Nouvelles de Chine, 4656 morts confirmées, Dernières nouvelles, Témoignages individuels, Révéler la persécution, Bureau 610, Camps de la mort et trafic d'organes, Mise en scène tragique : l'épisode de l'auto-immolation, Autres

Torture | Arrestations, enlèvements, disparitions | Lavages de cerveau | Détentions illégales et emprisonnements | Extorsions | Persécutions dans la société | Dans les camps de travail | Témoignages individuels | Accusations fabriquées | Hôpitaux psychiatriques | condamnations illégales | Usage de faux et mensonges | Violer la loi | Procès secrets | avortements forcés | Traffic d'organes | Eléments d'enquête | Voix de justice - soutiens | Couverture des médias | Manifestations pacifiques - Forums - Débats | CIPFG | Documents de référence | Opinions et commentaires | Rapports d'enquête | Révélations et Témoignages | Conférences de presse - Déclarations | Enquêtes indépendantes | Travail forcé | Persécution hors de Chine

  • Méthode de torture: Etre piétiné (Illustration)

    Le 28 décembre 2001 vers 20 heures, Mme Cui Yaning de la ville de Jinzhou dans la province de Liaoning a été kidnappée par cinq policiers et envoyée au Poste de Police Ling'an à Jinzhou. Après avoir été fouillée, elle a été immédiatement battue par la police. Plusieurs policiers l'ont alors allongé sur le sol face contre terre et l'ont tenue fermement. Un policier costaud, de 1,80 mètres et pesant environ 100 kg a alors marché sur son dos et l'a piétiné férocement. Voir l'image.
  • Mme Zhang Hong, pratiquante de Dafa de la ville de Harbin meurt suite à la torture au camp de travaux forcés de Wanjia (photos)

    Zhang Hong a crié pour dénoncer les atrocités de cette persécution. Les gardiens ont ordonné aux détenues Zhang Guiyun, Chen Lingling, Sun Huijun et d’autres de la bâillonner avec du ruban adhésif. Ces détenues ont également gavé Zhang Hong de force. Dans l’après-midi du 31 juillet, quatre détenus ont emporté Zhang Hong sur un brancard et ont désinfecté toute la pièce après. Le bruit courait que Mme Zhang Hong avait été emmenée à la section hospitalière 211. Le chef de section Zhao a dit plus tard : « Mme Zhang Hong est morte d’une défaillance des reins suite à un problème cardiaque. »
  • Mme Huang Zhao est torturée à mort par la police de la ville de Wuhan – les assassins tentent de camoufler la vérité (photo)

    Après que la dépouille de Mme Huang Zhao soit incinérée le matin du 21 avril, sa famille a reçu une urne contenant ses cendres. Ils ont trouvé un accusé réception qui disait "s'est égorgée" Alors qu’ils exprimaient leurs derniers adieux à la dépouille de Mme Huang, la famille a pu voir que le visage et la tête de Mme Huang étaient enflés. Il y avait des blessures du côté droit de son cou. Yang Gang avait déclaré qu’elle avait « ramassé les morceaux de verre avec sa main droite, se coupant ensuite près de sept fois sur l’artère du côté gauche de son cou. » Les déclarations de la police étaient incohérentes. Nous faisons appel à toutes les organisations internationales pour engager une enquête sur ce cas.
  • Commentaires sur l’interdiction de la télévision satellite d’outremer à la population chinoise

    Récemment l'Administration Chinoise de la Radio, du Film et de la Télévision d'Etat, la Commission Centrale pour le Contrôle Complet de la Loi et de l'Ordre ainsi que d'autres départements ont conjointement issu un document politique qui stipule la surveillance stricte de l'installation des antennes satellites. En février 2002, une nouvelle star dans les médias de langue chinoise, New Tang Dynasty Television (NTDTV), a vu le jour en Amérique du Nord. C'est un réseau de télévision public à but non lucratif et indépendant. Face à l'énorme pression et aux obstacles innombrables érigés par le régime de Jiang, NTDTV a essayé et et a réussi à écarter les obstacles pour diffuser en Chine via le Satellite W5. On estime qu'il y a au moins 50 millions de téléspectateurs par satellite en Chine, aussi donner des ordres stricts pour surveiller l'installation des antennes satellites n'est-il pas un évènement mineur.
  • Zhou Zhi, pratiquant de Falun Dafa, a été torture à mort à la seconde prison de la province de Liaoning

    Après son arrestation, Zhou a fait une grève de la faim pour protester de sa détention illégale. En novembre dernier, lui et trois autres pratiquants ont été condamnés à 11 ans de prison. Zhou a été torturé à mort aux environs de 9h du soir le 16 août de cette année à la Deuxième Prison de la ville de Shanyang, dans la province de Liaoning.
  • Teng Jiajun, dix-sept ans est privée du droit à aller au collège en dépit de ses excellents résultats à l’examen d’entrée

    En Chine, un étudiant doit passer l’examen d’entrée au collège et l’examen politique afin d’être accepté dans les universités. L’examen politique est en fait un examen de la performance politique de l’étudiant. Les autorités contrôlent si l’étudiant a participé à une activité qui puisse « nuire au pays » selon les lois du parti chinois au pouvoir.
  • Appel à la communauté internationale pour venir en aide à Mme Gao Chengnu, épouse du Coréen M. Guo Binghao (Photo)

    Mme Gao Chengnu, 29 ans, est une résidante de la ville de Jiamusi, province de Heilongjiang. Elle pratique le Falun Dafa depuis 1997. Elle a été arrêtée par la police alors qu’elle se promenait en 2004, et a ensuite été illégalement envoyée au camp de travail de Jiamusi où elle a été soumise à des classes de lavage de cerveau. Le mari de Mme Gao Chengnu est un citoyen coréen du nom de Guo Binghao.
  • La persécution entraîne la mort de Wang Shuting dans la province de Hebei

    Le 24 juillet 2001, la poste de police a saccagé leur domicile et confisqué tous les livres de Falun Dafa qu’ils avaient en leur possession. Ils ont ensuite envoyé Wang Shuting au centre de détention du comté. Le 24 octobre 2001, le poste de police a trompé l’épouse de Wang pour la faire venir au centre de détention du comté, où quatre personnes ont tenu ses mains et l’ont forcé à laisser ses empruntes digitales sur un morceau de papier avec un texte pré-écrit. Après leur retour chez eux, les policiers ont continué à les harceler, leur causant une grande angoisse mentale. En résultat de la persécution, Wang est devenu désorienté mentalement et ne pouvait plus s’occuper de lui-même. Le 24 décembre 2003, il est décédé à l’hôpital.
  • Trois pratiquantes de Dafa décèdent suite à la torture dans le Camp de Travaux Forcés de Masanjia

    Wang Yan a refusé de se soumettre à la persécution des autorités contre elle et est revenue sur toutes les déclarations qu'elle avait faites sous la torture qui sont contraires aux principes du Falun Dafa. Elle a alors été strictement contrôlée par les autorités et a subi davantage de tortures. Plus tard, Mme Wang a été transférée dans un hôpital psychiatrique où elle a eu à subir davantage de persécution. Nous avons appris par sa jeune sœur que depuis Wang Yan a été torturée à mort. ..
  • Le pratiquant de Dafa M. Liu Yongjin de la Province de Shandong est gavé de force au point d'être proche de la mort

    Le 22 juin, six ou sept gardiens ont gavé de force Liu Yongjin et il a résisté fermement. Ils n'ont pas pu atteindre leur objectif pendant plus d'une heure. Enfin, ils ont maintenu de force ses deux jambes sur une chaise avec des fers et ont menotté ses deux mains derrière son dos dans une position contraignante et douloureuse. Après cela, les gardiens ont desserré ses dents avec un tournevis de façon à ce qu'il ne puisse pas les empêcher d'insérer le tube d'alimentation.
  • M. Shang Baolin, un fermier de la province de Shandong, s'effondre et meurt suite aux pressions répétées des autorités locales

    le 28 septembre 2002, plus de 10 policiers se sont introduits par effraction dans la maison de Shang Baolin et l'ont menacé, en essayant de le forcer à leur dire où se trouvait son épouse. Enfin, sous une pression intense, il a avoué à la police l’endroit où était sa femme chez ses parents. Après que la police soit partie, Shang Baolin a téléphoné à son épouse et lui a dit de se cacher. Son épouse a remarqué que sa voix avait changé et qu’il n'avait aucune énergie pour parler. Le 10 octobre 2002, Shang Baolin s'est soudainement effondré et il est mort. À l'âge de 39 ans, il a quitté ce monde avec une expression d’effroi sur son visage.
  • La condition de Wang Yan, pratiquant de Dafa, est critique après qu’il ait été arrêté et torturé pour avoir diffusé un documentaire à propos de Dafa sur la TV dans la province de Hebei

    Wang Yan et sa femme Li Yue ont été illégalement arrêtées le 2 février 2004. Avant l’aube un jour de la fin juin, Wang Yan s’est échappé de l’hôpîtal où il était détenu menotté et enchaîné, mais quelques jours plus tard, il a été capturé de nouveau. Après que Wang Yan ait été arrêté de nouveau, il a fait une grève de la faim pour protester contre la persécution. Il est à présent dans un état critique. Il y a une information indiquant que Li Yue est devenu aveugle suite à la torture.
  • Trois pratiquants de Dafa de la ville de Shouguang et de la ville de Weifang, Province de Shandong Province sont illégalement condamnés à des peines de prison

    Aux environs du 20 juillet, des fonctionnaires de la ville de Qingzhou et de la ville de Weifang, ont condamné les pratiquants de Dafa Li Yiming, Wang Qiang et Ge Shuchang. M. Li Yiming a été illégalement arrêté en in Novembre 2003 et condamné à douze ans de prison en juillet 2004. Mr. Wang Qiang a été illégalement arête en Decembre2003 et condamné à huit ans de prison en juillet 2004. Mr. Ge Shuchang a été illégalement arête en Novembre 2003 et condamné à sept ans et demie de prison en juillet 2004.
  • La police dans la Province du Sichuan intensifie la persécution des pratiquants du Falun Gong avant la visite de Jiang Zemin

    On a su que Jiang Zemin visiterait la ville de Guang'an dans la Province du Sichuan le 22 août. Les autorités des provinces du Sichuan, de Shaanxi et de Hubei, ainsi que de la ville de Chongqing ont décidé lors d'une brève réunion de surveiller étroitement certains groupes de gens. Leurs cibles principales sont les pratiquants de Falun Gong, ainsi que d'autres groupes tels que les ouvriers congédiés qui prévoient de faire appel au gouvernement à propos des injustices qu'ils ont endurées. Les autorités ont demandé aux départements concernés de contrôler étroitement ces soi-disant "éléments dangereux." Si quelque chose se passe mal durant la visite de Jiang, les chefs du département concernés seront immédiatement renvoyés.
  • Un homme d’affaires travaillant à son compte apprend Falun Dafa

    A la fin de l’année 2000, sa femme et d’autres autres pratiquants sont venus à Pékin pour soutenir le Falun Gong et ils ont été illégalement détenus dans le bureau du gouvernement local de Pékin. La police et le personnel local lui ont ordonné de leur verser une somme d’argent s’il voulait qu’ils relâchent sa femme. il a rejeté avec droiture les tracasseries en leur demandant : “Ma femme voulait être une bonne personne, pourquoi donc la détenez-vous ici ? Et sur la base de quelle loi devrais-je vous donner de l’argent ? “ Face à ces questions, la police n’a pas su quoi répondre, et sa femme a été relâchée.