Eléments d’enquête : Plus de 100 greffes de foie effectuées à l’Hôpital Youan de Pékin, en 2006. (Photos)

Après que les atrocités de collecte d'organes du Parti communiste chinois (PCC) sur des pratiquants de Falun Gong vivants aient été dénoncées, l'Association Falun Dafa et le site Internet Minghui/Clearwisdom ont lancé la "Coalition pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong" (CIPFG) le 4 avril 2006, et ont commencé à réunir des preuves sur une grande échelle. Ci-dessous sont quelques éléments que nous avons reçus récemment. Nous espérons que les gens qui connaissent la vérité continueront à nous aider à dénoncer la persécution du Falun Gong dans les camps de travail, les prisons et les hôpitaux à travers la Chine, de façon à ce que ces atrocités puissent cesser. Ensemble, efforçons-nous de mettre fin à cette persécution.

Pistes d’enquête: Plus de 100 greffes de foies effectuées dans le Centre de Transplantation de Foies de l’Hôpital Youan en 2006.

Plus de 100 greffes de foie ont été effectuées dans le Centre de Transplantation du Foie à l’Hôpital Youan de Pékin en 2006 ; sept greffes de foie durant la seule dernière semaine de décembre.


Le chef de l’Hôpital Youan et Secrétaire du Parti, Li Ning était l’ancien chef adjoint de l’Hôpital Chaoyang de Pékin. Il a effectué un grand nombre de greffes de foie à l’Hôpital Chaoyang et six greffes en une semaine à l’Hôpital Youan.

Le nombre de greffes de foie effectuées suggère que le Parti communiste chinois continue à prélever des organes sur des pratiquants de Falun Gong en vie. Le personnel médical de l’Hôpital Youan impliqué dans ces opérations de greffes est malheureusement à peine meilleur qu’une bande de criminels.

Pistes d’enquête: un rein transporté par air montre la coordination par le PCC de banques d’organes vivants à l’échelle de la nation.

Un article intitulé ‘’ Un rein sauvant une vie atterrit dans une agglomération d’Islande’’ du 27 décembre 2006, a été publié sur une page A9 de Peninsula Metropolitan News de l’agglomération de Qingdao, province de Shandong. L’article n’a pas mentionné la source du rein de type sanguin O, excepté une phrase brève, ‘’ un hôpital du nord-est de la Chine a fourni le rein compatible.’’ Seulement 16 jours se sont écoulés entre le diagnostic d’urémie d'un patient et la réalisation d’une greffe de rein, y compris le temps que cela a pris pour trouver et transporter un rein originellement rare de type sanguin O. La ‘’vitesse miraculeuse’’ a validé davantage l’existence de banques d’organes vivants, à l’échelle de la nation.

Piste d’enquête: organes d’origine suspecte greffés à l’Hôpital Central de l’Agglomération de Xiangfan, dans l’agglomération de Xiangfan, province de Hubei.

Un article intitulé ‘’ Un bon rein chez un membre de famille signifie plus que de l’amour’’ publié le 28 novembre 2006, dans le coin supérieur droit de la page d’informations de la 54eme édition de Chutian Metropolitan News de la province de Hubei, a rapporté l’histoire de Mme Yang Xinxiu âgée de 51 ans qui a donné un rein à son fils âgé de 28 ans à l’Hôpital Central de l’Agglomération de Xiangfan

L’article disait aussi, ‘’ La greffe de rein n’a ‘’rien de spécial’’ pour le Département d’Urologie de cet hôpital [ l’Hôpital Central de l’agglomération de Xiangfan]. Shi Hongbo, chef du Département d’Urologie, déclare que plus de 180 greffes de reins ont été effectuées à l’hôpital, bien que la donation entre famille ne compte que pour seulement cinq pour cent des opérations…Les statistiques montrent que donner un rein entre membres de la famille est une pratique largement répandue dans les pays étrangers ‘’ elle représente25% des greffes de reins aux Etats-Unis, 40% en Norvège, 85% en Turquie, mais seulement 2% dans notre pays. Le pourcentage dans l’agglomération de Xiangfan est au-dessous de la moyenne nationale.’’ ( Liu Shangkun est le correspondant et Zhu Xiaomin est le journaliste).

A en juger par la tendance actuelle, selon les reportages des médias, si chaque donation d’organes par la famille est largement rendue publique, cela devrait d'autant plus l'être pour les donations d' étrangers. Cependant, parmi les 180 greffes de reins totales, effectuées à l’Hôpital Central de l’agglomération de Xiangfan, seulement cinq d’entre elles venaient de membres de famille ; les 175 restantes sont rarement rapportées. Cette anomalie est suffisante pour soulever le soupçon que les organes ne proviennent pas de donations volontaires mais d’extractions forcées.

Liu Shangkun: correspondant pour le Chutian Metropolitan News, 86-710-3668119

Pistes d’enquête: L’Hôpital Tongren à Pékin participe à beaucoup de sortes de greffes

L’Hopital Tongren est un Hopital Spécialisé dans les Yeux à Pékin, cepandant, il a aussi un centre florissant de greffes. La Coalition pour Enquêter sur la Persécution de Falun Gong (CIPFG) l’a listé parmi le second groupe de cibles de l’enquête et de collecte de preuves. Ce qui suit sont deux photos prises sur le site Internet. Le premier montre le personnel du centre de greffe, et le second fait partie d’une annonce sur le site Internet. Ce peuvent être des témoignages ou des participants au prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants.

Piste d’enquête: vente aux marché noir de foies pour les greffes.

Il y a plusieurs jours, je parlais avec une connaissance et évoquais la collecte d’organes sur des pratiquants de Falun Gong en vie et leur vente pour du profit. Il m’a raconté l’histoire d’un parent à qui on a diagnostiqué un cancer du foie en 2000 et qui avait besoin d’une greffe de foie. Ils ont contacté l’Hôpital Affilié avec la Quatrième Université Médicale de l’agglomération de Xian. Des gens ont dit à la famille de son parent de venir récupérer le foie dans l’agglomération de Shenyang. Le coût pour sa famille était de 70 000 yuans. Ce n’était pas un hôpital ni une agence gouvernementale, mais un aéroport, où un homme portant des lunettes de soleil et un visage masqué leur donna une boite contenant le foie et prit l’argent.

La famille du parent était soupçonneuse et confuse, parce que la transaction ressemblait à un commerce secret au marché noir. Le médecin à l’hôpital militaire affilié de l’agglomération de Xian les a assurés de la grande qualité du foie, mais n’a pas expliqué le ‘’manège.’’

J’ai dit à ma connaissance, qu’il y a 36 camps de concentrations en Chine où des organes de pratiquants de Dafa sont collectés alors que les pratiquants sont vivants; que la Chine est devenue la plus grande source pour les organes humains et les centres de greffes depuis que le Parti communiste a commencé à persécuter Falun Gong en 1999, et que la Chine fournit 85% des organes humains transplantés dans le monde. Mon interlocuteur a finalement compris la raison pour laquelle la vente des foies pour les greffes était si secrète, et a réalisé la brutalité du Parti communiste.

Date de l’article original : 22/3/2007


Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2007/3/15/150563.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.