Une manifestation devant l’ambassade de Chine à Oslo marque le 25 avril et attire l’attention sur la persécution

Les pratiquants de Falun Dafa d’Oslo et des villes avoisinantes en Norvège,se sont retrouvés le 25 avril devant l’ambassade de Chine pour une manifestation pacifique marquant le 23e anniversaire de l’appel du 25 avril de 1999 à Pékin. Ils ont appelé à une prise de conscience à propos de la persécution du Falun Dafa par le Parti communiste chinois (PCC) depuis 23 ans.

Les pratiquants devant l’ambassade de Chine le 25 avril attirent l’attention sur la persécution du PC.


M. Uy, un immigrant vietnamien, pratique la médecine à Lillehammer, au nord d'Oslo. Il a pris un congé pour se rendre à l'ambassade de Chine avec sa femme afin de participer à la manifestation. Il a déclaré : "Nous sommes ici pour condamner et protester contre la persécution des pratiquants de Falun Dafa par le PCC. Nous appelons à un arrêt rapide de la persécution".


M Uy et sa femme


M. Vidar, un autre pratiquant, a déclaré : “La persécution continue. Je suis ici pour exprimer mon soutien aux pratiquants de Falun Dafa en Chine. En même temps, nous disons au régime du PCC que nous sommes préoccupés par leurs atrocités. Nous connaissons les mauvaises actions commises par le PCC, et la persécution ne peut pas être tolérée. Nous espèrons également que le gouvernement norvégien puisse aider à mettre fin à la persécution par divers canaux.”

M. Vidar

L’ambassade de Chine est située dans un quartier résidentiel calme à l’Ouest d’Oslo. Au cours des 23 dernières années, les résidents ont régulièrement vu les pratiquants manifester. Le Falun Dafa enseigne aux gens à pratiquer selon le principe de Vérité-Bonté-Tolérance. Mais le PCC utilise des moyens violents pour les persécuter. Les gens qui connaissent la vérité soutiennent et encouragent les pratiquants de différentes manières. Un résident qui passait à bicyclette a crié aux pratiquants : “Vous avez mon plein soutien !”


Contexte : Qu'est-ce que l'appel du 25 avril ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine, en 1992. La discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays à travers le monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements - basés sur le principe de Vérité, Bonté, Patience et cinq exercices doux - et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Les 23 et 24 avril 1999, des fonctionnaires de police à Tianjin, une ville près de Pékin, ont agressé et arrêté des dizaines de pratiquants qui s'étaient rassemblés devant le bureau d’un magazine pour discuter des erreurs dans un article récemment publié qui attaquait le Falun Dafa. Au fur et à mesure que la nouvelle des arrestations se répandait et que davantage de pratiquants se renseignaient auprès des fonctionnaires, on leur a dit qu'ils devaient porter leurs appels à Pékin.

Le jour suivant, le 25 avril, quelque 10 000 pratiquants de Falun Dafa se sont spontanément rassemblés au Bureau central des appels à Pékin, comme le leur avaient ordonné les fonctionnaires de Tianjin. Le rassemblement était pacifique et ordonné. Plusieurs représentants du Falun Dafa ont été appelés pour rencontrer le Premier ministre chinois, Zhu Rongji, et les membres de son équipe. Ce soir-là, les inquiétudes des pratiquants trouvé leurs réponses. Les pratiquants arrêtés à Tianjin ont été relâchés et tout le monde est rentré chez lui.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du PCC, a perçu la popularité croissante de la discipline spirituelle comme une menace pour l'idéologie athée du PCC et a émis un ordre d'interdire le Falun Dafa le 20 juillet 1999.

Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants due à la persécution au fil des ans ; le nombre réel serait pense-t-on largement plus élevé. Davantage ont été emprisonnés et torturés pour leurs convictions.

Il existe des preuves concrètes que le PCC approuve le prélèvement d'organes sur des pratiquants détenus, qui sont assassinés pour approvisionner la lucrative industrie des greffes.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.