Une femme du Liaoning meurt deux ans après sa libération d'une seconde peine de prison

Nom chinois : Wu Naiying
Sexe: F
Âge : 66 ans
Ville : Shenyang
Province : Liaoning
Occupation : N/C
Date du décès : 16 décembre 2021
Date de la dernière arrestation : 14 novembre 2016
Lieu de détention le plus récent : Prison pour femmes de la province du Liaoning


Après avoir purgé deux peines de prison et une peine de camp de travail forcé pour son refus de renier sa foi dans le Falun Gong, Mme Wu Naiying est décédée le 16 décembre 2021, deux ans après avoir été libérée d'une peine de trois ans. Elle avait 66 ans.


Mme Wu Naiying


Après que le régime communiste chinois a commencé à persécuter le Falun Gong en 1999, Mme Wu a été arrêtée cinq fois. Elle a été condamnée à deux ans dans un camp de travail et à un deux peines de prison pour un total de sept ans.


Mme Wu a été arrêtée une première fois en 2000 et détenue pendant 15 jours. Elle a été de nouveau arrêtée en 2001 et détenue dans le centre de lavage de cerveau du district de Shenhe

.
Elle a ensuite été condamnée à deux ans au camp de travail forcé de Longshan en août 2003 suite à une autre arrestation. Les gardes l'ont battue et l'ont électrocutée une fois avec trois matraques électriques.


Illustration de torture : choquer avec plusieurs matraques électriques


Mme Wu a été de nouveau arrêtée le 10 août 2008. La police lui a couvert la tête avec une cagoule noire et l'a menottée dans le dos. Le tribunal du district de Dadong l'a condamnée à quatre ans le 29 octobre 2008. Elle a subi les violences verbales, le travail forcé et d'autres formes tortures après avoir été emmenée à la Prison pour femmes de la province du Liaoning le 13 janvier 2009.


Illustration de torture : travail forcé


Mme Wu a déposé, le 15 juin 2015, une plainte pénale contre Jiang Zemin, l'ancien chef du Parti communiste chinois qui a ordonné la persécution. Elle a été de nouveau arrêtée le 14 novembre 2016, alors qu'elle étudiait les enseignements du Falun Gong chez elle avec trois autres pratiquants. Beaucoup de ses effets personnels ont été confisqués. Les autorités l'ont également accusée d'avoir affiché un document d'information sur le Falun Gong, après les avoir enregistrés, elle et les deux autres pratiquants, avec des caméras de surveillance.


La police l'a d'abord détenue au centre de détention de la ville de Shenyang. Elle n’a pas tardé à souffert d'hypertension artérielle et a été hospitalisée pendant deux semaines avant d'être ramenée au centre de détention.


Mme Wu a été condamnée à trois ans et à une amende de 20 000 yuans par le tribunal du district de Shenhe le 29 septembre 2017. Elle a été emmenée à la prison pour femmes de la province du Liaoning le 9 janvier 2018.


Lorsqu'elle a été libérée en novembre 2019, elle était incapable de parler de manière cohérente et avait perdu une grande partie de sa mémoire. Elle s'est souvenue une fois qu'elle avait eu du mal à respirer après avoir été torturée en prison. Elle avait également des douleurs aux pieds et aux jambes ainsi qu'une constipation sévère.


Après avoir lutté contre une mauvaise santé, elle est décédée vers 1 heure du matin le 16 décembre 2021.


Un article connexe est disponible dans la version anglaise.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Liaoning Woman Dies Two Years after Release from Second Prison Term

Version chinoise:
累计被关押九年多-沈阳吴乃英被迫害离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.