Camps de la mort et trafic d'organes

Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes

  • Milan- Italie : Discours de l'avocat international des droits de l'homme, David Matas, à la remise du Prix du Forum National des médiateurs pour son combat pour mettre fin à l’assassinat des pratiquants de Falun Gong pour leurs organes

    "L’activisme pour les droits de l'homme est une tâche difficile, car il oppose les victimes et leurs avocats à des États puissants. Les auteurs recourent à la violence. Les défenseurs des droits de l'homme utilisent des mots... Un coupable puissant a beaucoup d'amis puissants, séduits par sa richesse et sa force. Lorsqu'il s'agit du Parti communiste chinois, la cause des droits de l'homme est redoutable ...Dans un combat solitaire contre un adversaire puissant, toute aide est la bienvenue. Qu’elle vienne des médiateurs est particulièrement précieux. Le médiateur connaît la valeur de la parole. Il sait que les mots peuvent compter ...
  • Un journaliste d’Epoch Times honoré pour ses reportages sur le prélèvement forcé d’organes

    The Epoch Times était parmi les dizaines de grands médias d’Amérique honorés par le Club National de la Presse pour journalisme remarquable le 21 juin. Matt Robertson, rédacteur d’Epoch Times a été honoré pour sa couverture de l’atrocité de prélèvement d’organes à vif en Chine. " En réponse à ceux qui maintiennent que le web offre un journalisme au rabais, jetez un coup d’œil à Epoch Times, ont déclaré les juges." " Cette série d’histoires fouille en profondeur un sujet ignoré par les autres média, mais s’en sort aussi brillamment que ses grands frères." ...
  • Enquêter sur le prélèvement d'organes -Les dénégations des officiels chinois concernant le prélèvement d’organes indiquent leur culpabilité

    Récemment, l’homme en charge de la réforme du système abusif de transplantations d’organes en Chine a pris part à deux tentatives assez médiatisées pour défendre son bilan et ses efforts de réforme, mais qui n’ont fait apparemment qu’empirer les choses.
  • Allemagne : Sensibiliser aux atrocités de prélèvement d'organes en Chine

    Le 1er juin 2013 est la "Journée du don d'organes" en Allemagne. Les pratiquants de Falun Gong ont saisi cette opportunité pour sensibiliser les esprits en tenant deux activités respectivement à Essen et à Stuttgart, dénonçant le prélèvement d'organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant par le Parti communiste en Chine. "Que va devenir ce monde si nous ne faisons rien contre cette persécution brutale ? C'est encore pire que ce qu'ont fait les nazis." a déclaré un allemand âgé ...
  • Canada : Des évènements de dédicace du livre “Organes d’Etat” soulignent les crimes de prélèvement forcé d’organes du régime chinois

    Deux évènements de dédicaces d’”Organes d’Etat : Abus de greffes en Chine" ont eu lieu en Colombie britannique, au Canada, le 4 juin 2013, afin de sensibiliser sur le meurtre sanctionné par l’état des pratiquants de Falun Gong pour leurs organes en Chine. Les pratiquants de Falun Gong de Victoria et de Vancouver avaient également un stand à une conférence de quatre jours à l’université et à l’échelle du Canada afin d’informer les gens de la persécution toujours en cours du Falun Gong en Chine. M. Matas a pris la parole à la conférence ...
  • Enquête : J'ai failli devenir victime du prélèvement forcé d'organes du PCC

    J'ai été arrêtée maintes fois par le Parti communiste chinois (PCC) pour ma pratique du Falun Dafa, entre 2000 et 2002. J'ai été détenue au camp de travaux forcés pour femmes n ° 2 de Shandong en 2001, où on m’a soumise de force à une série d'étranges "bilans de santé." La police a également pris des photos de moi et menacé de m'envoyer dans le "lointain nord-ouest" ...
  • Australie: Plus de 100 000 signatures sur une pétition appelant à la fin du prélèvement d’organes

    Le 9 mai, lors d’un débat du conseil, David Shoebridge, John Kay et Jan Barham, trois membres Verts du Conseil législatif de la Nouvelle Galles du Sud, ont soumis une pétition avec plus de 100 000 signatures au Conseil. La pétition appelle à ce que des mesures soient prises pour mettre fin au prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC) ...
  • Australie: Une pétition demande que l’Université de Sydney révoque le professorat honoraire de Huang Jiefu, les média couvrent le prélèvement d’organes à vif en Chine

    ABC (Société de Diffusion Australienne) a récemment diffusé un reportage intitulé: " Le prélèvement d’organes lié à des pressions sur l’Université australienne" dans son programme de grande écoute du 29 avril. Le reportage montrait le professeur Maria Fiatarone Singh appelant l’Université de Sydney à révoquer le professorat honoraire de Huang Jiefu, un personnage clé de la transplantation d’organes en Chine et ancien ministre adjoint de la Santé ...
  • "Agir pour mettre fin au prélèvement d'organes à vif" : Une audition spéciale organisée au Parlement britannique :

    Une audition spéciale à propos du prélèvement d'organes à vif a été organisée au parlement britannique le 29 avril 2013, à l'initiative de Doctors Against Forced Organ Harvesting (DAFOH) et visant à dénoncer les crimes de prélèvement d'organes à vif se produisant en Chine. Les intervenants ont encouragé le gouvernement britannique à s’inspirer des bons exemples de l'Australie et des gouvernements américain et israélien et à adopter une approche active pour mettre fin à ce crime inhumain ...
  • Des séminaires organisés dans les Universités d’Oxford et de Cambridge explorent le crime de prélèvement d’organes à vif du régime chinois

    Les 25 et 26 avril 2013, Doctors Against Forced Organ Harvesting (DAFOH) a parrainé deux séminaires intitulés "Dévoiler les transplantations d'organes en Chine" aux Université d’ Oxford et de Cambridge. Tenus dans ces deux grandes universités, les séminaires ont servi de première dénonciation approfondie des crimes de prélèvement forcé d’organes par le PCC : un crime contre l'humanité, un massacre comploté et soutenu par l'état chinois pour voler des organes humains ...
  • Révélation d’un réseau officiel de trafic d’organes en Chine

    Dans un article du 15 avril paru dans le magazine économique d’actualités Caijing, Xu Qianchuan un journaliste d’investigation, établit des liens entre les individus impliqués dans la vente illégale de reins et les tribunaux et hôpitaux militaires du régime. L’article apporte des éléments inédits sur une histoire ayant filtré il y a plus d’un an. En février 2012 Caijing avait fait état d’un commerce illégal d’organes en Chine. Depuis lors, le régime avait maintes fois affirmé avoir arrêté des gangs liés au commerce de reins obtenus illégalement ...
  • Un colloque sur le prélèvement forcé d'organes en Chine tenu au sein de la Knesset israélienne

    Un colloque sur "La responsabilité de l'État israélien s'agissant du prélèvement forcé d'organes sur des prisonniers de conscience en Chine" a eu lieu le mercredi 24 avril 2013, au parlement israélien (la Knesset). Le colloque comprenait la projection du film documentaire Free China-Le Courage de croire et le témoignage en direct de M. Lizhi He, pratiquant de Falun Gong et ancien prisonnier de conscience en Chine. L'événement a été couvert par "Ro'im Olam", la télévision nationale, et d'autres médias. L'initiative de soulever le problème à la Knesset était le fait de Moshe Feiglin, député nouvellement élu et vice-président de la Knesset ...
  • Sydney, Australie: Une pétition appelle à des amendements à la législation pour aider à mettre fin aux atrocités de collecte d’organes en Chine

    Une pétition avec plus de 70 000 signatures a été présentée à David Shoebridge et Jamie Parker, membres du Parlement de l’État de Nouvelles Galles du Sud lors d’une conférence de presse devant le bâtiment du Parlement, le 24 avril 2013. La pétition cherche à mettre fin au prélèvement illicite d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant en demandant au Parlement de NSW d’amender une loi existante "Cette pétition présentée aujourd’hui a trois fois plus de signatures que toutes celles présentées à la Chambre Haute de NSW en 2012, et sera en réalité la pétition la plus importante de toute la vie du Parlement depuis 2011" a entre autres déclaré le député David Shoebridge de NSW à la conférence de presse ...
  • L’investigation en cours du prélèvement d’organes à vif rapporte des preuves de mauvais augure

    Une femme dans la soixantaine du district de Saertu de la ville de Daqing, province du Heilongjiang, a reçu une transplantation de foi et de cœur dans un hôpital de Pékin en 2010. Le donneur était un homme d’une vingtaine d’années. Selon cette femme, il y a un terrain de jeu dans l'arrière-cour de l’hôpital. En été, l'arrière-cour est pleine de patients en attente d’opération de greffes. Chaque patient est installé dans un lit en plein air, avec des rideaux sur les côtés pour l'intimité. Il ne faut à l'hôpital qu’environ une semaine pour trouver un donneur compatible, et il facture 200 000 à 300 000 yuans pour chaque organe ...
  • Caijing, un magazine chinois révèle que les tribunaux et les hôpitaux militaires sont impliqués dans le commerce illégal d'organes 

    Un journaliste d’un magazine financier chinois déclare qu’une enquête réalisée en 2012 a révélé une chaîne d'approvisionnement et que des hôpitaux militaires, des tribunaux et des juges y sont impliqués. Les rapports détaillés n’ont été publiés que cette semaine, mais ils donnent du poids à des années d'allégations selon lesquelles le régime chinois est impliqué dans l'abus de transplantation systématique.