Suisse : Nous devons faire de notre mieux pour arrêter la persécution !

Les pratiquants de Falun Gong en Suisse ont organisé, le 3 septembre 2022, des activités au centre commercial Neuwiesen à Winterthur, dénonçant les 23 ans de persécution par le Parti communiste chinois (PCC) et recueillant des signatures sur une pétition appelant à faire cesser les atrocités perpétrées par le PCC à l’encontre des droits humains.


L’évènement a permis à de nombreuses personnes d’être informées à propos du Falun Gong et d’exprimer leur soutien. « La persécution est terrible ! Totalement ridicule : il viole les droits humains, nous devons faire de notre mieux pour arrêter cela, a notamment déclaré une jeune femme du nom de Chantel.


Le stand du Falun Gong au centre commercial Neuwiesen
Les pratiquants font la démonstration des exercices de Falun Gong.


Des passants signent une pétition demandant la fin de la persécution du Falun Gong par le PCC.


Susanne, une éducatrice sociale, qui passait en vélo s’est arrêtée pour se renseigner à propos du Falun Gong. Elle a signé la pétition et a dit qu'elle était déjà informée de la persécution du PCC et aimerait aider à diffuser l'information.


Susanne discute avec une pratiquante.


Daniela travaille pour une institution aidant les personnes handicapées. Elle avait entendu parler du Falun Gong il y a un an. Elle s'est arrêtée spécialement après le travail pour signer la pétition, avec l'espoir d'aider à mettre fin à la persécution.


" La pratique est belle ", a déclaré Daniela. " Le régime communiste a peur des bonnes choses. "


Daniela signe la pétition.


Une autre habitante du quartier, prénommée Anne a dit qu’elle souhaitait signer la pétition en soutien au Falun Gong.


" Après avoir vécu la pandémie et la guerre les gens se sentent de plus en plus impuissants. C'est formidable que vous puissiez sortir, exposer la persécution et partager vos opinions ... Je vous souhaite de réussir ", a-t-elle déclaré Anne qui souhait pouvoir dire à davantage de gens ce qu'elle avait appris à propos du Falun Gong et de la persécution.

Une femme nommée Manuela a signé la pétition après avoir appris la persécution. "Le prélèvement d'organes ne devrait pas exister. C'est voler le corps des gens ! " s'est indignée Manuela qui espère voir un jour les pratiquants de Falun Gong jouir de leur liberté.

Angelika et Anuschka, deux infirmières, signent la pétition et condamnent le prélèvement d'organes dirigé par le PCC sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.

Angelika et Anuschka, deux infirmières, signent la pétition et condamnent le prélèvement d'organes dirigé par le PCC sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Version anglaise:
Switzerland: We Must Do Our Best to Stop the Persecution!

Version chinoise:
瑞士民众-应该努力制止中共迫害法轮功

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.