Mme Xue Shanghua est arrêtée et détenue au Camp de Travail Forcé de Masanjia alors que sa fille scolarisée est laissée toute seule à la maison

Le 23 juillet 2006, Wang Ke, un policier du commissariat de police de Qinggong dans le District de Tiexi de la ville de Shenyang, Province de Liaoning, a dirigé l'arrestation de la pratiquante de Falun Dafa, Mme Xue Shanghua. Dans la nuit du 24 juillet 2006, ils l'ont emmenée au tristement célèbre camp de travaux forcés de Masanjia, où elle a été torturée. Sa fille, une écolière, a été laissée seule à la maison sans personne pour s'occuper d'elle.

Le mari de Mme Xue a également été emprisonné pendant quatre ans pour sa pratique de Falun Gong. Il est actuellement détenu à la Prison de Nanhuayuan dans la ville de Fushun. Leur fille vie a constamment peur parce que ses deux parents sont emprisonnés.

Avant de pratiquer le Falun Gong, Mme Xue souffrait d'une maladie de coeur et faisait de l'hypertension. Ses maladies ont disparues après qu'elle ait commencé à pratiquer. Parce qu'elle n'a pas voulu abandonner sa croyance dans Falun Gong elle a été condamnée en 2004 à trois ans de travail forcé. Elle a été détenue au camp de travaux forcés de Longshan dans la ville de Shenyang. Ses maladies sont revenues et elle a été libérée sous caution pour traitement médical. Elle est actuellement de nouveau torturée.

Le 27 juillet 2006, préoccupée par l'état de santé de sa mère, la fille de Mme Xue a mis ses études de côté et s'est rendue au camp de travaux forcés de Masanjia accompagnée de sa famille et de ses amis pour la voir. A son arrivée, elle a demandé encore et encore à voir sa mère. Finalement, la gardienne Wang, qui était la cheftaine de la troisième division, est arrivée et a pointé directement son doigt sur la fille de Mme Xue et sur sa famille. Elle a dit avec rudesse: "Quelle est la relation entre vous et Mme Xue? Que pensez-vous du Falun Gong?" Lorsque tout le monde a répondu: "Falun Dafa est bon", elle est partie immédiatement.

Ironiquement, un écriteau sur la fenêtre derrière elle disait: "Appliquer la loi poliment; service chaleureux".

La fille de Mme Xue et ses proches se sont ensuite rendus dans le bureau du directeur du camp de travail. Ils ont demandé aux gardiens de relâcher Mme Xue car elle n'était pas coupable. Les gardiens lui ont dit que la police "agissait en accord avec les lois" et qu'ils ne pouvaient pas la relâcher. La constitution déclare qu'une "personne possède la liberté de croyance". Cependant, le régime de Jiang et le PCC ont désobéi de manière flagrante à la constitution. Ils utilisent le pouvoir à leurs propres fins au lieu de maintenir la loi pour le bien public. La politique envers les pratiquants de Falun Gong consiste à "ruiner leurs réputations, les ruiner financièrement et les détruire physiquement". Voilà la "loi" qu'ils appliquent.

Date de l’article original: 25/8/2006

traduit de l’anglais de : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/25/77281.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.