Témoin des crimes de la police du Parti communiste chinois

Ma famille vit au nord de la voie ferrée, à Erdaokou, dans l’agglomération de Gongzhuling, province de Jilin. La nuit du 16 avril 2009, j’ai entendu un son ressemblant à « thump, thump » alors que j’étais à moitié endormi, comme quelqu’un qui avait sauté par-dessus le mur de notre cour. J’ai pensé que des voleurs voulaient entrer par effraction. Je me suis levé et j’ai regardé par la fenêtre mais je n’ai vu personne. Plus tard j’ai pensé que j’avais probablement rêvé. Mais dès que j’ai essayé de me rendormir, j’ai entendu un martèlement désespéré venir de la cour de mon voisin. Le martèlement était bruyant au point de réveiller mon enfant et mon épouse. Mon enfant a eu peur et a commencé à pleurer.

Je suis tranquillement sorti de la maison et j’ai regardé par-dessus le mur de la cour. J’ai vu beaucoup de gens dans la cour de mon voisin. Ils martelaient sur la porte depuis un moment, mais la porte demeurait fermée. Une personne a crié " Il n’y a personne dedans ! Cassez la fenêtre ! " en un clin d’œil, la fenêtre a volé en éclats et ces personnes se sont introduites dans la maison par la fenêtre. J’ai pensé " Est-ce un gang de voleurs ? " Je devrais immédiatement faire un rapport à la police. " Alors que j’étais juste en train d’appeler, la lumière s’est allumée dans la maison du voisin, et j’ai remarqué que certains parmi ces gens étaient des policiers en uniforme. J’ai alors pensé " Ce gang a la police pour complices ; Je ferais mieux de ne pas appeler la police. " Alors j’ai vu qu’ils sortaient des choses de la maison ; certains fouillaient dans les pièces, d’autres portaient des boîtes et d’autres portaient une télévision. Ils prenaient tout ce qui avait de la valeur et utilisaient leurs véhicules de police pour emporter ces choses !

Le lendemain, je suis allé jeter un coup d’œil dans la cour de mon voisin. J’ai vu que la maison était sans dessus dessous et que même les poches de certains de leurs vêtements avaient été retournées ! Ce voisin pratique le Falun Gong. Il est toujours prêt à aider quiconque aussi difficile que soit le problème. Il m’avait dit comment le Parti communiste chinois (PCC) persécute et torture les pratiquants de Falun Gong, comment ils volent leurs biens personnels et comment ils prennent les organes de pratiquants encore vivants et les vendent à de bons prix pour le commerce des greffes. A l’époque j’avais mis en doute ce qu’il me disait. A présent j’ai assisté à la persécution sous mes yeux, et je crois ce que ce pratiquant de Falun Gong m’a dit. Ils disent la vérité. Ce genre de choses est arrivé sous mes yeux. Le gouvernement voyou du PCC est vraiment un groupe de bandits ! Je témoigne de ce que j’ai vu et ce que je dis est entièrement vrai.

Date de l’article original : 9/6/2009

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/5/23/201458.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.