Assumer la responsabilité de notre mission

j’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1998, et j’ai rejoint l’équipe d’appel téléphonique. Nous avons passé des appels aux Chinois pour
Clarifier la vérité

On m’a appris à passer des appels téléphoniques, et maintenant à aider d’autres pratiquants à le faire. J’ai fait l’expérience du karma de maladie, géré les malentendus de mon mari relatifs à Dafa, perdu mon travail, et expérimenté des conflits avec d’autres pratiquants. En considérant ces épreuves aujourd’hui, je prends conscience qu’elles m’ont effectivement aidée à progresser dans ma cultivation.


Précieuse leçon de Hong Kong
Je travaillais alors dans un entrepôt sale et chaud, et souvent je passais des appels téléphoniques pour clarifier la vérité pendant ma pause déjeuner. J’ai aidé environ huit personnes à quitter le PCC. Plus tard, je me suis plainte des piètres conditions de travail, et j’ai été mise à pied.


Le Maître a arrangé cet environnement pour que j’endure des difficultés, et éveille la conscience des gens, mais j’ai perdu cet environnement de cultivation en raison de mes pensées incorrectes. Mon salaire n’était pas élevé, mais c’ était suffisant pour assister aux activités de Dafa à Hong Kong.


J’ai obtenu un autre emploi plus proche de chez moi et avec moins d’ heures de travail. J’ai maintenant un environnement stable pour étudier le Fa et clarifier la vérité, mais les salaires sont inférieurs. Je voulais chercher un autre emploi avec un bon revenu. J’ai obtenu un travail dans le nettoyage, mais cela signifiait que je devais partir de chez moi tôt et rentrer tard le soir.


Je me suis peu à peu relâchée dans ma cultivation. Je ne regardais pas à l’intérieur depuis longtemps et j’ai développé beaucoup d’attachements. J’ai commence à faire l’expérience du karma de maladie. Mes bras étaient très douloureux quand je faisais les exercices, et je ne pouvais pas bien dormir la nuit. Malgré cela ,j’ai persisté à sortir pour faire les exercices et clarifier la vérité tous les jours.


Considérant comme un devoir d’ assister aux activités de Dafa à Hong Kong, j’ai pris l’avion pour participer à la parade de Dafa alors que j’endurais encore le karma de maladie.


Un pratiquant a partagé son expérience de karma de maladie, et était reconnaissant au Maître pour avoir éliminé son karma quand il se sentait malade. Cependant, je ne pensais qu’à moi-même quand j’ai expérimenté le karma de maladie.


Mes mains étaient très douloureuses en faisant le cinquième exercice à Hong Kong. J’ai alors eu une pensée pour remercier le Maître pour l’élimination de mon karma. Soudain, tout mon inconfort a disparu, et j’ai senti un fort courant d’énergie parcourir mon corps.


L’équipe téléphonique
J’étais la coordinatrice de l’équipe d’appels téléphoniques qui passait des appels aux Chinois pour clarifier la vérité. Beaucoup de pratiquants avaient peur de passer des appels. Je ne mettais pas mon cœur dans le projet et je suis allée participer aux activités de Dafa à l’aéroport. Peu à peu, aucun pratiquant n’a pu être trouvé pour se joindre à l’équipe.je me suis sentie désolée de ne pas avoir motivé davantage de pratiquants à s’y joindre. J’ai pensé que cela devait avoir quelque chose à voir avec mon état de cultivation.


Le pratiquant Wang a suggéré que nous parlions aux pratiquants et les encouragions à passer des appels téléphoniques. Nous nous sommes rendus dans des endroits éloignés pour partager nos compréhensions avec les pratiquants locaux.Finalement, nous avons instauré une équipe d’appels téléphoniques à un endroit.


Pour faciliter la tâche à certains pratiquants les plus âgés, nous avons installé sur le site d’étude du Fa un endroit pour passer les appels téléphoniques. Il fonctionne maintenant depuis plusieurs années. Nous y conduisions aussi un pratiquant âgé. Il apprenait comment passer les appels téléphoniques pour clarifier la vérité en étant sur notre site d’étude, ensuite il passerait aussi les appels de chez lui.


Assumer la responsabilité
J’ai travaillé en tant que cuisinière près de chez moi durant les deux dernières années. Nous avions deux heures de pause, mais je ne faisais pas un bon usage de ce temps pour appeler les gens. J’ai ensuite à nouveau perdu mon travail. J’étais frustrée, et puis le virus du PCC (coronavirus) s’est déclaré.


Le peuple Chinois était contraint d’ être confiné. Ils ne pouvaient pas sortir, mais ils pouvaient recevoir des appels de pratiquants de Dafa. Je sentais que nous devrions vraiment saisir cette opportunité pour passer des appels afin d’éveiller la conscience des Chinois. J’en suis venue à réaliser que j’endossais la responsabilité de coordonner les pratiquants de notre région à passer ces appels.


J’ai commencé à passer des appels téléphoniques à la base avec des pratiquants du lundi au vendredi. Nous avions trois équipes du lundi au vendredi, l’étude du Fa , et le partage d’expérience le week-end.


On m’a offert un emploi dans le nettoyage aux États-Unis. J’avais toujours espéré y aller. Quand j’en ai parlé à une compagne de pratique, elle a dit : “Tu es la coordinatrice de notre équipe d’appels. N’importe qui peut faire un travail de nettoyage, mais tu es supposé nous conduire pour éveiller la conscience des gens. Mais tu essaies de te dérober, alors comment pouvons-nous remplir notre responsabilité ?


J’ai eu honte. Ce serait irresponsable et erroné pour moi de simplement m’en aller. Je comprenais qu’il me fallait assumer la mission.


Cultiver diligemment
Quand la pandémie a éclaté, j’avais le souhait d’aider les compagnons de pratique à remplir notre mission d’éveiller la conscience des gens. Ce n’était pas suffisant, de juste appeler moi-même le peuple Chinois pour clarifier la vérité. Je devais assurer que nous puissions tous passer des appels de clarification de la vérité. Par conséquent, je passais beaucoup de temps à aider les pratiquants à faire des appels.


J’ai d’abord enseigné aux pratiquants comment installer un système d’appels téléphoniques, et mettre à jour les feuilles de dialogues que nous utilisions. Avant de rentrer à la maison, je collectais les carnets de notes de chaque salle, je reportais les noms de ceux qui démissionnaient du PCC et de ses organisations de jeunesse sur le site Web “ Quitter le PCC”, et supprimais les numéros de téléphone correspondant de notre base de données.


Quand des pratiquants me demandaient de les aider avec les appels, je courrais d’une salle à l’autre dans un état d’anxiété en parlant très vite et fort. Un compagnon de pratique m’a rappelé ma responsabilité de guider les autres, et suggéré que j’écrive une note et l’affiche au mur pour me rappeler de m’apaiser et de parler lentement. Cela a marché ! Nous avons tous bien travaillé ensemble pour aider les gens à quitter le PCC.


Mon espoir était également d’éveiller les pratiquants qui n’avaient pas encore fait un pas en avant pour faire les trois choses que les pratiquants sont supposés faire. Le Maître a arrangé l’opportunité pour moi. La pratiquante Cai, dans sa 80e année, avait été longtemps alitée. Quand je lui ai rendu visite, je lui ai dit de demander l’aide du Maître, afin qu’elle puisse bien faire les trois choses.


Lorsque je lui ai à nouveau rendu visite, elle a pu se lever. Elle paraissait en bonne santé et voulait clarifier la vérité. Il m’a fallu cinq voyages pour l’aider à installer un système d’appels téléphoniques et lui apprendre comment passer des appels. Maintenant, elle peut aider trois ou quatre personnes à quitter le PCC chaque jour.


Le pratiquant Deng, qui n’avait pas fait un pas pour clarifier la vérité dans le passé, est également venu passer des appels téléphoniques au peuple Chinois. La pratiquante Lin n’avait pas non plus fait un pas avant la pandémie, mais elle s’est jointe à nous après que la pandémie ait éclaté. Elle devait aller chercher sa petite fille et prendre soin des personnes âgées, mais elle saisit chaque occasion pour passer des appels téléphoniques.


La pratiquante Feng est un membre régulier de notre équipe d’appels téléphoniques. Elle veut que davantage de pratiquants s’engagent, car elle sent que chaque pratiquant a la mission d’aider le Maître à éveiller la conscience des gens. Par conséquent, elle appelait pour aider d’autres pratiquants à se joindre aux efforts pour appeler les Chinois.


    ”Ceux parmi les disciples de Dafa qui ne sont pas diligents ou qui vont à l’extrême, rectifiez- vous immédiatement, étudiez le Fa, cultivez et pratiquez avec un cœur sincère, car vous vous trouvez dans une situation des plus dangereuses.”(“Rationalité ” )


Certains pratiquants aident à planifier le partage d’expérience mensuel dans notre district. En plus de l’étude du Fa et du partage d’expérience, les pratiquants parlent du processus de passer des appels téléphoniques. Nous nous sommes alors divisés en groupe et fait en sorte que les vétérans guident les novices. Beaucoup de pratiquants qui ne faisaient pas d’appels téléphoniques ont commencé à appeler après ces rencontres.


Quand les pratiquants se joignent au projet, ils le font sérieusement. Ils étudient les scripts téléphoniques de nombreuses fois et les répètent à haute voix. Plus nos pratiquants deviennent sûrs d’eux-mêmes, plus ils sont hardis quand ils parlent. Dans le but de rendre les choses commodes pour les pratiquants, nous avons mis en place trois équipes de travail pour étudier le Fa et passer des appels de clarification de la vérité par téléphone. Les pratiquants ont développé des compétences et de l’expérience, et la plupart d’entre eux passent des appels téléphoniques tous seuls.


Regarder à l’intérieur
J’ai appris comment regarder à l’intérieur et éliminer nombre d’attachements à l’initiative des appels téléphoniques.


J’ai besoin de regarder à l’intérieur à l’apparition de conflits. Dans le passé, j’étais impatiente et je parlais très vite et fort. Maintenant je peux parler lentement et écouter les réponses des gens lorsqu’ils parlent au téléphone.


Nous ne devrions pas voir les questions d’un point de vue humain, comme décider s’il serait plus facile de mener cette personne ci ou cette personne là à quitter le PCC. Quand nous abandonnons les notions humaines, cela se produira naturellement.


La plupart des pratiquants ont pris conscience de l’urgence d’éveiller la conscience des gens, et savent que les gens attendent avec impatience les appels téléphoniques, afin qu’ils puissent entendre la vérité.


Encourageons-nous les uns les autres avec le poème du Maître :

    “Les disciples de Dafa expliquent la vérité
    De leur bouche sont lancées simultanément des épées tranchantes
    Perçant complètement les mensonges des diables pourris
    Ne perdez pas de temps, sauvez les êtres, dépêchez-vous d’expliquer”
    (“Dépêchez-vous d’expliquer” Hong Yin Vol. II )


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par des droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais elle doit être accompagnée du titre de l'article et d'un lien vers l'article original.

Traduit de l’anglais :
https://en.minghui.org/html/articles/2021/3/4/191239.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.