Stockholm, Suède : Une campagne de signatures près du Palais royal dénonce le crime de prélèvement d'organes à vif du PCC

Le 26 octobre 2013, les pratiquants de Falun Gong de Suède ont organisé une campagne de signatures place Mynttorget, près du Palais Royal de Stockholm, afin de condamner les 14 ans de persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC). Ils ont aussi clarifié les faits pour les passants et fait des démonstrations des cinq exercices de Dafa.


L'information sur les panneaux et les banderoles déployées ont attiré l'attention de nombreux passants


Les gens demandaient : " Comment peut-on laisser le prélèvement d’organes à vif exister ? " " Qu’est-ce que Falun Gong ? " et "Pourquoi le Parti persécute-t-il Falun Gong ? "


Rina, une assistante dentaire, et son mari ont eu un choc en découvrant que le régime communiste prélève des organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Ils voulaient comprendre comment un crime de cette ampleur pouvait être largement ignoré par la communauté internationale.

Le couple a écouté un pratiquant clarifier les faits, puis a déclaré: " Vous faites la juste chose ! Nous devons signer ce formulaire de pétition et exprimé notre soutien au Falun Gong ! " Avant de partir, ils ont remercié les pratiquants et leur ont souhaité le succès dans leurs efforts.


Après qu’une famille suédoise ait lu l'information et compris la vérité, la famille entière a signé le formulaire de pétition, y compris la grand-mère, qui était dans une chaise roulante. D’une main tremblante, elle a signé lentement son nom en s’exclamant : "Cette persécution de Falun Gong est un scandale ! Elle est simplement trop brutale! "


De nombreuses personnes ont signé la pétition, puis discuté avec les pratiquants, de Falun Gong, de la pratique et de la persécution. Certaines personnes ont dit vouloir apprendre les exercices de Dafa, alors que d’autres ont demandé l’adresse des sites d’exercices locaux.


Les gens ajoutent leur nom sur le formulaire de pétition afin de montrer leur soutien au Falun Gong

Un homme de New York a lu les panneaux d’affichage, puis condamné le PCC en disant : "La communauté internationale continue à fermer les yeux sur les crimes du Parti, tout cela au nom du gain économique. Je suis bien conscient des nombreux actes impardonnables de violence et de meurtre perpétrés par le régime. " Il a déclaré être très heureux de pouvoir joindre son nom à la pétition.


Une ingénieure suédoise s’est approchée de la table d’information et a signé immédiatement la pétition. Elle a dit savoir que le Parti chinois était activement engagé dans le trafic illégal d’organes humains et était consternée par un si total mépris de la vie humaine. Elle s’est alors tournée vers ses quatre amis, leur a parlé de la persécution en Chine et déclaré qu’ils devaient aussi signer la pétition. Tous ont été d’accord pour le faire.


La plupart des chinois qui passaient, acceptaient les matériaux d’information des pratiquants. Une jeune femme chinoise a expliqué à un pratiquant qu’elle appartenait au Parti communiste chinois mais haïssait le fait qu’il était rongé par la corruption. Elle a admis ne pas en savoir grand chose sur le Falun Gong.


Un pratiquant a partagé avec elle comment le Falun Gong lui avait bénéficé, comment il enseigne aux gens à être bons, ses merveilleux effets de guérison, et les changements physiques et mentaux positifs constatés par ceux qui le pratiquaient. Elle a écouté attentivement puis a démissionné du PCC .


Version anglaise :
Stockholm, Sweden: Practitioners Hold Petition Drive Near Royal Palace to Expose CCP's Organ Harvesting Crimes

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.