La Fête du Chongyang ou Fête du Double Neuf

Monter à de grandes hauteurs le jour du Double Neuf
 

Une dame de la Chine ancienne coeuille des feuilles de cornouiller ou zhuyu pour la Fête du Chongyang, ou Fête du Double Neuf. (Jane Ku/Epoch Times)


La Fête du Chongyang (重陽節) est une fête chinoise traditionnelle qui tombe le neuvième jour du neuvième mois du calendrier lunaire chinois ; par conséquent, on l’appelle également la fête du Double Neuf. Cette année elle tombe le dimanche 13 octobre du calendrier grégorien.


“Chongyang” signifie littéralement “double yang,” ou “double neuf.” Le nom tire son origine de la théorie chinoise traditionnelle du yin (陰) et du yang (陽), les deux forces opposées et complémentaires de l’univers.


Selon la théorie yin-yang, le nombre neuf appartient au yang, qui caractérise la nature positive et masculine des choses. Le neuvième jour du neuvième mois lunaire est le jour où ces deux nombres yang se rencontrent, et cela a été depuis l’antiquité une occasion propice de célébration.


Origine de la fête

Comme d’autres fêtes traditionnelles en Chine, la Fête du Chongyang est née de légendes. Une des histoires les plus populaires est celle d’un homme appelé Huan Jing, qui vécut dans la Dynastie Han orientale (A.D. 25–220).


Huang Jing était un disciple apprenant les arts magiques de son professeur, Fei Changfang, qui était devenu un immortel après de nombreuses années de la pratique du Daoïsme.


Un jour, juste avant le neuvième jour du neuvième mois lunaire, tous deux escaladaient une montagne lorsque Fei s’arrêta soudain, et parut très inquiet.


Fei dît à Huan Jing: “Le neuvième jour du neuvième mois lunaire, un désastre arrivera à votre ville natale. Vous devez rentrer à la maison immédiatement.


“Fabriquez un sac rouge pour chacun des membres de votre famille, et remplissez le de feuilles de zhuyu [cornouiller]. Vous devez attacher vos sacs à vos bras, quitter rapidement la maison, et grimper au sommet de la montagne.


“Mais surtout, vous devez tous boire du vin de chrysanthème. Ce n’est qu’en faisant cela que vous pourrez échapper au désastre.”


En entendant cela, Huan Jing se précipita à la maison et demanda à sa famille de faire exactement ce que son maître avait dit. Toute la famille grimpa en haut d’une montagne proche et ne revint pas avant le soir.


Lorsqu’ils furent de retour, ils trouvèrent tout leur bétail mort, y compris leurs vaches, moutons, cochons, poulets, et chiens. Huang Jing et ses membres de famille ne périrent pas, seulement parce qu’ils avaient suivi l’avertissement et les instructions de Fei Changfang.


Depuis lors, monter sur une montagne, porter des feuilles ou des bris de zhuyu et boire du vin de chrysanthème sont devenus des activités traditionnelles du Festival de Chongyang pour chasser les mauvais esprits et les infortunes.


Sorties d’automne, monter haut

Durant le Festival de Chongyang, de nombreuses personnes chinoises iront randonner ou grimper en haut d’une montagne ou d’une tour, suivant l’ancienne coutume de monter à une grande hauteur pour éviter le mal, une tradition qui s’est transmise depuis presque 2000 ans.


Par conséquent, la fête est aussi appelé “Fête Monter en Hauteur” dans certaines régions.


Ce jour-là, aller randonner sur une montagne est une activité de plein air très agréable, permettant à chacun de jouir de la saison dorée de l’automne et de l’éclat final de la couleur, avant que l’hiver n'arrive.


Le plaisir du Chrysanthème

Jouir de la floraison du chrysanthème est aussi devenu un important passe-temps durant le Festival de Chongyang, qui tombe à la saison de la floraison de ces fleurs élégantes. La coutume de jouir du chrysanthème est devenue populaire durant la Dynastie Song (A.D. 960–1279).


Pas mal de différentes variétés de chrysanthème poussent en Chine. Les Chinois ont depuis l’antiquité adoré et chéri ces jolies fleurs, et beaucoup de poètes et d’artistes ont représenté le chrysanthème dans leurs vers et leurs peintures.


Outre sa beauté, le chrysanthème est un remède merveilleux, simple, naturel, et efficace qui est hautement apprécié des herboristes de la médecine chinoise traditionnelle pour sa flexibilité d’usage.


La fleur peut être utilisée comme un remède autonome ou mélangée avec d’autres herbes. Son parfum est à la fois amer et doux, et le thé de chrysanthème est une boisson agréable et rafraîchissante en y ajoutant un peu de miel brut local.


Outre son usage traditionnel pour la désintoxication, le chrysanthème aide à prévenir et traiter le rhume, courant à la fin de l’automne.


Les brins de Zhuyu

Porter du zhuyu (cornouillee) durant la Fête du Chongyang est devenu populaire dans la Dynastie Tang (A.D. 618–907).


Selon les théories de la médecine chinois, le zhuyu peut aider les gens à éviter les désastres et la maladie en fin d’automne. Dans l’antiquité, c’était une tradition pour les gens de porter des brins de la plante zhuyu comme moyen de prévenir la maladie et de protéger leur santé et prospérité.


Le Zhuyu est une plante avec une forte fragrance et ses fleurs comme ses feuilles sont souvent utilisées comme une herbe médicinale chinoise.


Les gâteaux de Chongyang

La nourriture particulière du Festival de Chongyang est un met délicat particulier appelé gâteau de Chongyang, gâteau de chrysanthème, ou gâteau de fleur.


Ces gâteaux de riz sont appelés " gao " en chinois, qui est un homophone pour "hauteur "et sert à lier les gâteaux traditionnels à la coutume de monter sur les montagnes et au symbolisme de monter à de grandes hauteurs.


Les gâteaux de Chongyang sont typiquement un gâteau à neuf couches de la forme d’une tour, et sont faits de riz et de noix et de fruits en conserve tels que les dates, pommes, pêches et abricots.


Le vin de chrysanthème

Boire du vin de chrysanthème est une autre tradition importante du Festival de Chongyang. La coutume de fabriquer et de boire ce vin remonte à de nombreux siècles.


Le vin de chrysanthème est supposé avoir de nombreuses propriétés physiques et spirituelles. Le jour du Festival de Chongyang dans l’antiquité, les gens avaient l’habitude de cueillir des chrysanthèmes nouvellement fleuris et certaines de leurs feuilles vertes, de les mélanger avec des grains pour la préparation, puis de garder le vin jusqu’au prochain Festival de Chongyang.


Le jour des personnes âgées

En chinois, le caractère pour neuf, 九 (jiǔ), a la même prononciation que le caractère pour longévité, 久 (jiǔ); par conséquent, le “double neuf” représente aussi un bon souhait de longue vie pour les personnes âgées.


Le Festival du Double Neuf est devenu un jour spécial où les gens peuvent témoigner de leur respect aux personnes âgées et ces dernières s’amuser dans les célébrations festives.


De nombreuses sociétés organisent des activités de groupe pour les retraités ce jour-là, telles que des randonnées dans les montagnes ou d’autres sorties, et les plus jeunes générations honoreront leurs membres de famille âgés en les emmenant en voyage à la campagne ou en leur envoyant des cadeaux.


Version anglaise
http://www.theepochtimes.com/n3/313866-celebrating-chongyang-festival/#?photo=2&_suid=1381485666810048039991661741116

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.