Tirer sur les semis pour les aider à grandir (拔苗助长) Bá Miáo Zhù Zhǎng

 


L'expression "tirer sur les semis pour les aider à grandir" vient de "Gong Sun Chou Shang (公孫丑上)," un article de Meng Zi (1) ( également connu sous le nom de Mencius) qui est un des grands philosophes dans l'histoire de la Chine.


Dans l'article, en répondant aux questions de Gong Sun Chou, le jeune disciple, Meng Zi mentionne un fermier impatient ayant vécu dans l'état de Song au cours de la période des Royaumes Combattants (475-221 avant JC).


Le fermier voulait que ses plants poussent rapidement. Pendant toute une semaine, il les regardait dans l'expectative. Il devint très désappointé en voyant qu'il n'y avait qu'une toute petite différence jour après jour. Le fermier perplexe devant les lents progrès des plants tenta de trouver des moyens d'obtenir des résultats plus rapides.


Un jour il se leva avec l'idée de tirer un peu sur les semis pour les aider à grandir. Il était très enthousiaste à cette idée et s'en alla au champ très tôt le matin suivant.


Le fermier tira les plants hors de la terre un à un. Il travailla très dur et fut vraiment content quand il vit, que grâce à son aide, les plants étaient effectivement plus grands.


À la tombée de la nuit, lorsqu'il arriva chez lui, il dit à sa femme et à son fils: "Je suis épuisé, mais ça valait le coup! J'ai aidé tous les plants à grandir aujourd'hui. "


En entendant cela, son fils surpris s'en alla de suite au champ pour se rendre compte par lui-même. Ce qu'il vit n'était que des plants flétris et mourants.


Meng Zi utilisa cette histoire pour illustrer le fait que cultiver un esprit noble est un processus à long terme, pas à pas, et qu'un esprit noble ne saurait être atteint par des efforts conscients et éphémères.

.
L'expression "tirer sur les semis pour les aider à grandir" est aujourd'hui employée pour se référer à quelqu'un qui est impatient de réussir et qui détruit les conditions mêmes dont dépend justement le succès.


Parfois, elle est aussi employée pour décrire quelqu'un qui précipite les choses dans l'espoir d'obtenir des résultats rapides.


Note : 1. Meng Zi (vers 372-289 av. J.C.) a été reconnu comme le plus célèbre confucéen après Kong Zi (Confucius).


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.