Une adolescente en Chine : ‘’Ecouter le Maître et être une véritable disciple de Dafa’’

Ma mère et moi avons cultivé pendant plusieurs années. Je ne comprends pas vraiment ma mère ; je sais seulement que la pratique est très importante pour elle, et elle dit que sans Dafa, sa vie n’a aucune signification.

J’avais 11 ans lorsque j’ai commencé à pratiquer. Je savais que je devais être une bonne enfant. Une fois, j’ai ramassé un billet d’un yuan et je l’ai rendu à l’enfant qui l’avait perdu, et il fut très reconnaissant. Lorsque j’attrapais beaucoup de poissons au filet, je les remettais dans l’étang. J’aimais bien jouer et ne suis allée au point de pratique qu’une seule fois, mais je me rappelle encore clairement la pratiquante qui m’a enseigné les exercices.

Je n’ai pas lu ‘’Zhuan Falun’’ et à cause de ma compréhension superficielle des principes de la Loi, je croyais les mensonges montrés à la TV et dits par mes professeurs. J’étais si effrayée. Mon frère a jeté beaucoup de livres de Dafa. Mes sentiments de remords sont encore très forts, et au plus profond de mon cœur, je ne peux me pardonner d’avoir laissé cela se produire. Si cela survenait maintenant, je prendrais les livres et les cacherais ; mais à cette époque, j’ai feint de ne pas savoir ce qui se passait.

Plus tard, j’ai commencé à étudier la Loi et à faire les exercices. Je sentais que Dafa était si bon, et était en effet ce que cherchais. J’ai suivi diligemment les principes : Authenticité, Compassion et Tolérance, et j’ai clarifié les faits à mes camarades de classe et à mes bons amis. A l’école, la bicyclette de l’une des élèves était cassée, je l’ai aidé à ramener la bicyclette chez elle. Nous sommes tombés sur quelqu’un qui pouvait réparer le vélo, j’ai dépensé un yuan pour faire réparer le vélo de la fille, et elle est rentrée joyeusement en vélo chez elle. Après son départ, je suis rentrée chez moi en courant.

Cependant, je n’appliquais pas suffisamment bien les principes: Je ne prêtais pas attention durant les classes, je copiais les devoirs de mes camarades de classe, et j’ai même menti lorsque je ne faisais pas mes devoirs à la maison. Pour ces raisons, mes notes n’étaient pas bonnes. Les conflits s’accumulaient entre mes camarades et moi. Les autres élèves avaient une mauvaise impression de moi : Je me sentais inférieure, fainéante, stupide et avais peur de m’appliquer. Je ne m’aimais pas. Non seulement, j’apportais beaucoup de malheurs à moi-même mais aussi à ma famille. J’étais aussi très têtue et souffrais du sentiment d’infériorité. Mon cœur était plein de remords de l’échec, et la forte pression de mes attachements m’a enfoncée de plus en plus profondément, comme si j’étais enfermée dans une petite pièce noire. Je continuais à trébucher sur mon chemin de pratique, et me sentais misérable.

Maître m’a toujours aidée à m’éveiller, et m’a sauvée à plusieurs reprises. Mon troisième œil est ouvert, mais je me sentais fatiguée et déprimée tout le temps. Je ne pouvais dormir la nuit, et les démons m’effrayaient. J’ai vu le corps transparent du Parti communiste chinois et les autres mains noires. Lorsqu’ils s’entassaient au-dessus de moi, je ne pouvais pas respirer du tout. Beaucoup des mains noires étaient aspirées dans mon corps, et le Falun les a vaporisé. Tout ceci consumait beaucoup mon énergie, et je comptais sur l’émission des pensées droites, l’étude de la Loi et les exercices, et sur l’aide du Maître pour survivre jour après jour.

Un jour, je dormais et ma mère me demanda de me lever pour faire les exercices. Je ne me levais pas de mon lit et ne fis pas les exercices. Dans un état semi-conscient, j’ai vu Maître venir avec un dragon et ce dernier me marcha dessus pour me faire me lever. J’ai ouvert les yeux et j’ai vu Maître avec des cheveux gris. Maître a dit : ‘’ J’ai chassé tous les trucs mauvais et je t’ai couvert d’un champ protecteur. Maintenant, tu dois être droite, mais pourquoi ne te lèves-tu pas pour faire les exercices lorsque ta mère t’appelle? Alors Maître m’a enseigné comment faire les exercices. Je ne les faisais pas bien , et Maître a du me montrer à plusieurs reprises comment tenir la roue au-dessus de ma tête et m’a dit qu’il voulait sauver tous les êtres sensibles. Je savais que j’avais fait beaucoup de choses mauvaises et j’ai pleuré ; Maître m’a demandé : ‘’Pourquoi pleures-tu ?’’ Maître est parti après un court moment, et j’ai décidé, dés lors que je corrigerais toutes mes erreurs.

Jusqu’à maintenant, j’ai été distancée à cause de mes attachements. Une fois, j’ai rêvé d’un dragon me portant jusqu’à un château enchanté construit par les forces anciennes. Je fus, de nouveau sauvée par Maître.

Dans mon cœur, je veux sincèrement être bonne, sauver les êtres sensibles, être une véritable disciple de Dafa. Dans mon rêve, j’étais entourée par les forces anciennes, et étais trop faible pour me battre. Je me suis battue une fois et j’ai été vaincue, les démons riaient de moi et voulaient me tuer. Je voulais les détruire, mais ils ont dit que je n’en avais pas la capacité. J’ai alors demandé à Maître de me sauver, et Maître l’a fait, comme toujours.

Je sais en moi que Maître est mon parent et que tout dans cette dimension est une illusion. Ainsi, pour les forces anciennes, je sais que je dois les éliminer, et qu’elles ne sont pas qualifiées pour me persécuter. Je crois que je peux être désintéressée, considérer d’abord autrui, et sauver les etres sensibles pour mon paradis. Je dois sauver ma mère et les autres pratiquants.

Ma mère a été illégalement condamnée à deux ans dans un camp de travaux forcés pour femmes, de l’agglomération de Jinan. Il y a là, beaucoup de pratiquantes, et les instructeurs et les directeurs sont des membres cruels du PCC. Ils ne me laisseraient pas rendre visite à ma mère, ainsi, j’émettais des pensées droites toute la journée, et demandais à Maître de me renforcer. Je crois que ma mère reviendra à la maison.

J’ai rêvé, une fois, d’une jeune enfant stupéfiante, et elle m’a demandé : ‘’ Commencer à pratiquer à 13 ans, n’est ce pas un petit peu trop tard ?’’ Je ne lui ai pas répondu et elle m’a lu un poème. Après m’être réveillée, tout ce dont je me rappelais était une phrase : Avance plus diligemment, et ne te relâche pas.

Je veux me rendre seule à Jinan et rendre visite à ma mère, et je sais que je peux le faire. Je n’irai pas à l’école jusqu’au retour de ma mère. Maintenant, j’étudie la Loi, je fais les exercices, et je regarde en moi. Je ne vais plus chez ma grand-mère, et je cuisine par moi-même. J’ai acheté beaucoup d’enveloppes et y ai mis dedans le matériel de clarification. Chaque jour, je distribue les matériaux de clarification et je valide Dafa dans le but de rattraper la perte suite à l’arrestation de ma mère. Quelquefois, j’écris même mes propres prospectus de clarification. Je crois que je peux bien faire dans la validation de Dafa.

Chacun dans ma famille semble être égoïste, et chacun a besoin d’argent. Mon frère veut acheter une maison de 480,000 yuans et se marier ; mon père a donné à mon frère tout son argent et n’a pas donné un penny pour ma mère. Il ne va pas non plus rendre visite à ma mère. Je dois y aller et rendre visite à ma mère, et je sais que je peux le faire.

Le souhait de ma mère est de valider Dafa, et je devrais clarifier les faits aux gens.

Ma mére m’a laissé sa pension mensuelle et quelque autre argent. Je peux faire beaucoup de choses, parce que je suis à la maison toute la journée. Seul Maître peut sauver ma mère, même si je veux aussi le faire. Nous ne pouvons demander à personne, mais nous pouvons demander au Maître et croire en Lui. Durant cette période, nous sommes ici pour obtenir la Loi et valider la Loi.

Un jour, j’ai dit à Maître que je sauvegarderai toujours Dafa; après avoir fait les exercices, j’ai vu un énorme Falun tournant. Alors que l’énergie m’entourait, j’ai senti que mon corps changeait et j’ai réalisé combien sont absurdes les notions et les recherches. Je dois bien faire deux choses : sauver les êtres sensibles et effectuer ma mission. Je marche sur un chemin droit et étroit, et mon cœur doit être droit ; si je ne prête pas attention, je pourrais chuter et tout ruiner.

Une fois, j’ai vu quelques étudiantes qui écrivaient des mots calomnieux partout, y compris dans les toilettes. J’étais très en colère et j’ai utilisé un chiffon pour effacer chaque mot. Ces filles étaient si profondément empoisonnées. Elles écrivaient et je nettoyais. Je les surveillais jour après jour. Partout où elles écrivaient leurs mots, je les effaçais.

Une fois, j’ai dit aux filles: ‘’Les histoires à la TV sont fausses, et ma tante pratique aussi Falun Gong. S’il vous plait, ne croyez pas ce qu’il y a à la TV.’’ Elles sont parties et n’ont plus écrit de mots calomnieux sur les murs. Peut-être que mes pensées droites les ont restreintes ; Les pensées droites sont très importantes.

S’il vous plait, veuillez me corriger si ma compréhension n’est pas correcte.

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/11/22/142975.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.