Mme Hao Yuzhi est décédée suite aux mauvais traitements des gardiens du camp de travaux forcés pour femmes de la province du Hebei

Nom : Hao Yuzhi
Genre : Féminin
Âge : 58 ans
Adresse : Canton de Guantao, ville de Handan, Province du Hebei
Profession : Inconnue
Date du décès : 6 septembre 2012
Date de l'arrestation la plus récente : 16 juillet 2011
Dernier lieu de détention : Camp de travaux forcés pour femmes de la province du Hebei
Ville : Handan
Province : Hebei
Sévices subis: Travaux forcés, coups, maison saccagée, détention
Principaux persécuteurs : Zang Zhiying, Wu Lina, Fan Miaolu, Wang Kun, Zhao Nana.

Mme Hao Yuzhi, pratiquante de Falun Gong, est décédée le 6 septembre 2012 au camp de travaux forcés pour femmes de la province du Hebei à l'âge de 58 ans. Elle avait été arrêtée le 16 juillet 2011 par des policiers du département de police du canton de Guantao. Sa maison avait été fouillée et elle avait été condamnée à un an et demi de travaux forcés.


Selon certaines sources, le gardien Wu Lina a frappé Mme Hao à la poitrine avec une matraque en mai 2012. Mme Hao a souffert par la suite de douleurs à la poitrine et a eu des saignements dans la partie inférieure du corps. Le directeur Zhiying Zang a emmené Mme Hao à l'hôpital du camp pour un examen, mais aucun traitement médical ne lui a été donné. Zang a alors forcé Mme Hao à aller aux champs et à effectuer des travaux forcés, et donné l'ordre à la détenue Zhao Nana de la surveiller. Des informations supplémentaires seront davantage étudiées.


Personnes impliquées dans la persécution de Mme Hao au camp de travaux forcés pour femmes de la province du Hebei :


La gardienne Fan Miaolu (n°1356102) a régulièrement battu, injurié et insulté les pratiquantes, et a eu recours à des méthodes plus brutales sur les pratiquants qui refusaient de se "transformer". Les méthodes de torture employées par Fan comprennent de menotter les poignets des pratiquantes derrière le dos, les suspendre par les menottes, les forcer à rester debout pendant de longues périodes de temps et les passages à tabac. Elle aurait déclaré : « Nos méthodes sont légères par rapport aux autres. Une personne a été enterrée vivante ici. Allez-y et poursuivez-moi en justice. Je n'attends que cela. »


L'agent Wang Kun, de la Division de la sécurité intérieure de Yongnian, a battu et torturé les pratiquantes. Il a affirmé : « J'ai utilisé toutes les méthodes de torture qui sont mentionnées sur Internet. Poursuivez-moi en justice. »

Zhao Nana, une détenue dans la vingtaine, a été condamnée à six ans de prison pour s'être battue. Sa peine a été commuée en travaux forcés. Le directeur Zang Zhiying et Hou Junmei lui ont fait surveiller des pratiquantes, avec l'incitation d'une réduction de peine à la clé. Zhao bat fréquemment et insulte les pratiquantes qui refusent d'être "transformées."


Les personnes du département de police de Guantao impliquées dans la persécution :
Li Yongchao, directeur: +86-13703105185 (portable), +86-310-2866899
Li Junshan, directeur de la Division de la sécurité intérieure : +86-13932067323 (portable)
Wang Zhanming, Division des forces de l'ordre : +86-13832068529, +86-310-2829875
Zhang Yanxin, directeur du Poste de police de Chengguan : +86-13483073999 (portable), +86-310-2822919

Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2012/9/24/135575.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2012/9/21/263078.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.