Souvenir de l'incident de Tianjin : "Des pratiquants marchant sur un tapis roulant constitué de Faluns"

" Regarde maman ! tu vois ? Un tapis roulant ! Un tapis roulant doré constitué de Faluns .Tous les pratiquants marchent dessus ! C’est ce qu’a dit enthousiasmée, Mme Sun Yang, alors élève de huitième, à sa mère alors qu'elles se rendaient de l'Institut d'éducation de Tianjin à l'hôtel de ville de Tianjin le 23 avril 1999. "


Le 11 avril 1999, He Zuoxiu, un scientifique du Parti communiste chinois, avait publié un article dans Science and Technology for Youth, un magazine publié par le Tianjin Education Institute. Dans cet article, il attaquait le Falun Gong, vilipendait l'image des pratiquants de Falun Gong et calomniait le fondateur du Falun Gong.


Entre le 18 et le 24 avril 1999, de nombreux pratiquants de Tianjin, dont Mme Sun et sa mère, se sont rendus chez l'éditeur du magazine pour clarifier les faits et exiger le retrait de l'article calomnieux.


Pendant ces quelques jours, le département de police de la ville de Tianjin a dépêché des policiers anti-émeutes pour battre les pratiquants de Falun Gong, blessant certains d'entre eux. La police a également arrêté 45 pratiquants les 23 et 24 avril. Pour demander la libération des pratiquants arrêtés, dix mille pratiquants ont organisé un appel pacifique devant le Bureau des appels du Conseil d'État à Pékin le 25 avril. Ils ne tenaient pas de banderoles ne criaient pas de slogans et sont repartis paisiblement après que le premier ministre de l'époque ait promis de libérer les pratiquants arrêtés.


Mme Sun vit aujourd’hui en Australie. Elle a raconté l'incident de Tianjin qu'elle a personnellement vécu et qui a conduit à l'appel pacifique du 25 avril. Bien que cela se soit passé il y a 23 ans, sa mémoire est encore fraîche.


Les jeunes pratiquants clarifient les faits avec leur propre expérience

Mme Sun se souvient : "À cette époque, mon école exigeait que tous les élèves s'abonnent à Science et technologie pour la jeunesse, un magazine publié par l'Institut d'éducation de Tianjin.


Le magazine a publié un article le 11 avril 1999 qui diffamait le Falun Gong. En tant que jeune pratiquant de Falun Gong, je savais que ce que disait l'article n'était pas juste, et d'autres jeunes pratiquants ressentaient la même chose. Ainsi, nous avons décidé de prendre un jour de congé scolaire pour clarifier les faits à l'éditeur du magazine, l'Institut d'éducation de Tianjin, et lui demander de retirer l'article diffamatoire. Comme nous étions tous mineurs, un compagnon de pratique a suggéré que nous écrivions nos expériences personnelles sur la façon dont nous avions bénéficié de la pratique du Falun Gong, ce qu’ un pratiquant adulte remettrait au bureau du magazine en notre nom."


Avant de pratiquer le Falun Gong, Mme Sun s'évanouissait souvent sans raison et était même parfois en état de choc. Les examens médicaux n'ont révélé aucun problème, et le médecin a recommandé qu'elle prenne un congé médical de l'école pour des tests cérébraux à long terme. Cependant, après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, ses symptômes ont disparu et elle ne s'est plus jamais évanouie.


D'autres jeunes pratiquants avaient des expériences similaires. L'un des cas a été rapporté par plusieurs journaux de Tianjin. L'enfant avait reçu un diagnostic de leucémie et de nombreuses personnes apprenant son histoire lui avaient fait un don. Aucun traitement médical n'avait pu guérir sa maladie et elle attendait la mort. Cependant, elle a miraculeusement récupéré après avoir pratiqué le Falun Gong. Tous les membres de sa famille ont été témoins du miracle et ont commencé à pratiquer le Falun Gong.


Mme Sun a dit : " Nous étions une vingtaine de jeunes pratiquants, âgés de 3 à 19 ans. Nous avons écrit nos propres expériences, y compris nos vrais noms, numéros de téléphone et adresses personnelles. Nous avons également apposé nos empreintes digitales sur nos articles de partage. Nous pensions que c'était une bonne occasion de promouvoir le Falun Gong et que nous devrions écrire nos articles nous-mêmes. Même les plus jeunes ont tout écrit eux-mêmes, les plus grands leur tenant la main pour les aider à écrire."


"Nous pensions naïvement que le problème serait résolu après avoir remis nos articles à l'Institut d'éducation de Tianjin. Ma mère m'a dit que de nombreux pratiquants allaient à l'Institut d'éducation de Tianjin pour clarifier les faits, certains même des environs de Tianjin. Nous pensions toutes deux que nous devrions y aller aussi. Nous avons marché jusqu'à l'Institut, qui était proche de chez moi. Lorsque nous sommes arrivés, nous avons appris qu'un représentant des pratiquants était en train de négocier avec le bureau du magazine pour régler la question de l'article diffamatoire. Nous avons donc attendu sur place".


"Peu à peu, de plus en plus de pratiquants sont venus, et le campus de l'Institut d'éducation de Tianjin était presque plein. Mais nous ne bloquions aucune rue. Presque chacun d'entre nous lisait le livre Zhuan Falun en attendant."


Le soleil s'est transformé en Falun

Comme l'école de Mme Sun était proche de l'Institut d'éducation de Tianjin, elle s'y rendait souvent avant et aussi après l'école pour vérifier s'il y avait du nouveau. Certains pratiquants de l'extérieur de Tianjin y sont restés toute la nuit.


Mme Sun s'est souvenue : " Il y a eu un jour que je n'oublierai jamais. Quand j'étais en classe, tout à coup le ciel a changé de couleur, tellement beau. J'en ai parlé à ma mère après l'école, et elle a dit que de nombreux compagnons de pratique ont vu le Fashen du Maître pendant la journée. Ils ont également vu le soleil se transformer en Falun et changer de couleur. Les gens vivant à proximité ont aussi vu le Falun, et certains se sont écriés : Il change de couleur ! il est rouge, maintenant il est vert…. Le Falun a tournoyé dans le ciel et a disparu près de l'arbre derrière l'entrée principale."


Des gens assistent aux arrestations illégales

Le 23 avril 1999, Mme Sun est allée à l'Institut d'éducation de Tianjin comme d'habitude après l'école. Il n'y avait toujours pas de nouvelles. Elle et Lanlan, une autre jeune pratiquante, sont retournées chez elle et ont dîné rapidement, avant de retourner à l'Institut une demi-heure plus tard.


Quand elles sont revenues, les routes près de l'Institut d'éducation de Tianjin avaient été bloquées et gardées par la police anti-émeute. Comme Mme Sun vivait à proximité, elle connaissait le chemin et s'est rendue à l'entrée de l'institut par un chemin latéral. Elle et Lanlan se sont alors assises là.


Mme Sun a déclaré : " Avant que nous puissions comprendre ce qui se passait, nous avons vu quatre policiers anti-émeute attraper une femme âgée par les bras et les jambes, avec sa chemise retournée pour couvrir sa tête et le haut de son corps exposé. Ils l'ont jetée hors de l'entrée de l'institut sur la route. Les spectateurs ont condamné la police pour traiter ainsi une vieille femme de l'âge de leur grand-mère.


Un policier anti-émeute a entendu le vacarme et s'est approché menaçant : " Je vais vous arrêter si vous continuez à dire des bêtises. J'ai murmuré : "Je vous ai vu battre les gens en premier, et pourquoi ne vous menottez-vous pas vous-même ? " Le policier s'est retourné vers moi et a crié : " Si tu oses le répéter, je t'emmène ! "


" À ce moment-là, Lanlan et moi nous tenions fermement la main. Nous avons scruté la foule à la recherche de ses parents et de ma mère. Soudain Lanlan a crié " Papa ! " et elle a lâché ma main. Elle a couru vers son père. À ce moment précis, trois ou quatre policiers anti-émeutes ont attrapé son père et l'ont traîné au loin."


Lanlan était figée en voyant son père emmené. C'était chaotique, et la police battait et arrêtait les gens partout. Heureusement, Mme Sun et Lanlan ont retrouvé leurs mères respectives. Plus tard, elles ont décidé d'aller voir le gouvernement de la ville pour faire appel de ce qui s'était passé à l'institut.


Des pratiquants marchant sur un tapis roulant doré constitué de Falun

Mme Sun a dit : " J'étais assise sur un vélo et ma mère le poussait. Deux autres compagnons de pratique ont marché avec nous de l'Institut d'éducation de Tianjin à l'hôtel de ville (à cette époque, le bureau des appels était au même endroit que l'hôtel de ville). J'ai vu tous les pratiquants marchant sur le tapis roulant doré constitué de Falun."


Elle a demandé avec enthousiasme à sa mère : " Maman, regarde ! tu vois? Un tapis roulant ! Un tapis roulant doré constitué de Falun. Tous les pratiquants marchent dessus ! "


Mme Sun a chronométré leur marche de l'institut à l'hôtel de ville. Cela ne leur a pris que 10 minutes, alors qu'il fallait habituellement 40 minutes.


La mère de Mme Sun s'est souvenue : " La police est arrivée dans un bus après que nous soyons arrivés à l'hôtel de ville. Ils ont immédiatement bloqué l'entrée et les zones environnantes. Seuls les piétons étaient autorisés à s'approcher de l'hôtel de ville, pas les véhicules (y compris les vélos). J'ai garé mon vélo sur le terrain vague à l'extérieur de l'hôtel de ville. Lors d'une conversation avec d'autres pratiquants, beaucoup d'entre eux ont confirmé qu'il ne leur avait fallu que 10 minutes pour aller de l'Institut d'éducation de Tianjin à l'hôtel de ville. C'était incroyable, j'habitais à proximité et je savais très bien que la distance à pied entre les deux endroits était certainement beaucoup plus longue que 10 minutes."


Elle a poursuivi : " Les employés de l'hôtel de ville nous ont dit que la seule façon de résoudre le problème était d'aller à Pékin. Plusieurs pratiquants locaux ont garé leurs vélos près de l'Institut d'éducation de Tianjin, alors j'ai marché avec eux en poussant mon vélo. Cette fois, quelqu'un a chronométré notre marche et le retour a pris 40 minutes."


L’Appel du 25 avril : un moment monumental de l'histoire

Le monde entier a été témoin de la bonté, de la paix et de la rationalité des pratiquants de Falun Gong. Mme Sun a dit : " L'adhésion inébranlable des pratiquants de Falun Gong au principe de Vérité-Bonté-Tolérance" et leur défense de la liberté de croyance ont permis à de plus en plus de personnes dans le monde de comprendre la beauté du Falun Gong. J'espère que les gens ne seront plus trompés par les mensonges du Parti communiste chinois. Veuillez apprendre la vérité, et faire le bon choix entre le bien et le mal."


Les points de vue exprimés dans cet article représentent les propres opinions ou compréhensions de l'auteur. Tout le contenu initialement publié sur le site Minghui est protégé par le droit d'auteur de Minghui.org.


Version anglaise:
Practitioners Walking on a Golden Conveyor Belt Made up of Falun
Version chinoise:
走在由法轮组成的金色传送带上的法轮功学员

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.