Aller de l'humain vers la divinité

Lorsque nous regardons les bancs clairsemés qui constituent nos pratiquants dans la grande région de Boston, qui nous laissent peu de monde pour tous les projets urgents que nous avons à faire, lorsque nous entendons des nouvelles de pratiquants abandonnant leur cultivation, ou bien lorsque nous rencontrons de nouveaux obstacles dans nos projets de clarification de la vérité qui n'ont aucun sens à un niveau superficiel, il est facile de tomber dans des périodes de lassitude, d'incertitude et de découragement. J'ai eu ces sentiments à différents degrés et peut-être que certains d'entre vous aussi. Tout ceci fait partie de la cultivation et lorsque nous expérimentons ces déprimes, je pense que c'est parce que nous avons encore un côté humain en nous qu'il nous reste à cultiver.

Bien sûr, notre cultivation pratique prend la forme de cultiver au sein de la société humaine ordinaire. Et c'est précisément parce que nous vivons dans la société ordinaire que nous avons non seulement un environnement dans lequel nous améliorons notre xinxing, mais que nous pouvons accomplir notre mission de sauver les êtres. Les deux vont de pair. Et nous sommes dans un processus de changer de l'humain à la divinité. Ainsi, nous avons à la fois des pensées humaines et divines.

Dans "Enseignement de la Loi à San Francisco, 2005" Maître dit: "Lorsque le coeur humain est mis à l'épreuve, sa compréhension des conceptions humaines et divines et la manière dont elles se heurtent vont faire apparaître l'état suivant chez le pratiquant: Si la pensée humaine prend le dessus, la personne se tournera vers l'humain; si la pensée divine et la pensée droite de l'homme prennent le dessus, il avancera vers le divin."

Dans la même conférence, Maître dit également: "Vous êtes en train de parcourir maintenant la dernière étape vers la plénitude parfaite." Ma compréhension de ces mots est que nos pensées droites et notre pensée divine devraient atteindre le plus haut niveau à partir de maintenant. Nous devrions être capable de différencier la pensée humaine de la pensée divine et ne pas rester dans l'obscurité sur cette question de toute première importance.

Les êtres humains ont des pensées humaines et les divinités ont des pensées divines. Cela a toujours signifié quelque chose pour moi, mais dans le même temps cela a aussi représenté un défi. Qu'est-ce qui différencie les deux sortes de pensées? Comment puis-je savoir si je pense comme un humain ou comme une divinité? Il n'y a certainement aucune formule magique à suivre, pas plus qu'il n'y a de modèles à imiter. Certaines de mes pensées sont très humaines et par là-même faciles à identifier. Certaines autres se situent à la frontière, et peut-être la franchissent, pour aller dans le règne de la pensée divine. Cependant, il y a un grand nombre de pensées qui me traversent et qui ne sont pas faciles à évaluer, tout du moins pas en surface.

Néanmoins, toutes mes pensées humaines, même mes "bonnes" pensées humaines, prennent leurs racines dans une seule chose, l'égoïsme. Si ce à quoi je pense remue des choses dans ma conscience, même si c'est léger, lorsque je m'arrête, que je fais un pas en arrière et regarde en moi-même, je trouverai inévitablement sa racine égoïste. Peut-être ai-je eu peur d'entreprendre quelque chose que je considère comme étant désagréable. Peut-être suis-je réellement entrain d'essayer de me mettre en avant, ou de me vanter un peu. Peut-être qu'une de mes notions préférée est mise au défi ou que je suis réticent à abandonner une opinion que j'ai formée à propos de quelqu'un. Quelque fois je me retrouve à rêver en plein jour. Toutes ces activités mentales ont leur racine dans l'égoïsme, une caractéristique très humaine.

Peut-être qu'une récente expérience illustrera mieux ce que j'essaye de dire. Le Département de l’Information de New Tang Dynasty TV a tenu une conférence de partage d'expériences impromptue il y a deux mois de cela. Avec moins de deux semaines de notification, environ deux douzaines de rapports de partage d'expérience ont été écrits et l'atmosphère était chargée d'une énergie merveilleuse et positive. Alors que j'écoutais les pratiquants partager leurs expériences et que je regardais alentour les nombreux visages familiers, j’ai pensé que ces pratiquants étaient venus de très loin et comment le département des informations de NTDTV avait rapidement grandi en si peu de temps. Cette pensée en surface tournait autour de choses techniques telles que l'amélioration dans les techniques d'édition et de reportage d'information. J'ai été entraîné par cette pensée et j'ai éprouvé un peu de satisfaction à l’idée que je faisais partie d'une si formidable équipe.

Après dîner, nous nous sommes insérés dans un groupe d'informations anglais et un groupe d'informations chinois dans des pièces adjacentes afin de partager davantage et mettre en place des futurs projets. Au cours de la réunion anglaise, une des éditrices a tranquillement partagé sa compréhension que le rôle le plus important de notre équipe d'informations anglaise était d'attirer l'attention du public occidental sur Xin Tang Ren – que nous devrions mettre les projecteurs – sur eux, pour ainsi dire et rendre plus aisé leur travail de rapporter la vérité aux chinois. J'étais soufflée Tous ses mots étaient si clairs et puissants, remplis de compassion, sans aucune trace d'égoïsme. C'était un tel contraste avec la façon dont j'avais réfléchi à la question durant toute la journée. J'avais honte de moi-même à ce moment-là. Mais j'ai été si reconnaissant de voir ma pensée humaine exposée aussi rapidement et avec autant de compassion.


La pensée humaine possède des racines égoïstes, c’est certain. Il y a aussi un signe caractéristique de la pensée humaine que j'ai remarqué en moi. Lorsque je rencontre une épreuve, si je ne pense pas avec droiture et altruisme, je réalise que je suis conscient de moi-même. Par là, je veux dire que je pense alors plus à l'épreuve que ne fais face à la situation. Lorsque je regarde directement l'épreuve et que je vois l'insuffisance qui doit être éliminée, alors il n'y a aucune place pour la perturbation. Je fais juste ce qui doit être fait. C’est une partie de ce que signifie pour moi se fondre à la Loi. Que nous ayons peur, que nous hésitions, que nous attendions que l'épreuve soit enlevée par le Maître ou que nous la traitions uniquement avec les pensées droites, alors je pense que nous manquons l'opportunité de faire une nouvelle avancée vers la divinité.

Cela a été mon expérience que cultiver un coeur de bienveillance et de compassion crée une fondation fertile pour penser davantage comme une divinité et moins comme un humain. J'ai découvert que maintenir un cœur de compassion et de bienveillance, comme Maître nous l'a enseigné dans la conférence 4 du Zhuan Falun, est une très bonne chose à faire. Pourquoi? Parce que lorsque nous pensons sincèrement à autrui, l'attention n'est pas portée sur "moi" mais sur l'autre personne. Ceci s'applique de la même façon lorsque nous travaillons sur un projet avec d'autres pratiquants. Si je prends en compte la façon dont le projet sera affecté par ce que je pense, dit, ou fait, encore une fois l'attention n'est pas portée sur "moi" mais sur le succès de quelque chose de beaucoup plus grand et en dehors du règne strictement humain. N'est-ce pas la clef pour devenir un Seul Corps altruiste?

C'est un défi constant pour moi et bien que je sache avoir fait des progrès, je perds souvent de vue le phénomène de notre cultivation que Maître a exposé en détail dans sa dernière conférence, "Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à la Capitale des Etats-Unis":
"Donc, sans cesse il y a des parties réussies par la cultivation, sans cesse elles sont séparées, la partie qui n'a pas encore réussi la cultivation continue à cultiver, cultiver jusqu'à ce qu'à la fin il ne reste plus rien et que tout a été cultivé avec succès. Voilà le chemin de cultivation et pratique que vous devez prendre."

Parce que la partie divine qui cultive est immédiatement "séparée par d'immenses espaces dimensionnels et temporels" ("Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à la Capitale des Etats-Unis"), nous trouvons que nous n'avons pas nous-mêmes beaucoup changé sur ce plan humain. Le sentiment d'avoir traversé avec succès une épreuve de xinxing dure aussi longtemps que le scintillement lumineux et fugace d’une luciole. Mais il ne faut pas se sentir découragé, parce que nous savons ce qui se passe.

Nous ne sommes pas des lucioles mais de véritables divinités en devenir. Nous rayonnons de la lumière de Bouddha qui illumine toute chose et rectifie toute chose anormale autour de nous. En nous appliquant diligemment et en étudiant constamment la Loi, nous avons le meilleur système possible de navigation tout au long de notre chemin de cultivation. Réfléchissons davantage encore comme des êtres éveillés et moins comme des êtres humains car l'allure de la rectification de la Loi s'accélère. Cette période va s'achever en un clin d'œil.


Comme ce sera merveilleux!

Traduit de l'anglais :
http://www.pureinsight.org/pi/index.php?news=4312

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.