Le public de Taiwan savoure la majesté de Shen Yun

La mondialement célèbre Shen Yun Performing Arts Touring Company a donné neuf représentations à guichet fermé au National Dr. Sun Yat-sen Memorial Hall de Taiwan à Taipei du 20 au 26 février 2013. Shen Yun est très populaire à Taiwan, les salles étant habituellement combles plusieurs mois à l'avance.


La mondialement célèbre Shen Yun Performing Arts Touring Company a donné neuf représentations à guichet fermé au National Dr. Sun Yat-sen Memorial Hall de Taiwan à Taipei

Le National Dr. Sun Yat-sen Memorial Hall de Taiwan à Taipei

Le Président de Taiwan, Ma Ying-jeou a envoyé un bouquet de fleurs pour féliciter Shen Yun Performing Arts

Les ministres du Cabinet de Taiwan ont envoyé des messages de félicitations à Shen Yun

Shen Yun est en lui-même “l’Art et la Culture” déclare un critique d'art

Yang Sen-Hong, membre de l'Association internationale des critiques d'art:“Shen Yun est numéro un."


Parmi les nombreux amateurs d'arts qui ont assisté à Shen Yun se trouvait un journaliste chevronné Yang Sen-Hong, qui est également membre de l'Association Internationale des Critiques d'Art (AICA) à Taiwan.


"C’est très différent cette année”, a-t-il dit, après avoir vu le spectacle pendant tant d'années. "Dès le début du spectacle, j’ai senti un niveau différent de confiance et de présence de la part des interprètes. Dans le passé, ils avaient l'air de danser comme des passeurs. Mais cette fois, Shen Yun lui-même était la danse. Cela a changé de ”Nous dansons” à ”La danse c’est nous."


Shen Yun rend vraiment hommage à la culture chinoise

Il a développé un peu plus “Quand je regarde les premières œuvres de la Renaissance, je vois la confiance des artistes; que ce soient leurs sculptures ou peintures, On y trouve une confiance qui dit: “ Personne ne peut le faire mieux que moi. Cette même confiance se trouve dans Shen Yun. Les artistes nous montrent que personne ne peut mieux danser qu’eux. C’est le spectacle numéro un. C'est le sentiment qu’on a. Aucune critique n’est plus nécessaire. C’est le numéro un. Il se représente lui-même. Si jamais il y a une renaissance culturelle en Chine, ceci pourrait être le début! "


Yang Sen-Hong a parlé des nombreuses normes que l'AICA utilise pour définir les arts et mesurer la qualité globale d'une forme d'art. Je vois qu’il (Shen Yun) est lui-même l’art. Il est la culture. C'est quelque chose de difficile à trouver. "


Il a également parlé de la renaissance de la culture chinoise. "L'effort fait par Taiwan ne peut être comparé à l'effort fait par Shen Yun, sans parler de la destruction de la culture chinoise par le Parti communiste chinois (PCC). Shen Yun a gardé les valeurs authentiques de la culture chinoise et en plus les a élevées au niveau de l'art. Ils ont raffiner la danse et la performance et ont apporté une nouvelle dimension spirituelle à l’art. C'est un véritable hommage à la culture chinoise. "


D'après lui, le principal problème de la Chine continentale, est qu'elle confond le prix et la valeur. “Sous la direction du PCC, les gens pensent que le PCC est riche. Mais je constate qu'il connait l'argent mais pas la valeur. Shen Yun se situe à l'extrémité opposée du spectre, c'est-à-dire que Shen Yun se situe du côté des valeurs. Ces valeurs ne peuvent pas être abordées, aussi riche que puisse être la Chine tout entière. "a-t-il dit.


Il a souligné que, bien que la culture traditionnelle soit absente de la Chine d’aujourd’hui, “la véritable culture chinoise se trouve à l'étranger. Peut-être qu'un jour, je l'espère, il [Shen Yun] pourra retourner pour guider la Chine."

“Shen Yun est le principe suprême” déclare un peintre

Parmi le public se trouvait également Mme Chao Te-wan, peintre professionnelle, qui voyait Shen Yun pour la deuxième fois. “Shen Yun fait la promotion des principes les plus élevés à travers les arts et nous montre l'esprit de l'harmonie du monde” s’est enthousiasmée Mme Chao.


Elle était fascinée par la représentation par Shen Yun d’un monde de divinités. “En voyant les soldats et les généraux du ciel, j’ai vraiment cru à ce moment que j'étais moi-même au ciel. J’ai senti que chaque partie de moi était purifiée, y compris le moindre de mes cheveux ” Mme Chao a touché ses cheveux en disant cela. "J’ai ressenti comme si je devais avoir une sorte de relation prédestinée pour être capable de voir Shen Yun."


Après avoir assisté à toutes sortes de grands spectacles depuis l'âge de 14 ans, Mme Chao a déclaré qu’ "Aucun n’atteignait le royaume de Shen Yun."


Mme Chao a été stupéfaite par la terrible calamité dépeinte dans la danse "Divine Miséricorde" et comment les êtres divins ont restauré la terre dévastée. " À l'heure actuelle, les gens devraient croire qu'il y a au-dessus de nous des êtres divins qui veulent faire le bien” a-t-elle dit.


Mme Chao a dit qu'elle était d'accord avec le vieux dicton chinois : “Le mot écrit est censé véhiculer la vérité. ” Et elle a déclaré: “Le principe le plus élevé est sans forme. Shen Yun est le principe suprême, il véhicule le plus haut principe de l'art et transmet l'esprit de l'harmonie du monde ".


Dans Shen Yun "Tradition et créativité coexistent” explique un professeur

Le Professeur Feng Chao-Lin a apprécié Shen Yun Performing Arts à Taipei

Également parmi le public, M. Feng Chao-Lin, un professeur de philosophie et d’esthétique à l'Université nationale Chengchi.


Il a dit que Shen Yun soulève la question de la répression et de l'injustice dans la société et est donc une forme d'art qui mérite respect et soutien. "L'histoire qui m’a le plus inspiré est "Une Rencontre inattendue", a expliqué Feng. Il s'agit d'un père et de sa fille en visite en Chine qui rencontrent des pratiquants de Falun Gong sur la place Tiananmen. Ils prennent une photo avec eux et sont ensuite arrêtés et emmenés. En prison, ils apprennent la vérité au sujet de la persécution et ont une rencontre miraculeuse avec Falun Dafa.


Feng a poursuivi: “Dans l'histoire, même si le père n'était pas un pratiquant, il désapprouvé la violence, la répression, l'injustice à laquelle les pratiquants sont soumis. Dans le domaine de l'éducation, l'esthétique consiste en deux aspects: l'aspect sensuel qui touche le cœur, et l'aspect intellectuel qui pousse les gens à penser et à réfléchir aux choses à un niveau plus profond.


"Voir l'injustice et prêter attention à ce problème public [Falun Gong] c’est là que nous emmène le spectacle. Une forme d'art comme celle-ci doit être félicitée et recommandée.


"A travers les différents programmes, j'ai pu faire l'expérience de la beauté unique et du style de la culture de chaque dynastie dans l'histoire chinoise. Différentes ethnies ont leur beauté et culture caractéristiques et, au fil du temps, l'ensemble de ces caractéristiques ethniques ont fusionné en une culture complexe qui permet aux gens de vraiment savourer sa richesse.


"Les maîtres de cérémonie ont dit que le programme change chaque année. En effet, si Shen Yun tire des idées des traditions chinoises, il ne sera jamais à court d'idées. La tradition et la créativité coexistent. On prend des idées de la tradition, et à travers une créativité incessante, on redonne une nouvelle vie à la tradition." a ajouté Feng.


Le fils d'un fonctionnaire en Chine : Shen Yun : "Comme une superbe peinture sur rouleau"

Un autre spectateur ayant été subjugué par Shen Yun, M. Li, enseigne actuellement dans une université de haut niveau du sud de la Chine et ses deux parents sont de hauts-fonctionnaires en Chine.


Il a déclaré qu'il avait entendu dire beaucoup de bien de Shen Yun et était curieux de savoir ce qui en faisait un tel succès mondial. Il est donc allé à Taiwan avec plusieurs de ses amis et étudiants pour voir le spectacle.


Le thème de Shen Yun a profondément impressionné M. Li qui a dit: “Je n'ai jamais vu ce type de performances, très impressionnant, surtout l'élégance déployée dans la danse. La beauté féminine et la puissance masculine amènent le public à béer d'admiration. Leurs talents de danseurs sont vraiment magistraux; ils surpassent les danseurs ordinaires


“Tout sur scène, des costumes aux lumières, de la musique aux décors, est d'une beauté indescriptible. La couture Han a été hautement appréciée. Ce n’est qu’en voyant les costumes de Shen Yun aujourd'hui que j'ai compris à quel point le vêtement traditionnel chinois est délicat et magnifique. La culture transmise par nos ancêtres est vraiment grande et tolérante et mérite qu'on la fasse revivre.


"Sans le moindre doute, la beauté, la nature humaine et la gloire divine présentées par Shen Yun ont touché nos cœurs. Chaque religion en Occident croit au divin parce qu’il reflète une valeur universelle. Voir Shen Yun m’a permis de comprendre l'essence de l’authentique culture chinoise. À mon avis, ce genre [de culture d'inspiration divine] est absent en Chine. "


Il a conclu: “Shen Yun est comme une magnifique rouleau peint, dans lequel la vraie Chine est représentée. J'espère que Shen Yun pourra se produire en Chine - l'origine de la culture divine. "

Un étudiant chinois: Shen Yun "Très unique et profond"b>

Chen, un jeune homme étudiant actuellement dans une université en Chine était lui aussi venu à Taipei avec plusieurs de ses amis pour voir Shen Yun.


"Sur le continent, je n'ai jamais vraiment beaucoup apprécié les spectacles de danse folklorique," a-t-il dit "Mais ce n'était pas le cas aujourd'hui! Plus je regardais Shen Yun et plus je l'appréciais”.


"[Shen Yun] dépeint parfaitement les caractéristiques distinctes des danses des différentes ethnies. J'ai particulièrement aimé ” Danse inspirée des Yi ”. Cela décrit parfaitement la tendresse et la grâce des filles Yi, ce que j’ai trouvé superbe. Cela représentait quelque chose de très unique et profond. "Chen a également apprécié ”Lorsque les moines Shaolin ont protégé l'empereur " et " La bénédiction du moine des sables ”, qui sont adaptées de légendes historiques.


Il a expliqué: “Je n'ai jamais vu un spectacle comme celui-ci ! Les autorités chinoises se vantent souvent de combien sont merveilleux les arts de la scène [en Chine], mais, fondamentalement, ce ne sont que des mots creux. "


"Je pense que ce qui est présenté par Shen Yun est très noble et splendide, parceque ce qu'ils présentent peut vraiment toucher les cœurs et changer les sentiments. Shen Yun est grandiose. Si possible, je reviendrai à Taiwan pour le revoir. "

Un général à la retraite: Shen Yun aide la Chine à retrouver les bénédictions des divinités

Le général à la retraite, Zhao Zixiang, a fait l'éloge de Shen Yun lors de la représentation au National Dr. Sun Yat-sun Memorial Hall à Taiwan le 20 février.’(Photo avec l’aimable autorisation de The Epoch Times)

Zhao Zixiang, un général taiwanais à la retraite, se trouvait également parmi le public.


Il a parlé de la façon dont Shen Yun "promeut l'esprit de la culture chinoise d'inspiration divine" constatant que "la Chine devrait aussi reconnaître les connotations de gentillesse et de bonté dans notre culture chinoise, de manière à redonner à la Chine une vision de grande portée.


M. Zhao a dit qu'il était impressionné par la réputation mondiale de Shen Yun. Il a également dit que la popularité du Falun Gong pourrait inaugurer une nouvelle ère pour la Chine.


Le général à la retraite a également mentionné la compassion des Bouddhas et des divinités représentée dans le spectacle Shen Yun, en disant : "Les autorités chinoises devraient réaliser que si Shen Yun se produisait en Chine, cela pourrait conduire la jeune génération à un autre état de la culture, et que les divinités pourraient de nouveau considérer la Chine favorablement "


M. Zhao a particulièrement aimé la danse " La bénédiction du moine des sables ” et comment chaque aspect du spectacle était parfaitement synchronisé, tels les effets sonores, l'éclairage, la danse et la toile de fond numérique. Il a trouvé que Shen Yun offrait au public une expérience incroyable et l'a qualifié de spectacle de classe internationale.

Shen Yun transmet les plus hauts principes, déclare un Doyen de Collège

Tsai Yung-Wen, Doyen du Collège des Arts de la scène de l’Université nationale des Arts de Taiwan assiste à Shen Yun à Taipei

Parmi les nombreux spectateurs distingués assistant au spectacle se trouvait le professeur Tsai Yung-Wen, Doyen du Collège des Arts de la scène de l’Université nationale des Arts de Taiwan.


En tant que ténor, directeur d’opéra et artiste, M. Tsai a admiré comment Shen Yun transmettait les plus hauts principes de la culture chinoise à travers l’art.


M. Tsai a dit que Shen Yun unit en un seul divers éléments de l’art et réussit dans sa mission d’éduquer le public. “Tout le monde connaît [le roman chinois] Pèlerinage à l’Ouest. Simplement lire ou regarder l’histoire n’est pas aussi enthousiasmant. Mais à travers une mise en scène fantastique, des danses éblouissantes et une musique exceptionnelle, l’histoire racontée par Shen Yun rapproche le public des personnages dans l’histoire, et là est l’échange culturel. De nos jours, la danse seule ne peut plus toucher les cœurs. La danse doit inclure la musique, le chant, et la musique orchestrale, alors elle peut représenter la grande chorégraphie capable d’émouvoir les gens.”


M. Tsai a dit comprendre le talent et l’art maîtrisé par l’Orchestre Shen Yun. “C’est très difficile pour un orchestre de jouer en live de la manière dont ils l’ont fait. L’orchestre doit avoir répété avec les danseurs de nombreuses, nombreuses fois.”


Il était aussi impressionné par les chanteurs, leur technique vocale, et les paroles des chansons. “Ils ont vraiment accompli un travail fantastique, car chanter en Chinois dans le style bel canto n’est pas précisément facile. Même une personne qui n’est pas religieuse peut sentir la puissance contenue dans les paroles,” a-t-il dit.


“Quand le Bouddha apparaît à la fin, c’était aussi le moment le plus incroyable et le plus touchant. Ce final est vraiment le climax du spectacle.”

Il a aussi apprécié la mission de Shen Yun de faire revivre 5000 ans de civilisation. “Shen Yun fait ressortir la partie de la culture chinoise contenant des valeurs essentielles que les gens doivent chérir. Notre société est dénuée d’éthique, de loyauté, de piété filiale, et de droiture. Ça ne va plus quand il ne reste plus que l’intérêt personnel dans les relations humaines.”


Il a conclut en soulignant l’inséparabilité de l’art et de la moralité. "C’est la moralité et la signification intérieure des arts qui touchent les cœurs.”

Sources: Minghui.org and theEpochTimes.com

http://en.minghui.org/html/articles/2013/3/2/138335.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be
Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.
Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.