M. Wang Xinchun arrêté et torturé, son épouse condamnée aux travaux forcés et sa fille forcée à quitter l’école

M. Wang Xinchun est un pratiquant de Falun Gong de l’agglomération de Jixi, province du Heilongjiang. Dans le centre de détention N° 2 de l’agglomération de Jixi, les gardes l’ont torturé, tentant de le forcer à des ‘’aveux’’. Suite aux mauvais traitements, son visage a enflé, sa bouche saignait, on pouvait voir le blanc de son crane, et il est tombé inconscient. Actuellement, il est en traitement d’urgence dans un hôpital.

Depuis que le PCC a lancé la persécution contre Falun Gong, le 20 juillet 1999, M. Wang a enduré une grave persécution alors qu’il se trouvait en garde-à-vue, à quatre reprises.

A 4:00 heures du matin, le 14 mai 2009, Yu Hong Bin et Lu Zhimin du poste de police de la municipalité à la tête d’un groupe de policiers ont défoncé la porte en fer et pénétré par effraction au domicile de M. Wang qu’ils ont arrêté, ainsi que son épouse, Mme Wei Guijun, sa locataire, Mme Meng et sa fille. Ils ont aussi saisi un sac de cuir, deux sacs d’articles, et plus de 10,000 yuans en liquide appartenant à M. Wang.

Certains voisins ont demandé: ‘’Pourquoi les arrêtez-vous?’’ Les agents de police ont répondu qu’ils étaient impliqués dans la prostitution et avaient affiché des posters anti-PCC. Les voisins ont reconnu que les agents racontaient des mensonges sachant fort bien que les membres de la famille de M. Wang étaient de bonnes personnes suivant les principes d’Authenticité-Compassion-Tolérance.

A cette période, les agents ont aussi comploté pour arrêter la fille aînée de 19 ans de M. Wang. Cependant, la police a ajourné l’arrestation afin qu’elle puisse s’occuper de sa grand-mère, paralysée et alitée. A cause de la terreur endurée, elle était effrayée dès qu’elle entendait des personnes parler au dehors et n’osait pas sortir. Ainsi, elle n’a pas pu subvenir aux besoins quotidiens de sa grand-mère. Finalement, le frère de M. Wang est venu chercher la grand-mère. La fille de M. Wang était étudiante dans le quatrième lycée de Hengshan et devait passer un examen d’entrée à l’université. Elle n’a pu continuer ses études et un de ses parents l’a récupérée pour veiller sur elle.

Plus tard, les agents se sont rendus sur le lieu de travail de M. Wang, un magasin de nettoyage d’équipement, et se sont saisis de son ordinateur de travail et de son imprimante.

Lorsque son épouse a été arrêtée, elle a été privée de nourriture pendant une journée. Plus tard, elle a été condamnée à un an de travaux forcés.

Date de l'article original : 10/7/2009
Version chinoise disponible à http://minghui.ca/mh/articles/2009/6/25/203421.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les Editeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.