Des voix justes du monde entier s'élevent en soutien au Falun Gong

La persécution des pratiquants de Falun Gong par le régime communiste chinois a été menée depuis plus de six ans maintenant, et les énormes souffrances des pratiquants ainsi que les pertes qu'ils ont endurées ont partout attiré l'attention des personnes au bon coeur. La brutalité de la persécution a choqué le public; les gens commencent à comprendre la vraie nature du régime communiste chinois. Le Groupe de Travail des Droits de l'Homme du Falun Gong (FGHRWG) a documenté des cas de persécution de pratiquants de Falun Gong et les a compilé dans des livres que les gens peuvent lire. Ce qui suit est une liste de commentaires que le FGHRWG a reçu de ses lecteurs. Nous espérons que ceux qui soutiennent encore la brutale persécution du parti communiste chinois en Chine écouteront ces voix justes qui viennent d'outremer.

Condamner le viol dans la province de Hebei:

"Je suis véritablement horrifié de voir la profondeur de la perversion et de la barbarie qu'un être humain peut exercer sur un autre, mais je suis encore plus consterné lorsque ces actions sont autorisées par une nation. Les droits humains doivent être respectés par tous, partout où se perpétue la race humaine. Des sanctions doivent être prises contre la Chine et on ne devrait absolument pas leur permettre d'accueillir les Jeux Olympiques. Impliquez-vous s'il vous plaît, écrivez des lettres et souvenez-vous de l'histoire et du courage de cette femme dans vos prières quotidiennes."

Colm Agus Eibhlín Ó Tórna de Dublin, Irlande:

"Ceci est une trahison de tout ce qui est noble et admirable dans la grande culture chinoise. Ceux qui ont été humiliés et qui ont souffert sont les vrais êtres humains chinois; ils ne devraient jamais ressentir de la honte. Ce sont les tortionnaires qui ont couvert de honte leur pays et leur peuple."

Tanoa des Fiji:

"Je pense que les tortionnaires devraient être punis pour leurs crimes. Ce qu'ils ont fait est horrible."

Paul Morrissey du Canada:

"On espère que les autorités chinoises prouveront que la Chine ne tolérera plus de telles violations contre ses citoyens, et que le violeur sera jugé et puni pour sa brutalité."

TB d'Angleterre:

"Cela doit cesser, Dieu les punira pour cet acte scandaleux."

Sandy McCathie d'Australie:

"Je suis horrifiée et choquée. Qu'est-ce qui peut conduire des gens à faire de telles choses? Ces persécutions et actes barbares doivent cesser."

D. Gllagher du Canada:

"Les groupes religieux doivent pratiquer librement leur culte. Je crois que la Chine ne sera jamais une démocratie tant qu'elle n'arrêtera pas de persécuter les groupes religieux, y compris les chrétiens."

Rodney Curtis du Royaume-Uni:

"Un abus de pouvoir choquant de la part du Parti communiste de la Chine: La torture et le viol comme instruments de répression n'ont pas leur place dans le monde moderne. J'espère que les gens qui visitent la Chine…boycotteront ces pays et soutiendront le Falun Gong dans le futur. Je sais que moi je le ferais."

Carol Burns de Salt Lake City, UT:

"Vous pensez que l'éducation est chère? Essayez l'ignorance—et C'EST exactement ce que sont ces tortionnaires—ignorants. Voyons si nous pouvons leur inculquer quelque éducation et alors nous verrons s'ils répondent convenablement et avec estime pour le genre humain dans le futur. Nous pouvons seulement espérer."

Marwesti des Pays-Bas:

"De nos jours et à notre époque….POURQUOI????"

ROBYN BERSTEN d'Australie:

"Je suis consterné par le fait qu'à notre époque le gouvernement chinois continue de torturer et de persécuter ses propres citoyens en fonction de leurs croyances. Je recommande vivement à tous les gouvernements de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour arrêter cette effroyable politique de persécution."

Vladislav Kovalenko de Lithuanie:

"La Chine doit adhérer à la convention des droits de l'homme, ou bien se voir imposer des sanctions."

Nola Crewe de Toronto, Canada:

"Une telle barbarie est complètement inacceptable dans un pays qui affirme sa volonté d'avancer et de se joindre au monde civilisé. Puissiez-vous leur pardonner dans votre coeur . . . car sans remords, Dieu ne leur pardonnera certainement pas?"

Penelope Abraham de Londres, UK:

"Un rapport de violence très choquant contre le Falun Gong: Veuillez prendre en compte mon inquiétude à ce sujet."


Concernant l'incident en Thaïlande:

Pam McLennan du Canada:

"La police thaïlandaise a agi de manière ordinaire et semble avoir été dirigée par le gouvernement chinois. Un abus de pouvoir aussi manifeste ne peut resté méconnu et impuni.

Cet incident doit faire l'objet d'une enquête menée par un organisme extérieur et la police doit faire des excuses publiques aux pratiquants de Falun Gong arrêtés. La police est là pour protéger les citoyens de la violence. Ils ne devraient pas exercer la violence sur des personnes innocentes et pacifiques."

NORMAL FAMILY MAN du Royaume-Uni:


"CECI EST LE TRAVAIL DE LÂCHES, ce traitement inhumain et barbare exercé par le gouvernement thaïlandais ne doit pas continuer. Il est temps que la police soit contrôlée par une force supérieure. Quiconque exerce un mauvais traitement à l'encontre d'un autre homme pour quelque raison que ce soit devrait être sévèrement puni, peut-être même par les moyens qu'ils emploient eux-mêmes. Ce sont des lâches et de la pire espèce!"

DAVID d'Irlande du nord:

"Lors de mes séjours en Chine, j'ai trouvé que les gens sont très courtois et aimables. Ceux qui subissent la persécution devraient être libres d'exprimer leurs sentiments d'une manière pacifique. La Commission des Droits de l'Homme des Nations Unies (UNCHR) devrait pouvoir faire davantage pour ces gens."

Ugyen Tsewang de l'Inde:

"Je condamne fortement la façon dont le gouvernement chinois se saisit des droits des gens. Chaque personne a ses propres goûts, que ce soit la nourriture, les vêtements, la religion ou la culture. On devrait respecter les droits et les goûts des autres. Le gouvernement chinois n'accorde aucune valeur aux droits humains fondamentaux des gens. Je condamne fortement la façon dont le gouvernement thaïlandais a détenu les pratiquants de Falun Gong sans aucune raison."

Ling du Canada:


"Au gouvernement thaïlandais et aux policiers: 'Est-ce que l'affaire s'est produite comme vous le souhaitiez? Je suis sûr que la réponse est non. Je suis certain que vous avez agi sous le contrôle du Parti communiste chinois. Rêvez-vous que le PCC vous apporte de l'argent ou d'autres bénéfices? Je dois vous dire que c'est seulement dans vos rêves. La réalité est que le PCC va vous apporter du malheur. Pourquoi? Vous devez lire les "Neuf commentaires sur le Parti communiste".' Mes mots pour vous sont les suivants: 'Ne suivez pas le Parti communiste chinois (PCC). Libérez tous les pratiquants de Falun Gong. Traitez-les aussi bien que possible. Ils sont l'espoir pour votre pays, votre peuple et pour vous-mêmes."

Chris Gladstone du Royaume-Uni:

"Ce traitement inhumain et barbare exercé par le gouvernement thaïlandais ne doit pas se poursuivre. Libérez les détenus et autorisez les manifestations pacifiques contre les actions de la République Populaire de Chine. Les citoyens du monde libre doivent dénoncer cette torture et cette persécution et boycotter les Jeux Olympiques en Chine."

Cliff Chen des Etats-Unis:

"Je pensais que la Thaïlande était un pays indépendant, mais il semble maintenant qu'elle fait partie de la Chine et qu'elle est totalement contrôlée par le gouvernement chinois. C'est une honte de voir que la police thaïlandaise a battu et arrêté ces personnes innocentes uniquement pour faire plaisir au consulat chinois. Elles doivent toutes être immédiatement relâchées puisqu'elles n'ont commis aucun crime."

Martin Mc Daid d'Irlande du nord:

"Pour un pays sans conflit, je peux affirmer que la police doit être du côté des citoyens. La police doit laisser partir ces pratiquants et les dédommager pour leurs souffrances. Peut-être devrait-elle même adhérer au Falun Gong."

J. Morris du Royaume-Uni:

"On ne peut assujettir une conscience aussi longtemps. La conscience l'emportera toujours en fin de compte. Voyez Gandhi, Mandela et les autres."

Charmaine Millott du Canada:

"Ces gens méritent d'être immédiatement relâchés! Ils sont innocents de tout crime alors que le PCC continue à commettre beaucoup de crimes et n'est pas puni. Qu'est-ce qui ne va pas avec la société mondiale actuelle? Accordez-moi une pause! Si vous ne les laissez pas repartir librement, alors n'êtes-vous pas un criminel autorisant les enfants à apprendre la violence et à la subir. Nous devons apprendre à ces enfants et aux autres qu'ils ont la liberté d'expression ou du moins qu'ils peuvent l'avoir. Ils la méritent. Quelle personne laisserait un enfant voir ses parents et d'autres personnes traverser cela? Il n'y a aucune raison de faire cela à leurs parents ni à quiconque d'ailleurs. Cela vous montre comment le PCC abuse des gens quelque soit leur race, leur âge, leur couleur, etc."

Delphine Pillar de Pennsylvanie, USA:

"Les gens devraient avoir le droit de pratiquer la religion de leur choix et ne pas être soumis à la violence et la perte de leurs droits humains. Le gouvernement et la police thaïlandaise pourraient se retrouver perdant à leur tour dans le futur. Que sont-ils, la police de considération?? Peut-être que la prochaine fois, ils auront besoin d'aide mais ne l'obtiendront pas."

Mickey Lam d'Angleterre/Birmingham:

"La police thaïlandaise et la Thaïlande – cessez d'être les marionnettes du Parti communiste chinois. Réveillez-vous!"

Lani Imhof d'Australie:

"Veuillez relâcher tous les prisonniers détenus en raison de leur croyance pacifique en la pratique du Falun Gong. Ces gens ne sont pas des terroristes et ne devraient pas être torturés ou emprisonnés."

Mike Weeks de Bristol, Royaume-Uni:

"Si la Chine (et la Thaïlande) souhaite réellement faire partie du monde moderne, ils devraient se réveiller de leur torpeur archaïque et voir que la liberté de pratiquer sa croyance est un droit que chaque citoyen sur cette planète devrait avoir."

Marrowstone Arts des Etats-Unis:

"Le monde regarde toujours et le côté de la droiture fera finalement surface grâce à cela. Je suis sûr que le gouvernement thaïlandais comprendra le droit à la croyance personnelle et relâchera ces victimes innocentes."

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.