Utiliser la douceur contre la fermeté

Une pratiquante de Falun Dafa qui a commencé la pratique seulement trois mois plus tôt, m’a raconté son histoire de cultivation. Cela m’a réellement touché. Je l’écris ici pour en encourager d' autres.

La pratiquante Xiaorui était l’une de mes camarades de classe à l’école élémentaire et au collège. Nous étions bonnes amies. Avant 1999, je lui ai offert le précieux livre Zhuan Falun. Elle pensait que Dafa était très bon. Bien qu’à ce moment, elle ne se soit pas engagée sur le chemin de la cultivation, sa mère l’a fait.

Le mariage de Xiaorui n’était pas harmonieux. Le couple se disputait souvent, allant presque jusqu'au divorce. Après quelques années de ce mariage malheureux, elle est devenue lasse, à la fois physiquement et mentalement. Durant l’été 2006, elle a amené son enfant au domicile de sa mère. Il se trouvait que j’étais chez moi aussi pour les vacances d’été. Nous avons eu la chance d’être ensemble et de parler de Dafa. Cette fois, elle marchait sur le chemin de la cultivation avec détermination, participait au groupe d’étude, et allait avec les autres pratiquants clarifier les faits, et distribuer des matériaux expliquant les faits.

Le plus grand problème auquel elle a été confrontée, était la façon de gérer son mariage malheureux. Après une période de temps d’étude de la Loi, les compagnons pratiquants se sont focalisés sur les enseignements de Maître concernant la question du mariage. Ils en ont discuté avec elle et elle a réalisé que c’était un problème auquel elle devait faire face plutôt que de l’éviter, et qu’elle devait faire de son mieux pour harmoniser la famille.

Après être restée au domicile de sa mère durant moins d’un mois, son mari est venu la récupérer et ils sont rentrés chez eux. Elle a fait une demande à son mari : Il devait la laisser étudier la Loi et pratiquer la cultivation.

Son mari avait été gravement empoisonné par le malfaisant Parti communiste . Ile ne voulait même pas jeter un coup d’œil aux matériaux de clarification des faits et a même dit à son enfant des choses telles que : ‘’Parce que ta mère pratique les exercices, elle te tuera.’’

Son mari en faisant de gros efforts a fini par accepter sa requête alors qu’ils n'étaient pas encore rentrés chez eux, mais regretta sitôt chez eux. Elle lui a encore dit fermement : ‘’Tant que je vivrai, je pratiquerai. Même si tu me mets un couteau sous la gorge, je continuerai à pratiquer. Tout le reste dépend de toi.’’

Son mari s'est tû et n'a plus dit un mot. Xiaorui a réalisé qu’elle devait bien faire. Auparavant, elle aimait rester au lit tard et ne se levait qu’une fois que son mari avait préparé le petit déjeuner. Maintenant, elle se levait à 4 h 30, pratiquait les exercices debout, préparait le petit déjeuner, et attendait que son mari se lève. Son mari disait : ‘’Si tu ne pratiques pas les exercices, je te préparerai encore un repas tous les jours. Tu n’as pas besoin de cuisiner.’’ Xiaorui n’était pas persuadée. Elle voyait l’expression dans les yeux de son mari comme celle d’un ennemi.

Une autre fois, alors qu’elle pratiquait la méditation assise, son mari lui a dit qu’elle n’avait aucune pudeur. Xiaorui n’a pas dit un mot, a seulement regardé fixement son visage et émis de fortes pensées droites. Après un moment, son mari a dit que la façon dont elle l’avait fixé l’avait effrayé.

En une autre occasion, quatre caractères sont apparus clairement dans l’esprit de Xiaorui: ‘’Utilise la douceur face à la fermeté.’’ Xiaorui a dit que c’était Maître qui lui donnait un indice. Elle était excitée et pensa : ‘’Je dois bien faire et ne pas décevoir le Maître.’’

Xiaorui était auparavant introvertie, étroite d’esprit et facilement bouleversée. Elle était déjà bouleversée avant que son mari s'emporte. Maintenant, il pouvait lui crier dessus, elle arrivait à sourire et montrer beaucoup de considération pour son mari. Chez elle, son environnement s’est beaucoup amélioré. Elle a élevé très rapidement son niveau.

Dés que Xiaorui a découvert qu’il y avait peu de pratiquants dans sa région et qu’il était difficile de faire connâitre la vérité de Dafa aux gens, elle nous a demandé de l’aider à bien clarifier les faits dans sa région.

Nous sommes extrêmement heureux, maintenant que Xiaorui a avancé sur son chemin de pratique, des êtres plus nombreux se verront offrir le salut.

7 octobre 2006

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/10/8/139664.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.