Un homme du Henan meurt après avoir purgé plus de dix ans de prison pour sa pratique du Falun Gong

Nom : Sun Yaoting
Nom chinois : 孙耀亭
Sexe : Homme
Âge : 63 ans
Ville : Luoyang
Province : Henan
Profession : Inconnue
Date de décès : 11 octobre 2022
Date de la dernière arrestation : Juin 2014
Lieu de détention le plus récent : Prison de Xinmi

Un homme de la ville de Luoyang, dans la province du Henan, est mort le 11 octobre 2022, après avoir enduré deux décennies de persécution pour sa foi dans le Falun Gong. Il avait 63 ans.


M. Sun Yaoting a commencé à pratiquer le Falun Gong, une pratique pour le corps et l’esprit également connue sous le nom de Falun Dafa, en 1997. Après que le régime communiste chinois a commencé à le persécuter en 1999, il a été arrêté à plusieurs reprises et condamné à une peine de camp de travail et à deux peines de prison pour un total de 13,5 ans. Il s'est retrouvé plusieurs fois dans un état critique en raison des tortures subies en détention. Une fois, la police l'a emmené chez lui en voiture, l'a jeté sur le sol et a filé avant que sa famille n'ait pu sortir pour le ramener à l'intérieur.


M. Sun a été arrêté pour la première fois le 28 juin 2000, lorsqu'il s'est rendu à Pékin pour demander le droit de pratiquer le Falun Gong. Il a été battu par la police à Pékin. Après l'avoir ramené à Luoyang, la police locale a saccagé sa maison, l'a battu et l'a fait défiler dans la rue avec une pancarte humiliante accrochée à son cou. Soumis à un passage à tabac sauvage, il a été blessé au rein et a uriné du sang. Malgré son état, la police l'a tout de même emmené dans le centre de détention local et l'a forcé à travailler sans salaire. Deux semaines plus tard, il a été condamné à trois ans de détention dans le camp de travail forcé de Luoyang, où il a également été torturé et astreint au travail forcé. Pendant son incarcération, la police a fait une descente à son domicile et a emporté de nombreux objets de valeur, dont une moto, une télévision, un canapé, un bureau et une machine à coudre.


Quelques jours seulement après sa libération, M. Sun a été de nouveau arrêté le 26 avril 2003 pour avoir distribué des documents sur le Falun Gong. Il a été battu au poste de police et a perdu connaissance pendant plus de deux heures. Il souffrait de blessures internes et avait des difficultés à respirer. La police l'a gardé en détention et ne l'a libéré que le 5 mai de la même année, alors qu'il était à l’article de la mort.


Après une autre arrestation le 23 décembre 2006, M. Sun a développé une tuberculose dans le centre de détention. Il toussait du sang et avait des difficultés à respirer. Sans audience, le juge l'a condamné à quatre ans. Il a crié "Falun Dafa est bon" en guise de protestation et le juge a ajouté un an à sa peine en représailles. Le 8 mai 2007, il a été emmené à la prison de Xinmi, puis libéré en 2011.


La dernière arrestation de M. Sun remonte à juin 2014 pour avoir étudié les enseignements du Falun Gong avec d'autres pratiquants. Il a été condamné à une peine de cinq ans et demi à la prison de Xinmi. Il a de nouveau été torturé pour ne pas avoir renoncé au Falun Gong et a été libéré fin 2016 sur parole médicale.


Les autorités locales ont continué à le harceler et lui ont ordonné de signer des déclarations pour renoncer au Falun Gong. Il ne s'est jamais remis et est décédé le 11 octobre 2022.


Voir également :
Mr. Sun Yaoting Is Illegally Sentenced to Xinmi Men's Prison in Henan Province


https://en.minghui.org/html/articles/2022/11/24/204890.html

https://www.minghui.org/mh/articles/2022/11/23/遭非法关押十三年半-洛阳法轮功学员孙耀亭离世-452269.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.