Wang Xinchun de la Province du Heilongjiang, qui a perdu ses deux jambes à cause de la persécution, est à nouveau arrêté

Le pratiquant Wang Xinchun, âgé de 35 ans, réside dans la Ferme arboricole de Fengmao dans le District de Jinshantun, ville de Yichun, Province du Heilongjiang. Il avait auparavant été torturé par la police ce qui a eu pour résultat qu’il a perdu ses deux jambes. Le 26 octobre 2011, M. Wang a de nouveau été arrêté par les fonctionnaires de police Wang Haibo et Li Helin du Poste de Police de Hongsheng. Son père a été harcelé et laissé en proie à une peur incontrôlable.

M. Wang Xinchun


M. Wang a été emmené dans la salle d’interrogatoire de la vice-brigade du Département de Police du District de Yichun. Ils ont confisqué son téléphone portable et l’ont violenté physiquement. Par la suite, Zhang Hu du Bureau 610 de Yichun a contacté le Département de Police du District de Jinshantun. Le directeur adjoint, Ding Dezhi, a alors ordonné aux agents du Poste de police de Fenggou de fouiller le domicile de M. Wang. Son père en a été tellement traumatisé, qu’il a perdu depuis l’usage de la parole. M. Wang a été relâché juste après 21 heures cette nuit là.


Comment M. Wang a-t-il perdu ses jambes ?

Le 8 janvier 2002, M. Wang avait été pris en chasse par un agent de police Wang Wei et son partenaire, après qu’ils l’aient vu distribuer des documents de clarification de la vérité . Alors que M. Wang s’enfuyait en courant pour échapper à la police, il est tombé par mégarde dans un ruisseau. Ses deux jambes, jusqu’aux genoux ont été immergées dans l’eau gelée et la glace a rapidement commencé à se former autour d’elles. La température ce jour là était d’environ -30°C. Les jambes de M. Wang ont été congelées, il a été à peine capable de marcher jusqu’à chez lui. La police a condamné la zone et finalement arrêté M. Wang deux jours plus tard.

Wang Wei et le chef du département de police, Cui Yuzhong, savaient que M. Wang avait des engelures et ont délibérément ordonné à un policier de mettre les pieds de M. Wang dans une bassine d’eau très chaude. C’était plusieurs heures avant que la glace n’ait fondu sur ses chaussures. Quand les policiers lui ont retiré ses chaussures en les découpant aux ciseaux, il y avait encore de la glace collée à sa peau. Ses pieds étaient enflés et il avait des difficultés à se tenir debout. La police l’a attrapé par le torse et bousculé d’avant en arrière tout en le giflant. Les pieds de M. Wang ont continué à enfler. Il n’a été libéré qu’après 17 heures.

Quand M. Wan est rentré chez lui, ses deux jambes ont commencé à avoir des cloques suintantes d’un liquide jaunâtre, et les zones qui n’avaient pas été gelées ont également commencé à avoir des cloques. M. Wang a énormément souffert les dix mois qui ont suivi, et graduellement le bas de ses jambes s’est mis à pourrir, le laissant handicapé à vie.


Article afférent : How Did I Lose My Legs? Comment ai-je perdu mes jambes? (Photo)


Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/1/被残害失去双脚-黑龙江王新春又被绑架-248580.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.