Offrir le salut aux gens est aussi urgent qu'éteindre les incendies

Clarifier la vérité et convaincre les gens de déclarer leur démission dans toutes les circonstances
 

Beaucoup de gens en Chine ne connaissent pas la vérité sur le Falun Gong à cause de l'impact à long terme que le PCC a eu sur l'esprit des gens, les trompant et leur empoisonnant l'esprit. Ils continuent à mal agir par ignorance. Le spectre du communisme les entraîne en bas. En ce moment critique, le Maître nous a sans cesse répété d'essayer de notre mieux d'offrir le salut aux gens, en particulier aux Chinois. Clarifier la vérité, bien faire les trois choses et sauver les êtres sont les responsabilités sacrées des disciples de Dafa pendant la période de rectification de la Loi. Offrir le salut aux gens est aussi urgent qu'éteindre les incendies. C'est vraiment d'une urgence extrême.

Quand je convaincs quelqu'un de démissionner du PCC et des organisations affiliées, je n'ai pas de traitement préférentiel par rapport à qui il est ou dans quel environnement il se trouve. Tous ceux que j'ai rencontrés ont une affinité prédestinée avec Dafa, alors je dois leur clarifier la vérité et essayer de les convaincre de retirer leur adhésion des organisations affiliées au PCC.

Quand je clarifie la vérité et que je convaincs quelqu'un de démissionner, je ne recherche pas à agir de façon grandiose ou remarquable, mais à persévérer dans mes efforts. Que ce soit des étudiants, des paysans, des ouvriers, des policiers ou des fonctionnaires, je leur clarifie toujours patiemment la vérité jusqu'à ce qu'ils comprennent et qu'ils soient d'accord de démissionner. Il est relativement facile de convaincre les gens vivant à la campagne de démissionner du PCC, car en général ils croient davantage dans les dieux que ceux qui vivent en ville.

Convaincre les gens de démissionner n'est cependant pas le but. Le but est qu'ils sachent la vérité, qu'ils comprennent que Falun Dafa est bon et qu'ils s'assimilent à « Authenticité-Bienveillance-Tolérance », pour qu'ils puissent être sauvés. Je porte toujours des documents clarifiant la vérité sur moi, chaque jour, que j'aille dans les villages ou que je rende visite à des parents ou des amis. J'utilise chaque occasion pour clarifier la vérité et convaincre les gens de démissionner.

Une fois, alors que je suis retourné dans ma ville d'origine, j'ai rencontré un groupe d'élèves de l'école primaire sur la route. Je les ai salués et leur ai demandé : « Avez-vous entendu parler du Falun Gong ? » La plupart d'entre eux ont dit qu'ils n'avaient pas entendu parler du Falun Gong. Je leur ai alors dit que le Falun Gong enseigne aux gens à être bons et demande de suivre Authenticité-Bienveillance-Tolérance pour être de bonnes personnes. Je leur ai également dit la vérité sur la mise en scène de l'auto-immolation. Pour finir, j'ai pris des documents clarifiant la vérité et leur ai donné à lire. Tous les enfants étaient contents d'accepter les documents. Enfin je leur ai répété plusieurs fois de donner à lire ces documents aux membres de leurs familles et leur ai dit que s'ils le faisaient, leurs familles seraient récompensées dans le futur.

Un jour, vers midi, j'ai vu une femme irrigant ses cultures. J'ai marché vers elle et lui ai dit poliment : « J'aimerais vous parler de quelque chose. » Mon arrivée soudaine ne l'a pas surprise. Elle m'a dit tranquillement : « Qu'y a-t-il ? » Je lui ai alors raconté pourquoi le Ciel allait détruire le PCC et pourquoi les gens devaient démissionner du PCC pour se sauver eux-mêmes. Je lui ai dit que le Parti pervers avait massacré 80 millions de Chinois dans ses divers mouvements politiques, ce qui avait rendu les dieux furieux. Elle a écouté attentivement et a dit qu'elle allait convaincre sa famille de démissionner du Parti et des organisations affiliées.

Juste avant le Nouvel An chinois 2006, le chef d'unité à mon travail a reçu un ordre de ses supérieurs, il a dit qu'il voulait venir chez moi pour me « voir ». (En fait, il voulait avoir un contrôle sur moi, ce qui revenait à me harceler.) J'ai compris qu'il venait chez moi pour apprendre la vérité, car il était peut-être parmi ceux à qui le salut était offert. Après qu'il se soit assis, j'ai commencé à lui clarifier la vérité. Je pensais que je devais vraiment lui faire comprendre la différence entre le bien et le mal, entre ce qui est compatissant et ce qui est pervers, et pourquoi les gens doivent démissionner du Parti. Je lui ai expliqué pourquoi c'était mieux de le faire rapidement plutôt que plus tard. Avant de partir, je lui ai mis une copie des Neuf commentaires sur le parti communiste dans le panier de son vélo. Depuis lors, aucune autre personne de mon lieu de travail n'est venue me voir.

Traduit en Suisse le 29 octobre 2006

Version anglaise disponible à :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/10/20/79135.html

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/10/11/139850.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.