Regarder la démonstration des exercices de Falun Dafa et apprendre la persécution à son encontre, Place d'Italie à Paris

Les après-midi des 28 août et 3 septembre, des pratiquants de Falun Dafa à Paris ont présenté les exercices, clarifier les faits concernant la persécution en Chine et recueilli des signatures sur la Place d'italie.


Un grand nombre de gens affluent à cet endroit le week-end pour faire leurs courses dans le centre commercial et les démonstrations des exercices ont largement attiré l'attention.


Beaucoup de gens ont exprimé leur intérêt pour la culture chinoise et se sont renseignés sur la pratique. En apprenant comment les pratiquants de Falun Dafa étaient persécutés par le Parti communiste chinois pour leur adhésion au principe de Sincérité-Bonté-Tolérance, la plupart ont eu du mal à le croire. Ils ont manifesté leur soutien en signant la pétition et exprimé l'espoir que la persécution cesse le plus vite possible.


Les pratiquants de Falun Dafa font la démonstration des exercices sur la place d'Italie à Paris.

Des passants lisent l'information affichée et discutent avec les pratiquants devant le centre commercial de la place d'Italie.

Les gens signent la pétition en soutien aux efforts des pratiquants de Falun Dafa pour en finir avec la persécution.


L'artiste Egheseussen Mansour a déclaré : "La persécution inquiète les gens. Les pratiquants n'arrêtent pas leur cultivation et continuent à se battre pour leur croyance parce qu'il n'y a rien de mal à cela. Au contraire, leur croyance est bénéfique pour eux, pour les autres et pour la société. C'est un point très important."


En découvrant le Falun Dafa, les gens expriment spontanément leur soutien aux pratiquants

Farida est infirmière. Lorsqu'elle a appris comment le Parti communiste chinois (PCC) persécute les pratiquants de Falun Dafa, allant jusqu'à prélever leurs organes de leur vivant, elle a été très alarmée.


"En ces temps actuels, c'est une chose très effrayante et horrible. Personne n'a le droit de faire une telle chose à d'autres personnes. Il est anormal de soumettre une personne, il est anormal de forcer une personne à l'esclavage, il est anormal de priver une personne de sa liberté et il est anormal de torturer une personne de manière aussi cruelle. Tant que c'est contre la volonté de cette personne, c'est anormal. Prélever les organes d'une personne pour les vendre à des fins de profit économique, je suis sans voix. Cela me brise vraiment le cœur."


Elle pense que tout le monde doit s'impliquer : "En ce moment, tout le monde doit savoir et se montrer concerné par cette question !"


Elle a précisé sa pensée : "Être ici et nous parler de ces atrocités - merci à vous tous, merci d'avoir organisé cet événement. Je viens d'apprendre l'existence de ce problème. Nous devons nous unir, et devons faire savoir aux gens, peu importe par quels canaux, nous devons diffuser cette information."


Elle a remercié les pratiquants du Falun Dafa, et a exprimé l'espoir qu'ils puissent garder courage et persister.


Catherine a travaillé dans le secteur des télécommunications pendant plus de 40 ans et elle est passionnée par la culture chinoise. Elle dit avoir eu l'occasion de travailler à Hong Kong, et avoir été informée de la persécution.


"Là-bas," a-t-elle dit, j'ai assisté à une exposition où de nombreuses photos étaient exposées. Ces photos montraient toutes ce qui se passe en Chine, les tortures cruelles dans les prisons, etc. Tout cela n'a jamais été vu dans les médias européens et les gens n'abordent pas ces sujets. C'est à cause de leurs affaires. Lorsque nous sommes tous dans les affaires, nous négligeons tout le reste. C'est fait intentionnellement."


"Le gouvernement communiste chinois persécute le peuple chinois par des tortures cruelles, et poursuit sa dictature autocratique. C'est une honte et nous avons honte." Catherine soutient le Falun Dafa. Elle a demandé ce qu'elle pouvait faire en vivant en France. Elle pense que cultiver le Falun Dafa est très important et elle a demandé l'adresse des sites de pratique à Paris, et noté le lien du site Internet officiel de Falun Dafa.


Anne est professeur de lycée et enseigne des matières telles que le commerce, l'économie et les droits de l'homme. Elle a dit : "La persécution est vraiment alarmante. La détention de personnes ayant des opinions politiques et des croyances religieuses différentes n'est pas tolérable. En voyant que les gens n'ont pas d'autre choix que de quitter leur pays d'origine, du fait des restrictions auxquelles ils sont soumis, nous ne pouvons que soupirer et éprouver des regrets. Les mots sont impuissants."


Version chinoise :
/www.minghui.org/mh/articles/2022/9/7/在巴黎意大利广场传真相-448806.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.