Mon expérience en étudiant “Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à la Capitale des Etats-Unis”

Il y a quelque jours de cela, j’ai lu sur le site de Minghui/Clearwisdom un article écrit par un pratiquant qui parlait de l’environnement de pratique dans une certaine ville, spécifiquement l’attitude d’indifférence qu’ont les pratiquants s’agissant de secourir leurs compagnons de pratique, ainsi que leur manque du sens de l’unité. Il s’est trouvé qu’un pratiquant « A » était de cette région et de fait était au courant de la situation. Selon ses dires, c’était vraiment comme le ²disait l’article. Nous avons échangé sur la question et avons réfléchi sur la manière de résoudre ce problème. J’ai encouragé le pratiquant « A » à agir et lui ai également dit ce que j’en pensais. Le pratiquant « A » pensait comme moi, donc il est allé dans cette ville pour échanger et partager ses pensées avec les pratiquants sur place.

Quelques jours plus tard, le pratiquant « A » est revenu très découragé car les pratiquants de cette ville n’ont pas adhéré à ses recommandations et ils l’ont même pas mal critiqué. Après l’avoir écouté, j’ai ressenti que quelque chose n’était pas juste. Comment se pouvait-il qu’ils soient si ignorants? Comment ne pouvaient-ils pas reconnaître leurs nombreuses lacunes ? Pourquoi ne regardaient-ils pas en eux-mêmes après que leurs lacunes leurs aient été pointées par d’autres ? Je me suis donc senti responsable, j’ai ainsi trouvé une autre pratiquante, « B », qui connaissait également le pratiquant « A ». Elle avait gardé contact avec les pratiquants de cette région donc je lui ai demandé de leur parler afin de réduire les incompréhensions. J’ai émis des pensées droites pour éliminer les facteurs de séparations entre eux, en espérant qu’ils puissent former un corps uni aussi vite que possible. Malgré cela, le problème persistait et toutes les personnes qui essayaient d’arranger les choses étaient repoussées. Je me suis calmé et finalement, j’ai commencé à réfléchir au problème. J’ai senti que quelque chose n’allait pas en moi-même ; Je n’avais pas vraiment compris la situation réelle, alors que j’avais déjà demandé à mes compagnons de pratique d’arranger les choses en fonction de mes propres perceptions. Mes efforts pour faire bouger les choses à tout prix y étaient certainement pour quelque chose.

Le jour suivant, j’ai reçu l’" Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à la Capitale des Etats-Unis" par le Maître . Après avoir étudié encore et encore la Conférence, j’ai subitement réalisé qu’il y avait là un problème auquel beaucoup de pratiquants, y compris moi-même, nous ne nous étions pas éveillés depuis longtemps. A savoir que quand un problème survient, nous avons tendance à nous enliser en insistant sur des questions faisant partie du problème en essayant de résoudre la spécificité du problème en surface. Nous nous enlisions en essayant de dire aux autres comment résoudre leur propre problème. Nous essayions de la résoudre en aidant les autres à élever leur niveau de conscience.


Fondamentalement, nous tentions de résoudre les problèmes, mais nous ne cherchions pas à travers ces problèmes à résoudre nos propres problèmes ou à cultiver nos cœurs, même si de temps en temps nous regardions en nous-mêmes, lors de l’apparition un problème. Bien sûr, nous nous cultivions, mais assez souvent, nous ignorions nos propres problèmes. Plutôt, nous continuions à creuser pour trouver les omissions des autres, et seulement après nous nous souvenions que nous devons regarder en nous-mêmes. Pire, nous ne pouvions même ne pas trouver le temps de commencer à regarder en nous-mêmes.

J’ai compris que nous ne devions pas prétendre savoir comment regarder en nous-mêmes simplement parce que nous l’avons déjà fait auparavant. Nous ne devrions pas permettre que cela fasse naître en nous un sentiment d’autosatisfaction dans notre cultivation. Parce que notre partie qui a été cultivée à déjà été séparée, ce qui reste est le côté humain qui doit être cultivé. Souvent, nous oublions de regarder en nous-mêmes.

Dans "Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à la Capitale des Etats-Unis", Maître nous dit :

    " La cultivation et pratique, c’est se cultiver soi-même. Quelle que soit la situation qui apparaît, vous devez réfléchir sur vous-mêmes ».

    " pour un disciple de Dafa, lorsque vous faites quelque chose et que vous rencontrez des difficultés nécessitant une réflexion, vous devez chercher de votre côté et vous adapter à la situation de l'environnement dont ont besoin les disciples de Dafa et la rectification de la loi. Lorsqu’un problème surgit, c’est vous-même qui êtes en désaccord avec le principe de la Loi. Cherchez où réside le problème, lâchez prise de cette force qui est en désaccord et mettez les choses en ordre. Lorsque vous rencontrez un problème, la meilleure façon de faire c'est de ne pas foncer, de ne pas vous ruer en avant et de ne pas vous précipiter pour courir après la solution. Laissez reposer votre cœur, reculez d'un pas et vous allez résoudre le problème. (Applaudissements) Si, dès qu’il y un problème, vous voulez savoir lequel des deux a raison, toi ou moi, de qui vient le problème, ça c'est à cause de toi, ça c'est à cause de lui, et comment j'ai fait moi… en apparence il semble que vous essayez de résoudre le problème, en réalité, pas du tout ; en apparence, cela semble tout à fait rationnel, en réalité ça ne l'est pas du tout. Vous n'avez pas fait un pas en arrière et laissé votre coeur tranquille pour réfléchir au problème. C'est seulement après qu'on se soit retiré du conflit le coeur calme et tranquille pour y réfléchir, qu'on peut vraiment le résoudre."

Les problèmes, dont faisait état cet article, ne semblaient avoir aucun lien direct avec moi et vice-versa. Alors que maintenant, ils me semblent qu’ils me concernent de plus en plus. Quand bien même mes intentions étaient bonnes, mes propres pensées allaient à l’encontre de la Loi et je n’avais pas regardé en moi-même. J’essayais encore de foncer, d’aller contre le conflit ce qui avait eu pour résultat de l’intensifier, le compliquant encore plus.

Après avoir étudié la Loi, j’ai eu une plus profonde compréhension de pourquoi nous devons toujours regarder en nous. La nature fondamentale de la cultivation est que nous devons élever chacun notre niveau. Elever notre propre niveau est la première priorité et quoi que nous rencontrons cela a été arrangé pour que nous nous élevions. Par conséquent, nous devons plus que jamais vraiment regarder en nous-mêmes. Ceci est ce que chaque pratiquant doit clairement comprendre – pour comprendre ce qu’est la cultivation et comment c’est compté comme cultivation. Nous devons comprendre comment être responsable envers notre propre cultivation. Nous sommes dans la Loi en regardant en nous-mêmes quand nous sommes face à un problème. Si nous persistons à nous opposer aux autres, alors, en fait, nous nous entêtons dans nos propres attachements. Bien que j’essayais de résoudre le problème, j’étais en train de creuser dans une corne de buffle. Si nous pouvons tous reculer d’un pas et laisser tomber nos attachements, nous pourrons en fait élargir notre vision, étendre nos capacités, augmenter notre sagesse et élever notre point de vue. Ceci est le plus solide et le plus vrai – l’état inné d’un vrai pratiquant. C’est aussi ce que Maître attend de nous. Dans cet état c’est vraiment « devant les contradictions, avec un pas de recul, on trouve l’immensité des cieux et de la mer ». Tous les problèmes peuvent être résolus parce que vous avez élevé votre niveau. Vous n’êtes plus dans le problème et vous vous êtes harmonisé avec les caractéristiques de l’univers. Vous êtes renforcés par des facteurs droits. Une fois que le niveau de votre xinxing s’est élevé, vous avez un pouvoir illimité sur toutes les affaires en deçà de votre niveau.

S’il vous plait veuillez signalez toutes insuffisances dans ma compréhension.


Date de l'article original: 3/9/2006

Version Chinoise disponible :
http://minghui.org/mh/articles/2006/8/4/134655.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.