Etats-Unis : Deux histoires de deux personnes ordinaires qui ont cru en la bonté du Falun Dafa

"Le séminaire des relations sino-américaines" a eu lieu à l'université du Texas du 10 au 15 octobre.

Le 10 octobre, à environ 5:00 du matin, nous sommes allés directement en voiture de Houston à l’université. A 7:30 nous sommes arrivés aux portes de la salle où la réunion allait avoir lieu. Il n'y avait alors personne dans le secteur excepté un ouvrier d'entretien du parc qui nettoyait une fontaine à eau. Nous avons exploré un moment les environs et avons découvert un tableau d’information pour le public près de l'entrée de la salle. Nous avons voulu afficher quelques informations sur Dafa sur le tableau mais nous avons vu qu'il n'y avait plus de place. A ce moment quelqu'un derrière nous a demandé, "vous avez besoin d'aide?" nous nous sommes retournés et avons découvert que c'était l'ouvrier d'entretien du parc que nous avions vu plus tôt. Dès qu'il a entendu que nous voulions afficher une information de Dafa sur le panneau, il a souri et a dit, "je sais que Falun Dafa est bon." Il est alors allé préparé le panneau d’information en enlevant les documents en double et les informations périmées, et déplaçant les prospectus restants, nous laissant l'espace le plus en vue. Nous lui étions très reconnaissant de son aide.

Après que nous ayons affiché notre information de clarification de vérité, nous nous sommes rendus compte qu’une affiche de Dafa pouvait tenir dans la partie inférieure du panneau d’information ,et quand nous lui avons demandé sa permission, l'ouvrier d'entretien a rapidement acquiescé. Nous avons sélectionné l'affiche la plus attirante que nous avions et l’avons accrochée en haut. L'affiche avait un fond doré et d’énormes lettres rouge qui disaient, "Falun Dafa est bon" en anglais et en chinois, et elle étincelait sous le soleil du matin. Rapidement, les gens ont commencé à arriver pour la réunion, et en un rien de temps une longue file s’est formée. Les lettres énormes de l'affiche ont facilement attiré l'attention des gens.

Une personne chinoise s’est avancée vers nous et a dit, "cette affiche doit être enlevée !" Nous ne lui avons prêté aucune attention et nous ne l’avons pas enlevée, tout le monde est entré à l'intérieur de la salle pour la réunion, et nous sommes allés ailleurs distribuer le matériel de clarification de la vérité, mais nous étions inquiets pour l'affiche. Nous avons alors de nouveau approché l'ouvrier d'entretien et lui avons demandé, "allez vous bientôt partir?" il a répondu, "non, je serai ici toute la journée." Nous l'avons alors invité à s'occuper de l'affiche et il a répondu, "aucun problème, ne vous inquiètez pas de cela!" Trois heures plus tard, nous sommes revenus dans la salle et de loin nous pouvions voir que l'affiche était toujours là, et l'ouvrier d'entretien se tenait juste à coté d'elle, s'assurant qu’elle était en sécurité.

L'officier de police parle franchement avec un sens de la justice

Les gens qui assistaient au « séminaire des relations sino-américaines » sont allé l'après-midi en visite à la bibliothèque Bush. Nous nous sommes dépêchés d’aller à l’entrée principale de la bibliothèque, à ce moment la visite n'avait pas encore commencé. Nous avons mis en place une dizaine de banderoles et avons formé un demi-cercle face à l’entrée principale. Bientôt les gens ont commencés à arriver pour la visite, et tous ont été étonnés quand ils ont vu nos banderoles. Plusieurs personnes, après avoir lu la teneur des banderoles, ont souri et nous ont salués. Peu après, un énorme autobus est arrivé à la porte de devant et des dizaines de fonctionnaires chinois sont sortis. Après qu'ils aient vu les banderoles, ils ont entouré deux officiers de police et ont commencé à leur parler. Après un court instant, les deux officiers de police se sont dirigés vers nous et nous ont demandède quitter le secteur. Nous avions compris ce qui s'était produit, mais pour éviter tous conflits, nous avions décidé de nous conformer à la demande. A ce moment, un homme d’une cinquantaine d’année a commencé à parler aux officiers de police, il avait une expression agité sur son visage. Comme nous étions trop loins, nous ne pouvions pas distinguer ce qu'ils se disaient. Rapidement, il a commencé à marcher vers nous, et il semblait très heureux de nous voir. Il a dit « l'année dernière, quand Jiang est venu à Houston, je vous ai tous vus . Vous êtes les meilleurs et les plus paisibles manifestants que j'ai jamais vus. Je soutiens le Falun Gong ; Je lis souvent des articles du Falun Gong sur Internet. J'estime que vous devriez avoir les mêmes droits que n'importe quel autre citoyen des USA. Ce qu'ils ont fait(en pointant les deux officiers de police) est mauvais, vous avez le droit de tenir des banderoles devant l’entrée principale." Il m'a alors remis une carte de visite professionnelle et je me suis rendu compte que c’était un haut-fonctionnaire de la police. Nous avons dit, "merci beaucoup" et nous sommes retournés à notre position de départ. Nous avons été très satisfaits du soutien de ces personnes après qu'elles aient appris la vérité au sujet du Falun Gong.

Vous êtes bienvenu pour imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre pas d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.