit durant.

Le jour suivant, ils m’ont emmené dans un centre de détention, où j’ai été torturé pendant plus d’une vingtaine de jours. Au centre de détention, j’ai regardé à l’intérieur pour trouver ma faille. Je me suis rappelé que j’avais eu une dispute avec ma femme au sujet d’un problème à la ferme. J’ai trouvé que mon attachement à la lutte était fort et que je n’avais pas suffisamment de compassion.

Je ne pouvais pas laisser les forces anciennes manipuler la police pour qu’elle me persécute, ce centre de détention n’était pas l’endroit où je devrais rester. J’ai supplié le Maître de m’aider à sortir. Je voulais sortir car il y avait beaucoup d’autres choses que je n’avais pas encore faites. J’étais déterminé à ne trahir ni mes compagnons de pratique ni le Maître ! La police ne m’a pas demandé de signer quoi que ce soit, si bien que je suis rentré chez moi après 21 jours. Depuis lors, la police ne m’a plus harcelé , et je valide le Fa et sauve les êtres constamment.


Les gens me demandent des documents de clarification

En dépit de l'intense pression, douze pratiquants et moi-même avons continué à clarifier la vérité aux gens. Après avoir lu les documents, les gens changeaient, passant d’une acceptation aveugle du Parti à rechercher ces documents. Certains sont même venus chez moi en chercher. Entre le 20 Juillet 1999 et maintenant, chaque famille habitant dans un rayon de 50 li (environ 15.5 miles) de ma résidence, située à la frontière commune de trois districts, a reçu nos documents et sait que Falun Dafa est bon. Notre façon de clarifier la vérité a elle aussi changé : au lieu de déposer des documents devant chaque foyer la nuit, nous parlons ouvertement aux gens face à face au beau milieu de la foule. Nous sommes même allés à la foire et avons distribué des documents et parlé aux gens de la persécution.


Un jour, nous sommes allés à la foire de la ferme. J’ai commencé à clarifier la vérité après avoir distribué des insignes de Falun Dafa où étaient imprimés les mots : " Falun Dafa est bon !", des brochures et des DVDs de Shen Yun Performing Arts. Ensuite, j’ai parlé de la révélation gravée sur la pierre : "le Ciel va éliminer le Parti Communiste ( PPC)" et j’ai dit aux gens que le destin inexorable du Parti était déterminé par les Divinités. Je leur ai conseillé de démissionner du Parti et de ses organes affiliés. Un groupe de personnes écoutait calmement. L'un d'eux qui, apparemment, faisait partie des cadres du gouvernement a réclamé d’autres DVDs et une autre insigne de Dafa. Il a dit : Je suis le responsable du Parti d’un village ; j’aiderai à distribuer cela pour vous à mon retour.


J’ai remarqué un jeune homme qui téléphonait sur son portable. Il semblait être en train de me dénoncer mais je n’avais pas peur. Je lui ai donné une insigne et il m’a dit tout content : "Merci" Ce qui m’a éveillé à la compréhension suivante : c'était un test pour déterminer si j’étais troublé ou si j’avais peur. J’ai continué à clarifier la vérité. Les gens qui voulaient entendre la vérité se rassemblaient autour de moi. Ils réclamaient des documents et à la fin nous n'en avions plus un seul.


Une autre fois, alors que je clarifiais la vérité à la foire de la ferme avec des pratiquants, j’ai distribué des fleurs de lotus avec écrit : “Falun Dafa est bon, “Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon », et aussi des insignes de Falun Dafa. Ceux qui avaient des voitures l’accrochaient à leurs rétroviseurs. Ceux qui n’en avaient pas les accorchaient chez eux. J’ai également distribué des brochures et des DVDs pour clarifier la vérité à propos du Falun Gong et pour expliquer comment démissionner du PCC et de ses organes affiliés.


Beaucoup de gens s’étaient alors rassemblés autour de moi. Je n’ai pas ouvert le grand sac de documents mais au lieu de cela j’ai sorti les amulettes. Quelqu’un m’a demandé ce que c’était. J'ai dit, réciter :" Falun Dafa est bon" peut vous sauver la vie en cas de catastrophe. Tout le monde a voulu le DVD et les brochures. Je leur ai demandé : "Vous savez ce que c’est ? " Ils ont tous répondu en cœur à voix haute : "Falun Dafa est bon ! Falun Dafa est bon ! Falun Dafa est bon !” trois fois de suite. J’étais si ému que je n’ai pas pu retenir mes larmes. J’ai essuyé mes larmes pour ouvrir le sac et tout d’un coup les gens se sont précipités pour prendre les documents. De peur qu’ils soient emportés par des gens aveugles à la vérité, je suis parti en courant, le sac à la main. Les gens m’ont poursuivi, alors je me suis arrêté de nouveau et je les ai distribués. Tout a été rapidement donné.


Quelqu’un a reconnu une pratiquante et lui a demandé : “Est-ce-que vous avez des documents sur le Falun Gong”, Elle a dit "oui " et les a sortis. Ceux qui n’avaient pas encore eu de documents se sont rassemblés autour d’elle. Elle leur a demandé : "Savez-vous pourquoi je vous les ai donnés ? Ils ont dit qu'ils savaient que Falun Dafa est bon. Ceux qui n’ont pas eu de documents étaient déçus quand ils ont ouvert le sac et n’ont rien vu. Deux femmes qui n’avaient rien eu l’ont suivi les larmes aux yeux. La pratiquante leur a exposé les faits et les a aidées à quitter le Parti Communiste et ses organes affiliés. Avant de partir, elles lui ont dit :" Viens à la foire du canton la prochaine fois" .


La raison pour laquelle nous avons pu clarifier la vérité toutes ces années est que nous avons mis l’accent sur l’étude du Fa et l’émission des pensées droites. À chaque fois que nous sortons, nous étudions d’abord le Fa et envoyons des pensées droites avant de clarifier la vérité. Vous pouvez sauver les gens seulement si vous êtes dans un état de pureté. Bien que le Maître fasse tout, il y a eu des fois où je n'ai pas pu maintenir mon xinxing et ai rencontré des tribulations.


Une fois, je me rendais à mobylette sur un site éloigné pour distribuer des documents. Il ne me restait plus qu’une petite distance à parcourir quand un individu m’a arrêté Je m’en suis sorti avec des pensées droites, mais quand je suis arrivé à l’intersection du village, une camionnette a essayé de me bloquer le passage. J’ai émis des pensées droites et demandé l’aide du Maître et j’ai pu passer. Peu de temps après, 5 ou 6 personnes ont essayé de former une chaîne humaine au milieu de la route. Je ne me suis pas arrêté et ils ont tous baissé les bras. J’ai tourné précipitamment en direction d’un abri au coin de la rue, pensant être invisible pour la perversité . Soudain, plusieurs voitures et cars de police sont arrivés. Je les ai entendus dire : " Je viens de le voir, mais où est-il passé "? Bien que j'étais juste en face d’eux, ils ne me voyaient pas et après un moment, ils sont partis.

Regarder à l’intérieur pour trouver mes insuffisances

En rentrant chez moi, j’ai immédiatement cherché mes insuffisances. J’ai trouvé que je m’étais indigné parce qu’un pratiquant était allé distribuer des documents sans moi, alors que nous avions l’habitude d’y aller ensemble. Je me suis dit eh bien puisque tu joues au grand et que tu n’as pas besoin de moi, moi aussi je peux distribuer des documents sans toi. Et quand j’ai cherché l’origine de cette pensée, j’ai été surpris en réalisant que j’avais un tel attachement à la jalousie et au désir de me faire valoir. Ici, je voudrais rappeler à mes compagnons de pratique que nous devons être droits quand nous validons le Fa et nous devons immédiatement corriger nos états d’esprit malveillants. Nous devons nous rappeler que réaliser un projet de Dafa, c’est sacré. C’est seulement de cette manière que nous pouvons sauver les gens ; autrement la perversité va profiter de nos failles, ce qui va engendrer une grosse perte dans la validation de Fa et le salut des êtres, ce qui va aussi alourdir la charge du Maître.


Tout au long de ces années, nous avons distribué presqu’un camion entier d’exemplaires des “Neuf commentaires sur le Parti communiste dans notre district, plus de nombreuses brochures et des DVDs. En dépit du fait que la majorité des gens ont été sauvés , je sais que je dois mieux coopérer avec mes compagnons de pratique de manière à sauver davantage d’êtres. Du fond du cœur, j’apprécie infiniment que le Maître dans sa grande compassion sauve une personne au corps plein de karma. Je n’aurais pas été là sans le Maître qui m’a donné une seconde vie et que je rembourserai de tout coeur en faisant diligemment les trois choses et en sauvant davantage d’êtres.


Veuillez signaler gentiment tout ce qui ne serait pas en phase avec le Fa !

Merci Maître, merci compagnons de pratique !

Version anglaise :
People are Seeking Out Falun Gong Truth Clarification Materials

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.