La lecture de la Loi diligente doit être suivie d’un xiulian solide

Dans notre région j’ai observé plusieurs choses qui me rappellent un problème lié au xiulian[cultivation-pratique*]: certains pratiquants pensent que l’étude de la Loi équivaut au xiulian dans son ensemble. Je voudrais partager ma compréhension sur ce point.

Dès que nous rencontrons un problème, par exemple, quand nous sommes persécutés ou attaqués par des interférences, nous disons : « Étudions plus la Loi. » Quand nous rencontrons des problèmes en faisant de nouveaux documents ou en clarifiant la vérité, nous disons souvent que nous devons étudier plus la Loi et faire les exercices. En fait, après toutes les épreuves que nous avons subies, durant ces dernières années, nous avons tous réalisé l’importance de l’étude de la Loi. En termes d’étude de la Loi et de pratique des exercices, beaucoup de gens en effet ont très bien fait. Ils n’ont pas négligé l’étude de la Loi ni les exercices, ne serait-ce qu’une seule journée. Ils ont aussi très bien fait pour clarifier les faits et se coordonner avec les autres, et ils ont eu une influence positive dans notre région.

Mais nous avons toujours des conflits qui proviennent de différentes interférences et attachements que nous n’avons pas encore enlevés. Par les échanges, nous avons pu réaliser que c’est seulement lorsque l’on étudie la Loi et que l’on s’améliore sur la base de la Loi, que l’on peut percer et dissiper les interférences, et éliminer les notions humaines et les attachements. Mais certains problèmes semblent se répéter, causent des interférences au groupe tout entier. Une des raisons semble être que certains pratiquants considèrent l’étude de la Loi comme le seul composant du xiulian.

Il est nécessaire d’étudier la Loi. En étudiant la Loi, nous nous améliorons en même temps. Ensuite dans nos vies quotidiennes, ne devrions nous pas cultiver notre cœur aussi, comme nous le faisons quand nous étudions la Loi ? Dans nos vies quotidiennes, au travail, ou en clarifiant la vérité, nous devrions utiliser la Loi pour juger les problèmes que nous rencontrons et examiner notre cœur. Si nous n’y arrivons pas, à quoi bon étudier la loi ? Quand nous sommes persécutés ou victimes d’interférences, ou quand nous avons un problème de xinxing, nous ne pouvons pas juste passer dessus rapidement en disant « Étudions plus la Loi. » si nous ne nous cultivons pas réellement, nous ne sommes pas du tout en train de faire le xiulian.

Maître dit :

    « Très souvent je vois que vous avez un très bon état d’esprit quand vous apprenez la Loi ou faites la pratique, mais une fois que vous êtes en contact avec le travail, avec les gens vous devenez pareils aux gens ordinaires, quelquefois vous vous comportez même de façon moins valable que les gens ordinaires, comment cela peut-il être la conduite des disciples qui cultivent Dafa ? » (« Environnement » tiré de Points essentiels pour un avancement diligent)

En fait, de nombreux problèmes que nous rencontrons en clarifiant les faits, et durant le xiulian sont causés par notre manque d’attention aux détails. Mais quand les problèmes grandissent, on pense que c’est à cause d’un manque de lecture de la Loi, comme si l’étude de la Loi et le xiulian étaient la même chose. De cette manière on ne s’est pas vraiment cultivé. En deux mots, c’est une incompréhension de ce que signifie l’étude de la Loi.

Dans « Appendre la Loi » et « Ce qu’est le Xiulian » (Essentiels pour un avancement diligent) Maître a déjà dit aux disciples ce qu’il faut faire. Notre xiulian ne se manifeste pas seulement dans l’étude de la Loi et les exercices. Par exemple, lorsque l’on achète le nécessaire pour le centre de production des documents, que l’on répare les ordinateurs, que l’on travaille sur la présentation des brochures, fabrique et délivre les documents, navigue sur Internet, et que l’on clarifie les faits, on devrait tous agir comme des disciples de Dafa. Quand nous partageons nos expériences durant une conférence de la Loi, nous devrions tout particulièrement faire attention à notre cœur. Nous devrions utiliser la Loi pour juger l’opinion des autres ou leurs suggestions, les choses que nous faisons maintenant, et nos propres cœurs. Nous devons particulièrement faire attention à ce que l’on dit et ce que l’on fait.

Tout ce qui nous arrive au quotidien qui nous touche est une occasion de xiulian, que cela vienne de l’extérieur ou bien de nous-mêmes intérieurement. Si nous nous relâchons dans notre compréhension de ces problèmes, et ne prêtons pas attention à cet attachement, sans réussir à rejeter les dernières notions humaines et modes de pensée, alors cela affectera les trois choses que nous faisons. Non seulement nous devons insister sur l’étude de la Loi, mais nous devons aussi être très conscients de nos pensées, de nos paroles et de nos actes au quotidien, et ne pas relâcher notre xiulian personnel et notre progression. C’est comme Maître dit :

    « Cultiver réellement »

    Apprendre la Loi, obtenir la Loi,
    Comparer l'étude, comparer la cultivation,
    Pour chaque chose on se réfère à la Loi,
    Arriver à faire ainsi, c'est la cultivation.
    (Hong Yin, Grands Vers)


* Xiulian, cultiver et pratiquer. Xiu : cultiver se cultiver spirituellement. Lian : dans cette formule est un idéogramme qui a le sens de pratiquer, forger ou tremper.


Traduit de l’anglais le 19 juin 2007

Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2007/6/17/86851.html

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2007/6/9/156528.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.