La police interroge un jeune de 13 ans en difficulté d’apprentissage dans une tentative d"incriminer sa belle-mère.

Afin de recueillir des informations leur permettant d'incriminer une pratiquante de Falun Gong dans la ville de Jiujiang, dans la province de Jiangxi, la police a interrogé son beau-fils de 13 ans, qui a des difficultés d'apprentissage, en l'absence de son tuteur.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Un groupe d'agents en civil a frappé à la porte de Mme Liu Huiping le 26 septembre 2022. Elle a refusé d'ouvrir et les policiers sont entrés chez elle par la fenêtre. L'imprimante qu'elle utilisait pour imprimer des documents d'étude pour son beau-fils et son téléphone portable ont été confisqués.


La police a accusé Mme Liu d'enseigner la pratique du Falun Gong à son beau-fils. La police s'est ensuite rendue à l'école du garçon, lui a posé de nombreuses questions et l'a filmé.


Mme Liu a d'abord été condamnée à 15 jours de détention administrative, puis placée en détention pénale le 12 octobre. La Procurature du district de Lianxi a approuvé son arrestation le 21 octobre.


Le 8 novembre, le mari de Mme Liu, M. Zhong Qingmiao, a déposé une plainte auprès de la Procurature du district de Lianxi contre la police et le procureur Lian Zhen pour l'avoir injustement persécutée.
Le procureur Jiang Yaqing l'a reçu mais a refusé d'accepter la plainte. "Le canton tout entier est comme ça [persécute le Falun Gong]. Il n'y a rien que je puisse faire", a déclaré Jiang.


M. Zhong est revenu deux jours plus tard pour déposer sa plainte. On lui a remis un document qui, selon la procurature, constitue la base juridique des poursuites engagées contre les pratiquants de Falun Gong.


Le document était introuvable en ligne. M. Zhong a noté qu'il s'agissait d'un document interne publié par la Cour suprême le 5 novembre 1999 [Cour suprême, 1999-29], demandant aux tribunaux de différents niveaux d'étudier et de suivre deux autres documents publiés le 30 octobre 1999.


Le premier document était la "Résolution sur l'interdiction des organisations sectaires hérétiques, la protection contre les activités sectaires hérétiques et leur répression" du Comité permanent de l'Assemblée nationale populaire. Le second document est une "Interprétation de la Cour suprême et du Parquet populaire suprême concernant l'application de la loi dans le traitement des affaires impliquant des organisations hérétiques"


M. Zhong a déclaré qu'il était difficile d'imaginer que les procureurs citent un document interne, et non une loi promulguée, pour appuyer leurs poursuites contre les pratiquants de Falun Gong.


Mme Liu, originaire de la ville de Changde, dans la province du Hunan, a épousé M. Zhong, un habitant de la ville de Jiujiang qui pratique également le Falun Gong, en 2021. Elle a déménagé à Jiujiang en mai 2022.


Le beau-fils de Mme Liu, un élève de sixième, n'a appris à dire "papa" et "maman" qu'à l'âge de presque six ans. Un examen a révélé qu'il souffrait d'un trouble de l'apprentissage et que son intelligence à six ans était équivalente à celle d'un enfant de trois ans.


Après avoir déménagé à Jiujiang, Mme Liu s'est bien occupée du garçon et de son beau-père de 83 ans.


Un mois seulement avant son arrestation, son beau-père a soudainement eu très froid et ne pouvait plus bouger, alors que la température extérieure dépassait les -17°. Mme Liu lui a trouvé une couverture et lui a donné de l'eau chaude. Il s'est finalement senti mieux quelques heures plus tard.


Voir également :


Internal Documents with No Legal Power Used as Justification for Persecution of Falun Gong


Traduit de l’anglais

Version anglaise :
Police Interrogate 13-Year-Old with a Learning Disability in Attempt to Frame His Stepmother | Falun Dafa


Version chinoise :
国保诱骗智力缺陷孩童作伪证 检察院抛出非法文件

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.