Mes épreuves au cours du Nouvel An chinois

Dans certaines régions de Chine, les gens appellent la célébration du Nouvel An chinois "passer les épreuves du Nouvel An". Ce qui signifie que ce n'est qu'en sortant sans heurts de l'année précédente qu'une nouvelle année peut commencer. Au cours du Nouvel An chinois de 2021, j'ai fait des percées dans quelques épreuves de xinxing . J'ai eu le sentiment d'avoir effectivement passé les "épreuves du Nouvel An".


Appeler mon père en Chine
Ma famille en Chine m'a envoyé des photos de leur grande fête de famille. Dès que je les ai vues, j'ai commencé à me souvenir des scènes très animées de la célébration du Nouvel An chinois avant que je ne quitte la Chine. J'ai tout de suite été ému par la sentimentalité.


J'ai pris le téléphone pour appeler mon père. Au moment où il a répondu, mes yeux se sont remplis de larmes. J'ai été submergée par un accès de mal du pays.


Je n'avais pas vu mon père depuis plus de dix ans. Je suis né dans les années 90. J'étais une jeune fille quand j'ai quitté la Chine. Maintenant, je suis une femme mariée.


Mes parents ont divorcé il y a de nombreuses années. Mon père n'a pas assumé ses responsabilités de mari et de père avant même leur divorce. Il était indifférent à ma mère et à moi. Après leur divorce, ma mère m'a emmenée avec elle, et j'ai vécu hors de Chine pendant plusieurs années. La vie de ma mère et la mienne étaient très difficiles, et nous n'avions que l'une pour l’autre.


Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, mon ressentiment envers mon père s'est apaisé. J'ai réalisé que je n'étais pas une fille filiale, alors j'ai commencé à l'appeler. Même s'il disait encore parfois des choses désagréables ou se plaignait de moi, j'ai laissé couler. Une fois, il m'a dit : "Même si je dis des choses désagréables sur toi, tu ne te mets pas en colère ou ne me déteste pas. J'ai remarqué cela ».


Cette fois-ci, lorsque j'ai téléphoné à mon père, j'étais presque submergée par l'émotion. Il m'a probablement entendu sangloter. Il n'a rien dit mais a essayé de me réconforter. Après avoir raccroché, mes larmes ont continué à couler. En me regardant mon visage dans le miroir, défait à force de pleurer, c'était comme si je regardais une autre personne. Je savais que c'était une épreuve et que je devais la passer.


Le maître a dit,

    "Le " qing " est très difficile à abandonner, je vous dis que les gens considèrent tous que leurs pensées sentimentales font partie de leur propre corps, que c’est une chose engendrée par la pensée, mais ce n’est pas du tout ça. Le " qing " est justement la réaction la plus irrationnelle. Quand vous êtes emportés par le " qing ", vous ne pouvez absolument pas être rationnels. " (Enseignement du Fa à la conférence de Fa d’Australie)


La sentimentalité est égoïste. J'ai été émue par la sentimentalité parce que j'étais égoïste. Peu importe ce que l'on donne à l'autre, les gens sont généreux ou gentils pour recevoir des choses et avoir la réciproque. La générosité est assortie d'arrière-pensées, de conditions et d'un prix. La seule façon d'éliminer l'égoïsme est d'être gentil avec les autres de façon désintéressée, c'est-à-dire sans conditions, sans prix et sans arrière-pensée.


J'ai pris le téléphone pour appeler des gens en Chine. Comme c'était la veille du Nouvel An chinois, il y avait dans tous les foyers une joyeuse atmosphère de fête. J'ai commencé par leur souhaiter une bonne année, puis je leur ai proposé de les aider à démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées. Je me suis assis dans la position du lotus pendant trois heures et demie pendant que j'aidais plusieurs personnes à quitter le PCC. Il y a eu de nombreux moments émouvants, et mes yeux étaient embués de larmes. Je me suis sentie très comblée et extrêmement honorée - j'ai beaucoup apprécié le cadeau du Nouvel An du Maître pour moi.


Cultiver la tolérance
Le jour du Nouvel An chinois, la deuxième épreuve a eu lieu. Ma mère est venue le matin et a fait des boulettes avec mon mari et moi. Nous étions censés être d'humeur joyeuse et festive. Elle m'a critiquée, ce qui m'a déstabilisé. Alors j'ai dit : "Nous célébrons le nouvel an chinois maintenant. Merci de dire quelque chose d'agréable !" Je n'ai pas pu me retenir, alors l'atmosphère est devenue tendue.


Cet après-midi-là, un collègue m'a appelé pour un problème lié à un projet. J'ai allumé mon ordinateur portable et me suis connecté à une réunion virtuelle. Ma mère m'a écoutée et m'a ensuite critiquée devant tout le monde. Je me suis sentie si gêné que je me suis mis à pleurer. Je me suis éloignée de mon ordinateur.


Je suis revenue un moment plus tard. J'ai retenu mes larmes et lui ai dit : "Je suis désolée". Cependant, au fond de moi, je me sentais humiliée et injustement traitée. Je me suis même dit : "C'est toi qui n'as pas assez bien cultivé. Mais je ne me suis pas disputée avec toi. Au lieu de cela, je me suis excusée auprès de toi. Mais tu ne m’'as pas rendu la pareille ! Tu ne te comportes pas comme une pratiquante. "Regarde comme tu cultives mal - et tu es coordinatrice ?!


Le Maître a dit, “...Bien cultiver vous-même...” (“Enseignement du Fa à la Conférence de Loi de Midwest des États-Unis” Enseignement duFa dans les conférences (III))


Bien que je connaissais ce principe, chaque fois que je me heurtais à un conflit, j'avais du mal à le supporter. Mon cœur était dans tous ses états. Je devais toujours réprimer mes pensées négatives, essayer de contrôler mes émotions et me calmer. J'ai commencé à chercher mes propres lacunes. Parfois, je ne regardais pas à l'intérieur pour m'examiner - au contraire, je devenais de plus en plus contrariée. Comme l'a dit le Maître dans Zhuan Falun :

    " Plus vous y pensez, plus vous vous énervez, alors que votre bouche continue à réciter le nom du Bouddha– vous pensez pouvoir pratiquer le gong? " Zhuan Falun 9ème leçon)


J'ai réalisé que ces choses arrivaient pour améliorer ma qualité d’éveil. Je devais regarder vers l'intérieur au lieu de chercher les problèmes et les lacunes des autres pratiquants. Les autres pratiquants ont leur chemin de cultivation. Je dois regarder à l’intérieur et me cultiver moi-même. En retenant mes larmes, j'ai récité :

    " Et Han Xin est effectivement passé sous ses jambes. Cela montre que Han Xin avait le cœur admirable de la grande patience, il n’était pas un homme ordinaire comme les autres, c’est pourquoi il a été capable d’accomplir de si grandes choses. «L’homme vit d’abord pour son honneur», c’est ce que disent les gens ordinaires. " (a href=https://fr.falundafa.org/books/FR01_ZHUANFALUN.pdf>Zhuan Falun - Neuvième Leçon)


J'ai senti que je devrais au moins avoir la grande tolérance de Han Xin ! Cette épreuve est arrivée soudainement et a été éprouvante. Ce n'est que le lendemain matin, lorsque j'ai fait le deuxième exercice pendant une heure, que j'ai finalement renoncé à l'attachement de vouloir débattre avec un autre pratiquant pour savoir qui a raison et qui a tort. J'ai senti que mes pensées étaient plus claires et que mon xinxing s'était amélioré.


Résoudre le ressentiment envers ma tante
Après avoir terminé les exercices le deuxième jour après le Nouvel An chinois, je me suis assise devant mon ordinateur pour passer des appels en Chine. Pendant que j'appelais, ce sentiment d'être lésée est réapparu. Lorsque je parlais à mon interlocuteur, ma voix était tendue. Après avoir passé quelques appels, je n’ai plus pu continuer. Je suis allée chez ma mère pour manger des boulettes. Je l'ai entendue parler à ma tante aux États-Unis.


Lorsque ma mère et moi avons quitté la Chine en 2005, nous avons habité chez ma tante. Ma tante n'avait pas encore déménagé aux États-Unis, ma mère ne parlait pas anglais et j'étais encore jeune. Comme elle avait sa propre entreprise, la situation financière de ma tante était bonne. Ma mère a aidé à garder ses enfants. Nous pensions qu'elle pouvait continuer à le faire pour que je puisse aller à l'université.


De manière inattendue, quatre ans plus tard - un an avant que je ne termine mes études secondaires - la famille de ma tante a décidé de partir aux États-Unis. S'ils partaient, je devrais abandonner l'école. Même si ma mère était contre leur projet, ma tante a insisté. Ils sont partis aux États-Unis sans payer à ma mère quoi que ce soit pour les années où elle avait gardé leurs enfants !


Par la suite, ma mère et sa sœur se sont rarement contactées. Dix ans ont passé, mais la rancune était profonde. Ma mère et moi avions l'impression qu'elle était sans cœur elle a même abandonné sa sœur. Le deuxième jour après le Nouvel An, pour la première fois depuis de nombreuses années, elles se sont parlées au téléphone. Parce que ma mère pratique le Dafa, elle a laissé tomber son ressentiment et ses plaintes envers ma tante. Pendant qu'elles parlaient, ma tante pleurait. Ma mère n'arrêtait pas de la réconforter et de lui dire : "Je vais bien. Tu n'as pas à t'inquiéter pour moi. Je m'inquiète pour toi. Comment vas-tu ?" Elles ont eu une longue conversation.


L'ouverture d'esprit et la gentillesse de ma mère ont ému ma tante. Après leur conversation, ma tante s'est abonnée à The Epoch Times et a commencé à regarder la télévision NTD aux États-Unis. Ma mère lui a dit : "Falun Dafa est l’authentique Fa Juste, si tu ne saisis pas le temps de cultiver, tu risques de le regretter". Avant de mettre fin à l'appel, elles se sont promis de se parler plus souvent.


En écoutant, j'ai éprouvé toutes sortes de sentiments : Les gens ordinaires poursuivent leurs propres intérêts. Ils sont tellement égoïstes qu'ils font du mal aux autres, même aux membres de leur famille. Avec le temps, ces blessures se cicatrisent et sont parfois oubliées. Mais si elles sont trop profondes, elles saignent encore. Parce que nous pratiquons le Falun Dafa, la compassion et la sagesse de Dafa nous ont réconfortées, ma mère et moi, ont atténué notre douleur et nous ont aidées à en sortir. En suivant les principes de Vérité-Bonté-Patience, le profond ressentiment que ma mère et moi ressentions envers ma tante a disparu. Comme l'a dit le Maître :

    " Tant de choses chaotiques dans le monde humain
    Gratitude et ressentiment maintes fois expérimentés
    Les cœurs méchants, au karma énorme, n’avaient plus d’espoir
    Dafa résout tout depuis l’origine " (Hong Yin II - Résoudre la grande catastrophe)


À la fin de leur conversation, ma tante - une femme forte - était aussi ouverte qu'un enfant. C'était comme si elle se souvenait de leur enfance. La voix de ma mère n'avait aucune marque de plainte ou de ressentiment envers sa sœur ; au contraire, j'ai perçu une immense compassion. Le pardon de ma mère a vraiment touché ma tante.


J'ai dit à ma mère : "Nous sommes venues dans cette ville à cause de ma tante. Aujourd'hui, nous avons enfin dénoué ce nœud de ressentiment. C'est un arrangement du Maître bienveillant."


Mon Nouvel An chinois de 2021 a été un mélange de tristesse et de joie. Pendant trois jours, mes larmes n'ont pas cessé. En passant par les hauts et les bas des vagues émotionnelles, j'ai mieux compris la nécessité d'éliminer la sentimentalité.


Les gens font du mal aux autres en poursuivant leurs propres intérêts, mais ils devront le rembourser dans le futur. Le cycle amer du remboursement est sans fin. Les gens sont vraiment misérables, liés qu’ils sont par leurs dettes karmiques. Ce n'est qu'en pratiquant le Falun Dafa que les gens peuvent se libérer de leurs émotions et embarquer sur le bateau du Fa pour être sauvés.


Traduit de l’anglais :
My Trials Over Chinese New Year

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.