Nouvelles tardives: Un homme du Shaanxi meurt trois ans après sa deuxième libération de prison

Nom chinois :李周文
Genre: Masculin
Âge : 75 ans
Ville : Baoji
Province : Shaanxi
Profession : Technicien en mécanique
Date du décès : Novembre 2019
Dernière arrestation : Le 6 mai 2009
Dernier lieu de détention : Prison Weinan

M. Li Zhouwen, technicien en mécanique de l'agglomération de Baoji, province du Shaanxi, est décédé en novembre 2019, trois ans après avoir été torturé en prison pour son refus de renoncer à sa croyance dans le Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999. Il avait 75 ans.


Son épouse, Mme Zhang Gaixiu, a également été persécutée à mort après avoir été condamnée à quatre ans pour la pratique du Falun Gong. Elle est décédée, le 26 février 2008, à l’âge de 57 ans.


Mari et femme tous deux condamnés pour leur croyance
Mme Zhang souffrait autrefois de nombreuses maladies et était grabataire ; elle ne pouvait pas prendre soin d’elle-même. On lui a présenté le Falun Gong en janvier 1997 et elle a commencé à pratiquer le 8 mars de la même année. En un mois, elle a pu sortir du lit et prendre soin d’elle-même. Plus tard, elle a même pu travailler dans les champs. Voyant les changements chez elle, M. Li a également commencé à pratiquer Falun Gong.


Après que le régime communiste chinois a lancé le 20 juillet 1999, une campagne nationale contre le Falun Gong, les agents du poste de police de Chenchun ont fréquemment harcelé le couple parce qu'ils refusaient de renoncer à Falun Gong.


Le 11 septembre 2001, les agents de la Division de la sécurité intérieure du canton de Fengxiang et du poste de police de Chenchun ont fait irruption dans la maison du couple. Sans présenter leurs pièces d’identité, ils ont saccagé leur maison et confisqué tous leurs livres et documents relatifs au Falun Gong.


M. Li a été emmené dans un endroit et y a été détenu pendant 23 heures avant d’être transféré au poste de police de Chenchun, où on lui a ordonné de signer des documents liés au tribunal. Après avoir signé, il a été emmené dans le centre de détention du canton. Il a été battu plusieurs fois dans le centre de détention pour avoir fait la méditation du Falun Gong.


M. Li a ensuite été condamné à sept ans et sa femme à quatre ans. Comme les anciennes maladies de cette dernière sont réapparues suite aux abus subis en détention, elle a été autorisée à purger sa peine hors de la prison.


Entre 2002 et 2005, M. Li a été détenu dans la prison de Zhuangli et a passé le reste de sa peine dans la prison de Weinan. Il a enduré la torture et le lavage de cerveau dans les deux prisons, et a également été forcé d’écrire des déclarations de garantie par lesquelles il renonçait à sa croyance.


En raison de la pression mentale suite à la persécution et la discrimination de la part de la société, le fils du couple est devenu hostile au Falun Gong et n’a pas permis à M. Li, après, de quitter librement la maison ou de parler à d’autres pratiquants de Falun Gong après sa libération en décembre 2007.
Alors que Mme Zhang purgeait une peine hors de la prison, les agents du Bureau de la sécurité publique se rendaient chaque mois chez elle et la harcelaient. Elle est devenue terrifiée et anxieuse et a développé des troubles mentaux. Elle est décédée le 26 février 2008 à l’âge de 57 ans.


Condamné à nouveau à 4 ans et demi
Les agents de la Division de la sécurité intérieure et du Bureau 610 ont continué de harceler M. Li, après sa libération en 2007. Comme il refusait de renoncer à sa croyance, la police l’a arrêté le 6 mai 2009 et détenu dans une pension de famille du gouvernement jusqu’au 22 mai, avant de l’emmener dans le centre de détention local. Il a ensuite été condamné à 4 ans et demi dans la prison de Weinan.


Les deux peines de prison de 11 ans ont causé d'énormes dommages mentaux à M. Li. Sa famille a été victime de discrimination de la part de la société et a également subi des pertes financières (M. Li gagnait 10 000 yuans par mois avant d'être emprisonné)


Lorsque M. Li a été libéré en 2016, il était frappé d'incapacité et ne pouvait pas prendre soin de lui-même. Il est décédé en novembre 2019.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version chinoise disponible à :
两次判刑十一年冤狱 陕西李周文被迫害离世 【明慧网】

Traduit de l’anglais
Version anglaise :
Belated News: Shaanxi Man Dies Three Years After Second Prison Release | Falun Dafa

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.