CIFD : Un pratiquant de Falun Gong illégalement détenu en pleines discussions de réforme


Centre d’Information du Falun Dafa - NEW YORK - Un détenu du Falun Gong continue de subir des violences et l'a prolongation arbitraire de sa ”peine” alors même que certains dirigeants chinois évoquent la possibilité de réformer ou même d’abolir le système des camps de travail.


L'appel de M. Cao Dong pour son incarcération injustifiée au camp de travail pour hommes de Pékin a été ignoré depuis plus de trois mois, malgré l'aide d'un avocat des droits de l’homme internationalement reconnu, a appris récemment le Centre d’Information du Falun Dafa.


M. Cao a été enlevé d'une résidence privée le 8 juin 2012, après que plus de dix policiers aient pénétré de force dans la maison et trouvé “75 livres de Falun Gong et 14 copies de documents du Falun Gong”, selon des documents judiciaires.

L'avocat M. Li Xiongbing, connu pour sa défense historique d'un pratiquant de Falun Gong en 2006, (décrite dans le livre Sword and Shield: China’s Human Rights Lawyers ) a fait valoir dans son appel que l'arrestation était inconstitutionnelle et que, sur la base de la loi, M. Cao devrait être libéré sans condition. Le comité du camp de travail de Pékin a rejeté le pourvoi en octobre 2012. Le tribunal intermédiaire de Xicheng, la plus haute autorité, l'a ignoré depuis le 9 novembre.


Les pratiquants de Falun Gong Cao Dong et son épouse Yang Xiaojing sur une photo d’archives datant de 2006


L’histoire vécue

Les expériences personnelles d’abus de M. Cao sont une chronique de la politique de persécution de près de 14 ans à l'encontre du Falun Gong.


Il a été arrêté un total de trois fois avant sa dernière arrestation, a passé plus de dix ans en prison où il a failli mourir plusieurs fois sous la torture. Les accusations ayant motivé les arrestations étaient : la lecture de Zhuan Falun, le texte principal de la pratique du Falun Dafa, l’impression de documents exposant les violences policières et, finalement, la divulgation de ‘secrets d'État’ .


Le dernier chef d'inculpation est arrivé en 2006, à peine deux heures après une réunion face-à-face entre M. Cao et M. Edward McMillan-Scott, vice-président du Parlement européen. Le sujet de la conversation concernait l'épouse de M. Cao, également pratiquante, qui était victime de mauvais traitements au camp de travail pour femmes de Pékin.


La police avait écouté la conversation et a condamné Cao à cinq ans et demi d’emprisonnement. M. McMillan-Scott a soulevé les cas de M. Cao et de son épouse, Mme Yang Xiejing dans la communauté internationale, mais M. Cao est resté en prison jusqu'en 2011, deux ans plus tard, Mme Yang a fini par décéder suite aux abus subis au camp de travail

Discussion de réforme

Le récent appel de M. Cao arrive à un moment où les nouveaux dirigeants de Pékin ont laissé entendre une réforme du système controversé de rééducation par le travail (RTL). Toutefois, à quoi ressemblera la réforme et aura-t-elle réellement lieu, rien de tout cela n’est clair. On ne sait pas plus comment la réforme du système RTL pourrait toucher à l'appareil de maintien de l'ordre global de la Chine ou, en particulier, la persécution illégale du Falun Gong.


"Une vraie réforme signifierait la libération inconditionnelle de Cao Dong et des centaines de milliers de pratiquants de Falun Gong comme lui", a déclaré Levi Browde, directeur du Centre d'Information du Falun Dafa. "Pas seulement hors du système de rééducation, mais de la multitude des prisons, des prisons noires ainsi que des centres de lavage de cerveau."


"Cela voudrait dire que les droits accordés par la Constitution chinoise sont accordés aux pratiquants de Falun Gong. Il faudrait également réparer les innombrables crimes commis par le régime communiste contre les pratiquants de Falun Gong et leurs familles », a conclu M. Browde.




POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS VEUILLEZ CONTACTER LE CENTRE D'INFORMATION DE FALUN DAFA
Gail Rachlin 917-501-4441, Levi Browde 914-720-0963, Erping Zhang 646-533-6147, ou Feng Yuan 917-941-1097.
Email : faluninfoctr@nycmail.com

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.