Un homme du Sichuan meurt quatre mois après avoir été arrêté pour sa foi

Nom chinois:杨兴叶
Genre: M
Âge: Non Communiqué
Ville: Pengzhou
Province: Sichuan
Profession: NC
Date du décès : 10 décembre 2021
Date de la dernière arrestation : 27 juillet 2021
Lieu du dernier centre détention: Centre de détention de l'agglomération de Pengzhou


Un résident de l'agglomération de Pengzhou, province du Sichuan, est décédé quatre mois après avoir été renvoyé en détention pour sa pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée, depuis 1999, par le régime communiste chinois.


Le calvaire de M. Yang Xingye découle de ce qui lui est arrivé en 2017, lorsqu’il a été arrêté pour avoir maintenu sa foi puis libéré sous caution en juillet de la même année. Après être demeuré en liberté sous caution durant quatre ans, il a été condamné, le 13 juillet 2021, à quatre ans de prison. L’audience ne s'est pas déroulée dans le palais de justice local, mais dans un salon de thé.


Quelques semaines avant la condamnation de M. Yang, il avait été approché par deux habitants de son quartier qui prétendaient être intéressés par l’apprentissage du Falun Gong. Ils ont cessé de le contacter après avoir obtenu, de sa part 50 copies de documents d’information sur le Falun Gong. Avec le recul, les deux résidents ont probablement été utilisés par les autorités pour recueillir des preuves à son encontre.


M. Yang a été licencié, après sa condamnation. Deux semaines plus tard, le 27 juillet, trois policiers ont frappé à sa porte. Ayant refusé de les laisser entrer, ils ont trouvé un serrurier pour ouvrir la porte de force et ont ramené M. Yang en détention.


Le 14 août, après deux semaines dans le centre de détention de la ville de Pengzhou, M. Yang a été emmené dans le nouvel hôpital populaire de Pengzhou, alors qu’il était toujours enchaîné. La raison pour laquelle il a été emmené là-bas n’est pas claire.


En septembre, la police a transféré M. Yang dans un autre hôpital de Chengdu. En novembre, ils ont informé sa famille qu’ils pouvaient demander sa libération sous caution pour raisons médicales. Le compte d’assurance médicale et la pension de M. Yang ayant été gelés par les autorités, sa famille ne pouvait se permettre de payer pour lui les frais médicaux. Comme ils n’ont pas demandé de libération sous caution et ne l’ont pas ramené chez lui, la police les a obligés à signer une décharge de responsabilité.


Par la suite, l’état de M. Yang s’est encore détérioré. Il est décédé le 10 décembre 2021. Les détails concernant son état restent flous. Mais selon les gens qui le connaissaient, avant son arrestation, il était en très bonne santé.


Depuis que le Parti communiste chinois a commencé à persécuter le Falun Gong, des centaines de milliers de pratiquants ont été harcelés, arrêtés, détenus, emprisonnés et torturés. Au 12 janvier 2022, un total de 4 726 décès ont été documentés par le site Web Minghui.org. Cependant, en raison de la stricte censure de l’information en Chine, le nombre réel est probablement beaucoup plus élevé.


Voir également :
En 2021, 132 pratiquants de Falun Gong sont morts dans la persécution de leur croyance


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version chinoise disponible à :
四川彭州市法轮功学员杨兴叶被迫害致死 【明慧网】

Version anglaise disponible à :
Sichuan Man Dies Four Months After Being Arrested for His Faith< /a>

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.