M. Yu Yingzuo incapable de marcher après avoir été suspendu et battu dans le camp de travaux forcés provincial N° 2 du Shandong

Nom : Yu Yingzuo (于英佐)
Genre : masculin
Âge : 54 ans
Adresse : Municipalité de Rushanzai, agglomération de Rushan, province de Shandong
Profession : Inconnue
Date de la dernière arrestation : 23 février 2013
Dernier lieu de détention : Camp de travaux forcés N° 2 provincial de Shandong (山东第二男子劳教所)
Ville de détention:Zhangqiu
Province de détention: Shandong
Persécution subie : Privation de sommeil, travaux forcés, condamnation illégale, tabassages, suspension, emprisonnement, contrainte physique, mise à sac du domicile, détention.


Le 23 février 2012, le pratiquant de Falun Gong, M. Yu Yingzuo, a été arrêté pour la seconde fois chez lui par la police. Il a été ultérieurement condamné à deux ans de travaux forcés. Dans le camp de travaux forcés, il a été menotté, suspendu, battu et privé de sommeil par le garde Zhang Yuhua alors qu’il tentait de lui clarifier les faits. En conséquence et à ce jour, M.Yu est incapable de marcher.


Après que M. Yu a commencé à pratiquer Falun Gong, il a retrouvé la santé et entretenu de bonnes relations avec ses voisins. Il leur dit souvent : "J’espère sincèrement que vous aurez un bon futur. Etant donné tous les désastres naturels et de la main de l’homme, j’espère que vous serez sains et saufs."Cette personne sérieuse a été persécutée de façon répétée par le régime chinois. La première fois qu’il a été arrêté, il a été condamné à trois ans de travaux forcés. Lors de sa détention, il a été privé de sommeil, forcé à rester assis de longues périodes, de temps, battu, insulté et soumis à un travail forcé épuisant. Son épouse malade est décédée en 2005 en raison du manque de soins. Sa fille était alors à l’école.


Dans l’après-midi du 13 février 2012, plusieurs agents de l’équipe de sécurité intérieure de l’agglomération de Rushan ont sauté par-dessus le mur de la cour de M. Yu et sont entrés de force chez lui. Sans mandat ou autre document, ils ont arrêté M. Yu et saccagé son domicile. Ils ont aussi confisqué son ordinateur personnel, une imprimante et autres effets. Le lendemain, la police a emmené la caravane de M. Yu à la fourrière. Vers la fin février, les autorités l’ont condamné à deux ans de travaux forcés. Sans en avertir sa famille, ils l’ont envoyé dans le camp de travaux forcés provincial N° 2 du Shandong.


M. Yu est détenu dans la Section Huit du camp de travaux forcés. Il a expliqué au garde Zhang Yuhua que participer à la persécution des pratiquants de Falun Gong aurait une rétribution pour lui et sa famille. Furieux, Zhang a accusé M. Yu d’insulter sa famille entière. Il a alors ordonné à un détenu de tenir M. Yu par derrière pendant qu’il lui donnait des coups de poings par devant. Finalement, M. Yu est tombé et a accidentellement saisi le pied de Zhang, le faisant chuter à son tour. Ce dernier est devenu encore plus furieux et a continué à battre M. Yu pendant plus de 30 minutes d’affilée. Puis, il l’a suspendu à un cadre de lit par des menottes.


Aux alentours de minuit, M. Yu s’est plaint de graves vertiges et a demandé, sans succès, que les menottes lui soient enlevées. Le lendemain, il ne pouvait plus bouger une de ses jambes. Suite à ses demandes répétées, les gardes l’ont finalement emmené à l’hôpital. Cependant, les autorités n’ont pas autorisé M. Yu à parler au personnel médical et ont menti en affirmant que Yu souffrait d’hypertension et d’une maladie mentale.


À ce jour, M. Yu n’est toujours pas capable de marcher. Il doit être porté partout où il va. Craignant que les nouvelles de son état ne soient rendues publiques, les autorités du camp de travail n’ont pas autorisé les visites de sa famille.


Les sections sept et huit du camp de travaux forcés provincial n° 2 du Shandong, sont là où les pratiquants sont le plus souvent torturés. Il y a actuellement plus de 50 pratiquants dans la section huit et plus de 40 dans la section sept. Les autorités de la section huit battent souvent les pratiquants là où il n’y a pas de caméra de surveillance, dans le bureau du capitaine, les toilettes des gardes, la salle de consultation, la salle de la literie, la salle de stockage ou la bibliothèque.

Individus impliqués dans la persécution de M. Yu :

Camp de travaux forcés n°2 de la province de Shandong, 29 Route Jiwang, municipalité de Guangzhuang, agglomération de Zhangqiu, province de Shandong:
Hu, directeur du camp de travaux forcés
Xie, instructeur politique du camp de travaux forcés
Jing, instructeur politique adjoint du camp de travaux forcés
Li Gongming, garde, badge numéro 3731239
Zhang Yuhua, garde, badge numéro 3731139
Chen Lei, garde, badge numéro 3731118

Traduit de l'anglais
http://en.minghui.org/html/articles/2013/3/18/138544.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.