Les expressions chinoises : L’apparence provient de l’esprit(相由心生) (Xiāng Yóu Xīn Shēng)

“L'apparence provient de l'esprit ” sert d'avertissement quant à comment nos pensées peuvent affecter les apparences. (Jane Ku/Epoch Times)

L’expression ‘xiāng yóu xīn shēng’ (相由心生), "l’apparence provient de l’esprit" peut également être traduite par : "la perception change avec l’âme." Littéralement, l’expression signifie : "l’apparence naît du cœur" ; cependant, le caractère 心 (xīn) est souvent utilisé pour désigner l’esprit ou le sentiment.


Il est dit que l’expression a été utilisée pour la première fois par Guiguzi (鬼谷子), un ancien philosophe et précepteur chinois durant la Période des Royaumes Combattants (475–221 Av.J-C.).


Elle peut également être trouvée dans : "Essai sur l’esprit et l’apparence" écrit par le sage Taoïste Chen Xiyi (陳希夷) durant la Dynastie des Song (960–1279 Av. n. ère).


L’histoire qui suit illustre la signification de cette expression :


Un jour, le jeune Su Dongpo (蘇東坡), un grand génie durant la Dynastie des Song, se rendit dans un temple avec le moine Foyin pour méditer. Après leur méditation, Su se sentait très à l’aise et en paix. Il demanda au moine de lui dire de quoi il avait l’air lorsqu’il méditait. Foyin lui répondit : "Vous ressembliez à une statue de Bouddha, très solennelle!"


Su en fût très content.


Le moine demanda alors à Su ce à quoi il avait ressemblé durant la méditation. Su, plaisantant avec le moine, répondit : "Vous ressembliez à un gros tas de bouse de vache!"


Le moine ne répondit rien en retour. Voyant que le moine n’était pas fâché par ses paroles, Su pensa qu’il avait eu le dessus.


Su avait une jeune sœur appellée Su Xiaomei qui était très talentueuse. Quand Su rentra chez lui, il raconta à sa sœur, d’un air suffisant, la conversation qu’il avait eu avec le moine.


Sa sœur réfléchit un moment puis lui dit doucement : "Mon cher frère, tu as perdu. Le moine Foyin a le cœur d’un Bouddha, donc il t’a vu comme Bouddha. Tu l’as regardé avec le cœur d’une bouse de vache, donc tu as seulement vu une bouse de vache."


En entendant les paroles de sa sœur, Su devint pensif. Il réalisa que le moine s’était cultivé lui-même tout à fait bien, si bien qu’il était capable de toujours garder la gentillesse dans son cœur même quand il avait été injustement traité.


Cette histoire explique qu’une personne ne peut voir les choses sous un angle positif et offrir une réponse constructive que quand elle a de la compassion dans le cœur.


L’expression xiāng yóu xīn shēng (相由心生), ou "l’apparence provient de l’esprit" est utilisée aussi bien comme un avertissement que pour décrire comment les apparences peuvent être modifiées par un changement dans la pensée d’une personne.

Note:


1. Guiguzi vécut vers 400–313 Av. J-C. Son nom véritable était Xu Wang. Il a été le fondateur de l’École de la Diplomatie des Cent Écoles de pensées. Nombres de ses étudiants sont devenus célèbres. L’un d’entre eux était Sun Bin qui écrivit le célèbre "36 Stratagèmes."


2. Su Dongpo, également connu comme Su Shi, était un écrivain, poète, artiste, calligraphe, pharmacologiste, homme d’état de la Dynastie Song et l’un de ses plus grands poètes.


Version anglaise : The Appearance Stems From the Mind(相由心生)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.