AFP: Amnesty critique sévèrement le Cambodge en amont de la visite de Mary Robinson

Mardi 20 août, 12h12
Amnesty international critique sévèrement le Cambodge pour la disparition de trois personnes qui vivaient sous la protection réservée aux réfugiés au Cambodge à la veille de l’arrivée du chef des droits aux Nations Unies Mary Robinson.

Amnesty dit qu’ils sont « très inquiets que les autorités du Cambodge ne remplissent pas leurs obligations » envers les réfugiés après la disparition d’un moine Vietnamien et de deux pratiquants du Falun Gong.

Thich Tri Luc, 45, de l’Eglise Bouddhiste Unifiée interdite Vien Hoa Dao a disparu bien qu’étant sous la protection du Haut Commissariat pour les Réfugiés aux Nations Unies (UNHCR)

Et le Centre d’Information du Falun Dafa à New York a déclaré la semaine dernière que le couple Chinois Li Guojun et sa femme Zhang Xinyi ont été expulsés bien que vivant à Phnom Penh avec des certicats de refugiés des Nations Unies.
Amnesty a dit dans une déclaration que le couple du Falun Gong avait été arrêté par la police du Cambodge le 2 août et renvoyés de force en Chine le 9 août.

"Il y a des rapports non confirmés selon lesquels ils seraient actuellement en détention en République Populaire de Chine," a dit Amnesty de Londres.

Les craintes pour la sécurité de Thich Tri Luc subsistent.
Amnesty a dit que le moine avait déjà obtenu un statut de réfugié du UNHCR et on craignait qu’il n’ait été enlevé et renvoyé de force au Vietnam “où il risqué l’emprisonnement et d’autres sérieuses violations des droits."

Le bureau du UNHCR au Cambodge s’est abstenu de commenter les disparitions mais la déclaration d’Amnesty arrive juste en amont de l’arrivée de Robinson qui fait une tournée en Chine, au Cambodge et au Timor Oriental.

Lundi, Robinson a vivement conseillé à la Chine d’adopter une réforme politique, avertissant Beijing lors de sa dernière visite officielle que son bilan des droits de l’homme demeurait un sujet de « profonde préoccupation ».
Son arrivée au Cambodge est attendue Mardi en fin de soirée.

http://sg.news.yahoo.com/020820/1/31rit.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.