Partage sincère d’un jeune pratiquant

Je suis né dans les années 1980 et depuis mon enfance, on m’a enseigné à aimer notre pays. Chaque jour, j’entendais chaque jour des slogans comme "Aimer la mère patrie, Aimer le peuple " et "Servir la mère patrie". J’espérais devenir le genre de personne qui, dans le futur, aimerait et servirait son pays.


Plus tard, lorsque j’ai commencé à travailler, j’ai vu que personne ne prêtait aucune attention à ces slogans, puisque chacun courait après l’argent. La prévalence de l’athéisme a entrainé plusieurs générations à ne plus croire en l’existence des déités. De nombreuses personnes ne croient pas non plus que le bien est récompensé et que les mauvaises actions entrainent la rétribution, alors par ignorance, ils font de mauvaises choses.


Cependant, il existe un groupe de personnes qui croient en Authenticité-Bienveillance-Tolérance et qui suivent ces principes dans leur vie quotidienne. Ce sont les pratiquants de Falun Dafa, et ma mère est l’une d’entre eux.


Falun Gong change ma mére

Ma mère a perdu ses parents alors qu’elle était jeune et a dû vivre avec son fragile frère ainé. Souvent, il lui était nécessaire de rester au domicile de ses deux sœurs mariées. En vivant une vie si instable, ma mère a développé extérieurement un fort caractère, mais, intérieurement, se sentait très vulnérable.


Je me souviens que ma mère travaillait très dur pour notre famille. Elle s’inquiétait toujours que notre famille ne puisse pas vivre aussi bien que les autres, et que ses enfants réussissent. À cette époque, nous étions pauvres et maman aimait toujours profiter un peu des autres lorsqu’elle faisait les courses. En faisant les courses pour les repas, elle nous demandait toujours de goûter la nourriture en premier. Dés qu’elle parlait de ses expériences de son enfance, elle était toujours triste et en pleurs. Bien que mon frère et mois n’étions pas très désobéissants, elle était souvent en colère contre nous. Elle prenait beaucoup de médicaments, parce qu’elle souffrait souvent de problèmes digestifs, de hoquets et de douleurs de dos.

En 1999, maman a commencé à pratiquer Falun Gong. Depuis, elle n’a plus été en colère ou triste. Elle traite ses enfants beaucoup mieux. Elle jouit d’une très bonne santé. Maintenant, 14 ans ont passé, et elle n’a pas pris un seul médicament pendant tout ce temps. Après avoir appris le Falun Gong, elle nous a enseigné à ne pas profiter des autres. J’ai aussi vu combien ma mère avait changé après avoir pratiqué Falun Gong et j’ai aussi décidé de lire le livre Zhuan Falun. Zhuan Falun. enseigne aux gens comment être bons. Pas étonnant que maman ait autant changé !

Falun Gong est interdit, ma mère reste ferme

Cependant, quelques mois plus tard, le Parti communiste chinois (PCC) a interdit le Falun Gong et n’a pas autorisé les gens à le pratiquer. Pourquoi une si bonne pratique était-elle interdite ? Est-ce mal d’enseigner aux gens à être bons ? Maman a été battue, insultée, condamnée à des amendes, arrêtée et détenue pour avoir dit la vérité au sujet de Falun Gong. Des biens de valeur ont été confisqués et notre maison a été fouillée. Nous avons beaucoup souffert mentalement, mais je n’ai jamais blâmé ma mère parce qu’elle voulait juste être une bonne personne en pratiquant Falun Gong. Nos manuels affirment que la constitution nous garantit la liberté d’expression et la liberté de croyance. Maintenant, le monde entier sait que le peuple chinois ne bénéficie ni de la liberté d’expression ni de la liberté de croyance. Quels droits un citoyen ordinaire peut-il exercer ? La loi chinoise n’est que pour ceux qui sont au pouvoir.

Les reportages des media du Parti communiste chinois sur l’auto immolation, le suicide et l’homicide concernant les pratiquants de Falun Gong sont-ils fiables ? Les pratiquants de Falun Gong, comme ma mère, s’efforcent d’être de bonnes personnes. Comment auraient ils peu faire des choses pareilles?


J’admire maman pour la fermeté de ses convictions. De nos jours, combien de personnes peuvent se battre pour la vérité sans craindre le pouvoir du PCC ?

Mes yeux sont ouverts

Maman m’a demandé de pratiquer le Falun Gong, mais j’ai répondu qu’il était suffisant pour moi de simplement savoir que Dafa était bon et que je serai une bonne personne où que j’aille. À cette époque, je pensais : « Zhuan Falun est simplement une théorie qui a aidé ma mère à avoir un point de vue ouvert sur tout ; sa bonne santé est due a sa bonne attitude. » Durant cette période, ma compréhension du Falun Gong était limitée en surface, rien de plus ; je ne croyais pas aux pouvoir magiques de Dafa. Au cours de l’été 2010, une tante est venue chez nous. Elle était allée dans de nombreux endroits et dans divers hôpitaux, mais personne n’avait pu la soigner. Maman a entendu dire qu’elle était mourante, alors elle lui expliqué la vérité à propos du Falun Gong. Plus tard, son époux l’a emmenée sur sa moto jusque chez nous, pour apprendre Falun Gong.

À cette époque, elle était échevelée et a dit qu’elle n’avait même pas eu la force de peigner ses cheveux tout le mois dernier. Elle portait un gros manteau, avait un teint sombre et s’exprimait faiblement. Elle ne pouvait pas s’asseoir et devait rester étendue sur le lit. Habituellement, s’allonger est très confortable, mais elle n’arrêtait pas de se tourner d’un côté puis de l’autre semblant très mal-à-l’aise. .

Maman lui a passé le DVD de l’enseignement du Fa , et après deux jours, elle était pleine d’énergie et ses cheveux étaient soignés. N’était-ce pas un miracle? Ne l’avais-je pas vu de mes propres yeux ? Ceci ne pouvait être simplement le résultat d’une bonne attitude améliorant la santé d’une personne de manière si spectaculaire ! Dafa est véritablement stupéfiant ! Je devais aussi pratiquer Falun Gong !

Au cours de ces dernières années, parce que ma mère pratiquait le Falun Gong, ma famille en a bénéficié sans le savoir. L’année suivante, j’ai quitté l’école et suis allé dans une usine d’état. Bien que l’emploi soit temporaire, j’étais bien payé. Notre équipe comprenait 13 personnes. Au début, le directeur me méprisait, mais j’étais toujours le premier à obtenir des augmentations. Plus tard, j’ai quitté la maison et travaillé pendant cinq ans. J’ai toujours été en bonne santé. Mon père et mon frère étaient aussi en très bonne santé. Parfois, dans son métier, mon père s’est trouvé en danger, mais il a toujours eu de la chance.


Une fois, alors que mon père travaillait aux cotés de deux charpentiers, un marteau électronique est tombé sur sa tête. Il n’était pas blessé et n’a eu besoin que d’un petit pansement ! La personne impliquée dans l’accident était effrayée, mais mon père lui a dit : "Ne t’inquiètes pas ! "


Il a demandé à mon père de prendre deux jours de repos. Il a déclaré : "Oncle, vous êtes vraiment fort ; Le grand marteau de fer a frappé votre tête, mais vous n’êtes pas blessé. " Mon père a souri. Il savait intérieurement que l’amulette qu’il portait avait " Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao [Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon] " imprimé dessus. Mon père a répondu : "Le Maître de Dafa m’a protégé ! "



Il y a bien d’autres histoires—je ne peux pas les mentionner toutes ici. Je savais que toutes ces situations se sont produites parce que ma mère pratiquait le Falun Gong, mais je ne l’ai jamais admis. Maintenant, je veux dire à chacun et partout que tous les pratiquants de Falun Gong sont bénis ; tous les sympathisants du Falun Dafa sont bénis ! Tous auront un brillant avenir !

Falun Dafa aide les gens à devenir plus compatissants, à élever leur niveau de moralité et à acquérir un esprit et un corps plus sains. La pratique de Falun Dafa peut rendre des familles heureuses et en bonne santé !


Falun Dafa s’est diffusé au cours des années, et de plus en plus des membres de ma famille sont devenus des pratiquants. Je regrette vraiment de ne pas avoir pratiqué avec ma mère lorsque j’étais jeune. J’ai perdu beaucoup de temps précieux et presque perdu la chance pour toujours. J’espère que ceux d’entre vous qui avez une relation prédestinée, pourront apprendre rapidement la vérité et nous rejoindre !

Je suis reconnaissant pour l’immense compassion de notre grand Maître pour sauver les êtres vivants !

Version anglaise
Heartfelt Sharing from a Young Practitioner

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.