Les quatre choses qui mettent en danger une société

Il y a environ 2 400 ans, au moins dix nations coexistaient en Chine, et chacune avait son propre roi. Un jour, le Roi Hui de la Nation Wei invita les autres souverains dans son somptueux palais pour une fête. Parmi eux se trouvait le Roi Gong de la Nation de Lu (nation dont est issu Confucius). Lorsque le Roi Hui proposa un toast, le roi Gong raconta une histoire à propos des facteurs qui conduisent une nation à la destruction :


"Yidi excellait dans la fabrication du vin, et en donna un jour au Roi Yu, qui le goûta et l'apprécia beaucoup. Néanmoins, le roi Yu s'abstint dès lors, de vin et prit ses distances d'avec Yidi. Yu dît : 'Je sais que des rois à l'avenir ruineront leurs nations à cause de leur avidité pour le bon vin.'


"Une nuit quand le Roi Huan de la Nation de Qi eut faim, le célèbre cuisinier Yi Ya lui prépara un délicieux repas. Le Roi Huan l'apprécia et mangea beaucoup, ce qui fit qu'il lui fut difficile de se lever le matin suivant. Le Roi Huan dit alors : 'Des rois à l'avenir perdront leurs nations à cause de leur penchant pour la bonne nourriture. '


"Après que le Roi Wen de la Nation de Jin obtint la belle Nan Zhiwei, il se livra à la volupté pendant trois jours avant de retourner s'occuper des affaires nationales. Il renvoya Nan et dit : 'De futures rois ruineront leurs nations à cause de leur complaisance sensuelle pour la beauté.'


"Lorsque le Roi Zhao grimpa sur une tour afin de contempler le pays entourant son royaume, il fut profondément impressionné par les hautes montagnes et les rivières, si impressionné qu'il en oublia tout le reste. Il promit alors de ne jamais plus oublier ses devoirs et avertit les autres : "Quelqu'un dans le futur perdra sa nation par l'excès d'effort dans la construction de grandes structures et le trop plein d'émotions suscitées par de belles scènes.'


Le Roi Gong conclut alors que chacune de ces quatre complaisances historiques pouvait mener une nation à la destruction. Cependant, le Roi Hui avait réuni ces quatre types de plaisirs à la fête, ce qui pouvait être un signal d'alarme.


Le Roi Hui entendit ces mots et fut de tout cœur d'accord avec le Roi Gong.


Prendre l'histoire pour guide

L'histoire offre un aperçu de nombreux exemples de ce genre. Les Dynasties Zhou, Shang, Qin et Sui ont toutes décliné en conséquence de la complaisance de leurs dirigeants. Quand les rois ont avec insouciance recherché le plaisir physiologique ou matériel, ils se sont eux-mêmes condamnés à la destruction.


Des choses similaires ont également lieu dans la Chine contemporaine. En particulier ces deux dernières décennies, la recherche de plaisirs matériels est devenu une tendance plus accentuée et acceptée. Les fonctionnaires du gouvernement sont prêts à tout pour la poursuite d'intérêts personnels. Les fonctionnaires dans toutes les couches de la société acceptent ouvertement des pots de vin au détriment du bien-être de la société. La consommation massive de nourriture et le gaspillage non désiré des projets de travaux publics ont atteint des niveaux sans précédent. La prostitution, y compris l'exploitation des jeunes filles mineures, sont désormais une chose courante. La dégénération morale dans l'ensemble a atteint un niveau sans précédent.


Après avoir reconnu la corruption du régime communiste et son inévitable détérioration, spécialement grâce à la lecture des Neuf Commentaires sur le Parti communiste, près de 235 millions de gens ont publiquement déclaré leur intention de quitter le Parti communiste chinois et ses organisations affiliées. Un tel événement est un signe encourageant pour la Chine et le reste du monde.


Version anglaise
Four Things That Endanger a Society

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.